webreader
 
Reply to this topicStart new topic
> La restauration des livres anciens en Haute-Vienne, Reportage TF1

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 03/06/2008, 12:13
Message #1
Les mairies, les églises, les bibliothèques regorgent de vieux ouvrages qui peu à peu se détériorent. Pourtant il existe des magiciens du livre qui à force de patience et de savoir-faire remettent tous ces documents en état.





Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 03/06/2008, 12:27
Message #2
CITATION(Jack @ 03/06/2008, 12:13) *
Les mairies, les églises, les bibliothèques regorgent de vieux ouvrages...


Pas que... Voilà un bien beau métier ! de l'amour, de la patience, du tactile...



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 03/06/2008, 12:30
Message #3
Oui, pas que... Mais bon, doit falloir s'y frotter aux prix de la restauration...




Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 03/06/2008, 12:33
Message #4
Arfff (comme dirait Alayn) tout de suite le côté matériel de la chose !! L'amour du beau n'a pas de valeur !! Image attachée



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 03/06/2008, 12:38
Message #5
tongue.gif




Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 03/06/2008, 15:47
Message #6
Bonjour ! Tiens, çà me fait penser à Eugène VARLIN qui était membre de la Commune de Paris et relieur.

Au dernier Forum Social Limousin qui s'est déroulé à Baubreuil à Limoges le week-end dernier, un documentaire a été projeté sur la vie de ce relieur assassiné par les Versaillais et une jeune fille de Limoges, une relieuse, qui habite dans la rue Eugène VARLIN, parlait de lui et de ce métier qui reste quelque peu...macho ! Jusqu'à très récemment, les femmes n'étaient que "couturières" des livres anciens. Elles n'avaient pas le droit dans le métier de la reliure de faire autre chose !



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 16/07/2018 - 19:07