webreader
 
Reply to this topicStart new topic
> Métier du patrimoine : le limousinier à Rilhac Lastour, Haute-Vienne

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 12/06/2008, 22:21
Message #1
Les limousiniers sont les maçons du Limousin. Ils ont une manière bien à eux de construire un mur à l'économie...





Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 12/06/2008, 22:32
Message #2
Bonsoir ! Bien le sujet, Jack ! Bravo !

Les maçons de la Creuse ont bâti une bonne partie de Paris au XIXe siècle au temps d'Hausmann. Cà tient toujours debout ! C'étaient les meilleurs, c'est clair ! Sinon, Hausmann aurait pris des Auvergnats ou des Bretons -que sais-je... !

La "technique" de maçonnerie limousine est également très rationnelle: c'est bien. Et c'est du costaud !



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 13/06/2008, 07:12
Message #3
Une petite remarque sur la sémantique, je pensais que l'on disais "précisement" :

Limousinage : art de monter des murs de moellons avec du mortier (on dit également, limousinerie) ; par extension, ces mots désignent l'art d'appareiller un mur quels que soient les matériaux et techniques utilisés.

Limousinant : "celui qui manie le mortier et la terre", stade de qualification intermédiaire entre le manoeuvre et le compagnon maçon. Le bon manoeuvre devient "limousinant" puis compagnon maçon, certains parviennent même à devenir entrepreneurs.

Limousiner : partir maçon à la saison, maçonner.

Le maçon creusois limousinant va donc limousiner et exercer l'art du limousinage !

"Sitôt que le printemps
reverdie la montagne
il quitte amis, parents,
pour faire sa campagne.

Mais avant de partir
a sa jeune amoureuse
il laisse un souvenir
le maçon de la Creuse..."

A part cela, beau reportage !
wink.gif



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

gene

Groupe: Membre.

* 13/06/2008, 07:12
Message #4
bonjour,

Les murs de ma maison sont ainsi faits .
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 22/07/2008, 11:26
Message #5
Salut
... euh ... je vais jeter une pierre dans la mare ... wink.gif
Si je ne doute pas de la qualité du travail des maçons Creusois, je doute que les autres régions n'avaient pas elles aussi de sacrés constructeurs argh ( ne me tapez pas trop fort biggrin.gif )
Il me semble qu'en Bretagne de nombreuses constructions en granite, comme les ports .... sont toujours debout.
On fait souvent référence pour la construction en colombage à la Normandie, mais si on traverse la France on peut s'apercevoir que ce type de construction était aussi solide en Alsace, Ariège ( tiens, ça m'a échappé IoI ) ou autres régions.
Je pense que cette spécialisation devait être dû essentiellement au système d'entre-aide que provoquait le besoin de s'expatrier pour trouver du travail.
En ce moment, il existe des stages de construction en pierre sèche dans le sud, il fallait être aussi bon maçon pour que ce type de murs
Et que dire des tailleurs de pierre Angevin ... ( ma région d'origine )
Bon, j'espère que ma réflexion ne devra pas me conduire à raser les murs ... biggrin.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 22/07/2008, 15:11
Message #6
Salut ! Oui, tu as raison, je penses Sylmarick, il ne faudrait pas qu'on tombe dans le chauvinisme "maçonnique" creusois ! (arf !)

La particularité, je pense, des maçons de la Creuse et des limousinants, outre leurs techniques de construction, a été d'avoir été une des régions à participer à la construction de Paris sous Haussmann mais d'en plus, et surtout, d'avoir ramené les idées "socialisantes" dans le Limousin en même temps.

La mémoire des Maçons de la Creuse est ici une grande fierté et un moment d'histoire qui est très important pour la Creuse. Un trait fondamental.

N'oublions pas qu'également, que ce sont certaines communes creusoises (Bourganeuf par exemple) qui ont, de par leurs maçons qui étaient à Paris lors de la Commune de Paris, qui ont eu le plus de pertes de vies humaines lors de la répression de la Commune de Paris par Thiers et les versaillais. Ce qui montre aussi leur implication... Et je voudrais pas dire, mais bon...., pour réprimer les maçons creusois, Thiers avait fait appel, entre autres, aux Bretons et aux Vendéens catholiques et monarchistes... (mais je m'égare...)

Pour en revenir au sujet, je pense néanmoins, qu'effectivement, il y a des belles constructions partout, et pas qu'en Creuse, bien sûr !



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 22/07/2008, 15:58
Message #7
Salut
Oui, Alayn, je pense que c'est surtout cela la vraie particularité des maçons Creusois; leurs idées politiques wink.gif
Et je suis d'accord pour dire que les régimes ont bien su se servir de l'ignorance de populations de certaines régions pour réprimer les idées dérangeantes que d'autres régions pouvaient amener. Il suffit de regarder comment l'armée employait ses troupes et qui elle envoyait contre qui suivant les époques. sniff.
Voila bien le danger de maintenir dans l'ignorance le peuple afin de le manipuler, j'ai l'impression que l'histoire n'est faite que de cela. resniff
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 22/07/2008, 19:40
Message #8
Bonsoir ! Tout à fait d'accord !

Je pense à un autre truc: pour construire les barricades avec les pavés, les maçons creusois devaient pas être mauvais non plus, vu leur technique de construction ! (hé, hé !)



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 22/07/2008, 19:59
Message #9
... que donnaient-ils au lancer ? biggrin.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 22/07/2008, 20:04
Message #10
Salut ! Je sais pas... On en parlait justement y'a pas longtemps avec un ancien de Mai 68: les pavés étaient tellement lourds que de les balancer déjà à 5 mètres relevaient de l'exploit ! (arf !)



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 22/07/2008, 21:22
Message #11
Et bé, les pavés qui ne dépassaient pas les cinq mètres au lancer étaient certainement en "garluche " d'où votre problème. Il y a dû y avoir beaucoup de tendinites chez les manifestants biggrin.gif
La garluche est une pierre contenant du fer ... qui a aussi servi de minerais dans les forges des Landes.
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 22/07/2008, 23:28
Message #12
Bonsoir ! Hé ben, on apprends des choses ! (arf !). Je savais pas qu'il y avait de la garluche dans les pavés parisiens !

En Creuse, y'a beaucoup de granit, c'est assez lourd aussi ! (arf !)



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

sherry.maggio

Groupe: Membre

* 08/12/2009, 11:20
Message #13
thanks. very helpful post. I read a few of your other posts and they all helped me.



Go to the top of the page
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 16/07/2018 - 19:23