webreader
 
Reply to this topicStart new topic
> La mémoire des vaincus - Michel Ragon

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 09/11/2009, 11:04
Message #1
Merci alayn..... ton livre est de retour... tu peux passer le prendre quand tu veux !

j'ai vraiment beaucoup aimé, mais pas très douée pour écrire mon ressenti, je me contenterai de vous transcrire la 4ème de couverture.


Qui est Fred Barthélemy, dont Michel Ragon nous fait une biographie si passionnante ? qui est Flora, la petite fille de ses amours enfantines, devenue marchand de tableaux, célèbre et richissime ? La Mémoires des vaincus mêle personnages réels et personnages inventés en une vaste fresque où l'histoire, le mythe, le romanesque et l'autobiographie se conjuguent.

Dans le cours du roman, communisme, anarchisme, fascisme apparaissent dans leur complexité, dans leurs luttes féroces, par le biais de personnages historiques dont Michel Ragon nous fait d'étonnants portraits ; mais aussi d'hommes et de femmes moins connus, les obscurs, les éternels vaincus par un pouvoir omnipotent, sans cesse attaqué et sans cesse renaissant. Il n'empêche que ces vaincus, qu'ils se nomment Makhno, Durruti ou Lecoin, ne s'avouent jamais battus et qu'à l'heure où le totalitarisme marxiste fait naufrage, leur increvable esprit de liberté ressuscite.

Jamais une telle fresque du mouvement libertaire - du terrorisme de la bande à Bonnot jusqu'à mai 68, en passant par Cronstadt et la guerre civile espagnole - n'avait été aussi puissamment évoquée par un romancier. La malédiction de pouvoir, les aberrations des intellectuels progressistes que Lénine appelait "les idiots utiles", les mirages de l'utopie, la violence et la dérision : Michel Ragon, le romancier de la Vendée, nous donne dans La Mémoire des vaincus, l'histoire de ces autres irréductibles que furent les anarchistes et les libertaires.

Si, par sa documentation exceptionnelle, ce roman véhicule la mémoire politique du siècle, par son entrain, ses rebondissements, ses coups de théâtre, son souffle qui firent le grand succès des Mouchoirs rouge de Cholet;, il s'apparente aux grandes oeuvres romanesques de notre temps.



Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 15/11/2009, 04:49
Message #2
Bonsoir ! Ce bouquin est celui qu'on conseille bien souvent en premier lieu à celles et ceux qui souhaitent avoir une première vue sur ce qu'est l'histoire de l'anarchisme du XXième siècle.

L'auteur, Michel Ragon, principalement connu par le grand public pour ses livres sur la Vendée ("Les Mouchoirs Rouges de Cholet", etc...), compagnon du mouvement anarchiste depuis toujours (il a connu Henri Poulaille, Maurice Joyeux, Albert Camus, etc...), 1 des plus grands critiques d'art aussi du XXième siècle, et bien d'autres choses encore, développe dans "La Mémoire des Vaincus" toute une fresque du mouvement anarchiste passionnante allant de la Bande à Bonnot jusqu'en Mai 68. Exceptionnel ! (au passage, je conseille un autre de ses bouquins "Un si Bel Espoir", dans le même style, qui raconte l'histoire du mouvement anar au XIXième siècle où l'on retrouve Proudhon, Courbet, etc...)

Photo: la couverture de ce livre qui se dévore comme un roman mais qui est en réalité une sorte de "roman historique" truffé de choses vraies, plus que passionnant:
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 23/04/2014, 00:00
Message #3
Bonsoir !

Je remets up ce topic.
Pourquoi ?
Il me semble important sur le coup. Du coeur.

Aussi peut-être because que dans la complexe, riche et dense histoire de l'anarchisme, le mouvement anarchiste cosmopolitain fête cette année le bi-centenaire de la naissance de Michel BAKOUNINE. Va savoir !^^

Ainsi, chemin faisant, je ne puis m'empêcher de vous présenter la meilleure bio de Michel BAKOUNINE que je connaisse et qui se lit comme "La mémoire des vaincus" de Michel RAGON, ouvrage de Madeleine GRAWITZ remarquable !:
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 21/09/2017 - 15:16