webreader
3 Pages V   1 2 3 >  
Reply to this topicStart new topic
> Echanges entre la Creuse et l'Ariège.

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 09/07/2008, 18:57
Message #1
Salut
Après les réguliers hors sujets qu'occasionnent nos naïves questions dans divers rubriques, voila un endroit prévu pour. Papounet va un peu moins s'arracher les cheveux wink.gif
( euh ... rien qu'un peu moins ? ) argh !!!


Les Pyrénées sont une chaine de montagnes assez spécilae. La première chaine est déjà disparue. La principale caractéristique de la nouvelle ( pour moi ) , c'est sa brusque élévation, coté Français. Ses pentes sont donc fortes voir très fortes. Peu de grandes vallées, et les petites, très encaissées, ne sont pas toujours bien orientées.

L'Ariège, comme beaucoup de départements qui ont vu leur population augmentée, n'a pû que s'étendre dans la montage. Là où il n'y avait que des granges et des estives, les jeunes couples s'y installent mais dans de grandes difficultés, les pentes sont très fortes, la terre très pauvre.
Après 14/18 l'exode commence et est maximum dans ces montagnes.
La nature reprend ses droits à partir de ces dates car avant c'était tout le contraire d'où la fameuse guerre des Demoiselles à propos de l'utilisation des taillis et forêts.

Evidemment l'Ariège a attiré les mouvements des années 70, mais moins que dans des endroits comme l'Ardèche et départements " du soleil " . Ce qui n'était pas le cas d'ici, une pluviométrie plus forte qu'en Creuse par exemple. L'Ariège a bénéficié des départs des " néos, marginaux... " ( comme vous voulez ) de la zone Provençale, de celle des Pyrénées Orientales, avec l'apport des Charentais, Normands .... D'où l'explication de tant de gens ici. smile.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 10/07/2008, 00:20
Message #2
Bonsoir ! Bonne première salve, cher Sylmarick, bravo ! (arf !)

Tu dis à un moment l'Ariège plus pluvieux que la Creuse ??? Quoique, c'est pas impossible...

La Creuse est justement réputée pour son humidité, ses étés très courts (Septembre étant généralement le mois le plus agréable...), ses hivers longs froids et humides...

C'est d'ailleurs une des raisons, à mon sens, que par exemple, la Creuse n'a pas trop attiré, jusqu'à une époque récente, beaucoup de néo-ruraux... Trop froid, trop humide... (c'est en train de changer, je pense...)

Maintenant que tout le Sud est pourri (arf !), l'Ardèche envahie (re-arf !), ben, repliement général sur la Creuse ! Cà reste un des derniers trucs plus ou moins préservés, calme, naturel et tranquillos...

Les Pyrénées pour moi sont des montagnes mythiques: j'y ait fait plein de randos, j'y ait des potes, etc...

Mais vu le topo que tu nous fait de l'Ariège (arf !) mon mythe se brise peu à peu...Dommage que la Creuse n'est pas de montagnes aussi majestueuses que l'Ariège...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 10/07/2008, 01:31
Message #3
Salut
J'ai entendu une autre expression politique récemment sur l'Ariège : en faire la petite suisse des Pyrénées biggrin.gif Vaste programme !!!
Ceux qui font la démarche de l'Ariège y viennent pour la nature et tous ces mouvements alternatifs.
Le problème pour pratiquement tous les " nouveaux habitants " ( nouvelle expression officielle ), c'est ce climat hostile que tu trouves à tous les coins de rues.
Déjà, tu peux être surpris des conséquences dues au relief ... tu es toujours dans l'effort à crapahuter. Ca fait des caractère forts. Le baba des montagnes n'est pas le même que celui de la plaine. D'ailleurs, il vaudrait mieux les appeler Indiens.
Beaucoup se déplaçaient à cheval. Je mets cela au passé car beaucoup sont redescendus de la montagne à cause des enfants ( école ), séparation , trop de marche ( je suis allé rendre visite à un copain d'un copain, 45 mn de marche dans un lacis de sentiers ) ....
Ce qui sauve la situation, c'est le nombre de néos qui permet de résister plus ou moins bien suivant les endroits.
Le mouvement anar est représenté bien sur mais pas tellement dans la montagne, plus dans les contreforts ou la plaine. Et il n'est pas tellement important.
Il y a un grand mélange des idées par contre et toutes les tendances se rencontrent. Nous côtoyons tous les milieux et sommes restés électrons libres. Inévitablement, il y a beaucoup de caractères forts, parfois les affrontements ne sont pas banaux.
Un coté culturel très développé chez les néos mais longuement combattu par les officiels, chefs claniques, donc peu de bonnes choses ont pu survivre. Les Ariègeois ne se rendent pas comptent qu'ils se tirent depuis longtemps dans les pieds.
Si tu compares avec la Bretagne qui n'a pas connu ce même problème, en culture par ex. tu peux voir sur la même scène : un papy, une mamy, un baba, un punck, un étudiant, un rasta qui jouent ensemble toute la soirée et dans la salle ,la même chose, un publique complétement mélangé.
On voit la différence !!! biggrin.gif
Oui, c'est d'abord le soleil, Alayn, suivant le vieil adage , la pauvreté est plus facile à vivre au soleil smile.gif mais aussi à cause des grands espaces libres et abandonnés et pour l'Ariège avec en plus une idée de résistance, les cathares, les protestants ... la guerre des demoiselles, le mouvement de résistance de la dernière guerre.

L'Ariège étant en bonne partie protestante, ceux-ci étaient nombreux à savoir lire, compter ( lecture de la bible ) au début de l'école de JF. Ils ont fournit l'état en instituteurs et professeurs. Un gros problème pour eux qui étaient nommés un peu partout, le mariage. Pas vraiment bien vu de faire souche avec une étrangère. sniff

Le réchauffement de climat se fait vraiment sentir maintenant en Ariège. Peu de chutes de neiges donc le système hydrolique est atteint.
Par contre l'automne est devenu ensoleillé, l'hiver assez court, et le printemps facilement estival, le contraire de ce nous avons connu depuis la trentaine d'années que nous fréquentons cet bel Ariège. smile.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 10/07/2008, 14:04
Message #4
Salut ! Merci pour toutes ces infos ariègeoises !

Oui, moi, l'Ariège m'a toujours attiré pour ses montagnes et sa population "alternative".

En Creuse, le mouvement alternatif se développe pas mal depuis quelques années surtout dans le sud de la Creuse. Et çà arrive d'un peu partout, phénomène assez nouveau.

On y trouve également toutes les tendances dans cette "faune" (arf !): anars, écolos, babas, punks, etc... et tous les points de vue aussi...

Mais ici, tu fais facilement 20 ou 30 bornes pour aller voir des potes: les distances s'allongeant à cause de la multitude de petites routes. La Creuse est d'ailleurs, me semble-t-il, un des départements qui a le plus de kilomètres de petites routes en France...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 10/07/2008, 18:34
Message #5
Salut
Oui, Alayn, nous avons beaucoup circulé sur les routes de campagne, la largeur nous faisait penser aux routes de campagne Ariègeoise.
20, 30 km nous paraissent raisonnable biggrin.gif Ici, la moyenne doit être plutôt 50 km à ... ? , à cause du relief.
Il nous a semblé qu'il n'était pas trop difficile de se déplacer.
En Creuse, il y a des trucs qui vont nous paraitre plus simples.

Un copain de la montagne vient de mettre sa maison en vente et veut changer d'air, un autre ( vieux de la vieille ) s'y prépare .... Certainement que la Creuse attire pour son coté nettement plus paisible que dans le sud.
La lutte continuelle est très usante. sniff

Evidemment, le plateau des Milles Vaches est attractif. Nous l'aurions choisi, si ma copine n'avait son problème de santé.
Mais il est facilement accessible ( je compare avec l'Ariège )

Je t'avoue que je préfère le mélange des genres, cela évite aussi la mono-culture biggrin.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 10/07/2008, 22:53
Message #6
Bonsoir ! Ouais, ben on a pas fini d'être envahi (arf !) si tous les écolos-babs et autres ostrogoths de l'Ariège (arf !) déboulent en Creuse !

Ca animera peut-être un peu le pays car à ce niveau-là, c'est quand même assez pauvre...

Pour aller sur le Plateau de Millevaches, effectivement, il faut juste une bonne heure pour l'atteindre de Soumans...tranquillos...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 11/07/2008, 17:09
Message #7
Salut
Je m'aperçois que j'ai répondu dans un autre post. Des doublons dans les doublons Argh ! J'agrave mon cas sniff
Je ne pense pas qu'il y aura envahissement en Creuse. IoI
La Bretagne est aussi une région de repli. Et les autres départements comme la Corèze, autour du plateau des Milles Vaches, attirent aussi. biggrin.gif

Je te comprends, Alayn, nous sommes partis d'Anjou car nous nous sentions un peu seul là bas. ( tout en y étant bien intégrés). Patientes un peu, de nouveaux éléments arrivent d'un peu partout si je comprends bien.
Beaucoup de la région Parisienne ? Papounet, des statistiques ! wink.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 11/07/2008, 17:18
Message #8
Salut ! Malgré l'arrivée de plus en plus nombreuse d'un certain nombre de néo-ruraux, etc, il me semble que pour l'instant, la Creuse continue quand même à baisser au niveau du nombre de ses habitants...! ???

Donc, à mon avis, je pense qu'il y a encore pas mal de marge avant que la Creuse soit saturée !

Par contre, je pense que la Creuse y perdrait beaucoup à être envahie massivement: son charme, ses coins tranquilles, etc...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 11/07/2008, 17:36
Message #9
oui, Alayn, il faut faire attention à l'envahissement mais si tu prends la Provence par ex., ce ne sont pas les néos qui ont fait problème mais les résidences secondaires, doublé de l'arrivée massive de retraités argentés.
Les néos sont en général actifs. smile.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 11/07/2008, 17:51
Message #10
Bonsoir ! Oui, oui, bien sûr.

Ici, il y a aussi pas mal de résidences secondaires et de retraité(e)s qui reviennent à la campagne. Certainement plus d'ailleurs que des néo-ruraux, alternatifs, etc...

Et malgré tout, la Creuse stagne ou baisse en terme de nombre d'habitants. De plus c'est le département le plus âgé d'Europe en terme de moyenne d'âge de ses habitants.

Il n'y a pas grand-chose non plus pour retenir les jeunes, qui pour la plupart, après le Bac, quittent la Creuse. Pas d'universités, l'emploi limité, le manque d'activités culturelles fait que...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

mowgly

Groupe: Membre.
Lieu : En exil

* 11/07/2008, 19:06
Message #11
Salut!
J'confirme!!! C'est vrai qu'après le bac t'es obligé de te faire la malle si tu veux continuer tes études. Alors foutu pour foutu, tant qu' à partir autant choisir une ville qui bouge, riche en brassage culturel.

Donc pour moi, ça signifiait : éviter Limoges et Clermont. Les mêmes jeunes, terrorisés par l'exterieur, et qui rentrent tous les week-end chez papa-maman histoire de ne pas rencontrer des gens qu'on connaîtrait pas!!!
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 11/07/2008, 19:16
Message #12
Salut
En ariège, comme le reste des départements de Midi-Pyrénées, tout le monde se retrouve à toulouse. Heusement c'est une ville sympa, culturellement smile.gif
Ici, où partent les jeunes pour les études, le boulot .... en général ?
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 11/07/2008, 19:37
Message #13
Salut, bon, donc je raconte pas de conneries ! (arf !)

C'est un peu vrai aussi que les Creusois(ses) ont un petit complexe: sortir de la Creuse, c'est tout un truc, une plongée dans l'inconnu...

Déjà qu'aller à Limoges, c'est toute une affaire pour eux...

Et puis après, quand ils sont à la retraite, ils reviennent en Creuse dans des résidences secondaires...pfiou...

Evidemment, c'est regrettable aussi que les jeunes soient obligés de partir, d'aller s'enfumer dans des villes, enfin, çà, c'est mon point de vue...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 11/07/2008, 19:43
Message #14
... ils sont peut-être " bien chez eux " smile.gif ( j'en sais absolument rien )
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 11/07/2008, 19:56
Message #15
Bonsoir ! Oui, certainement: le cadre de vie est pas si désagréable que çà (hé, hé...) mais le problème c'est les études, le boulot, l'isolement culturel... Mowgly l'a bien formulé à sa façon...

Les Creusois(ses) sont aussi peut-être assez casaniers, sortent pas souvent du département et s'ils le font, c'est tout un évènement (arf !)

Je pense qu'en majorité, s'ils pouvaient rester en Creuse, ils le feraient (et je ne leur donne pas tort à ce niveau) mais la triste et criminelle réalité sociale et économique fait qu'ils sont obligés de s'exiler (les grandes villes alentour, la région parisienne...)

Les Ariégeois qui vont à Toulouse ne reviennent-ils pas au pays à un moment aussi ?



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

mowgly

Groupe: Membre.
Lieu : En exil

* 11/07/2008, 20:17
Message #16
Alors là je suis entièrement d'accord avec toi Alayn!!
Pour moi, c'est ça LE problème de la Creuse, parce que c'est vrai qu'on y est trop bien quoiqu'on dise...
Mais par contre, les creusois ont une relation très particulière avec tout ce qui n'est pas creusois...une phobie paralytique !!! tongue.gif

Sinon, selon si t'es plus à l'ouest ou à l'est du département c'est Limoges et Clermont-Ferrand. Mais le mot "limoger" ne vient pas du ciel!!! tongue.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 11/07/2008, 21:56
Message #17
...Et bé, je vois le problème, Mowgly. Tu n'as pas gardé un seul contact avec un de ceux que tu as cotoyé ?
C'est vrai que la société ne valorise pas beaucoup les habitants des zones rurales, surtout maintenant. Si tu rajoutes les phénomènes des modes .... ça ne m'étonne pas trop que les jeunes soient comme tu le dis.
Les problèmes d'identité tu peux les trouver aussi en banlieux ...
"Limoger" biggrin.gif je ris mais peut-être que ça craint argh !

Un retraité Ariègeois, Alayn, ne revient pas avec de nouvelles idées aux pays. S'il veut avoir une retraite paisible, sinon pas trop agitée, il fait bien d'accepter les règles de celui qui dirige le coin. Après c'est selon, ton degré de richesse ( qui peut être fortement respectée ) peut aider, mais je pense que l'origine de la famille compte pour pas mal. Il peut aussi se retrouver avec de vieilles histoires sur le dos toujours pas réglées argh !!
Pour les jeunes, à part ceux qui créent leur petite entreprise ( le cas de pas mal d'enfants de néos ), comme il n'y a pas de boulot ... c'est Toulouse. Rien avoir avec la mentalité générale des départements limitrophes. Il y a une grande mixité et beaucoup de culture. smile.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 11/07/2008, 22:49
Message #18
Bonsoir ! Oui, j'vois bien le truc: facilement happé par les lumières de la ville...Ce "phénomène" existe aussi: surtout pour de jeunes campagnards(des)... Limoges, rien que la ville, a autant d'habitants(tes) que toute la Creuse ! Et combien de Creusois(ses) à Limoges ? Pfiou... c'est énorme... !!! (Paaaapounet ! Au rapport ! arf !)

Je crois, qu'en fait, Les Creusois(ses) ne font pas la démarche de venir vers toi...Ils sont très réservés...se mettent en retrait, voire sont...complexés... Donc, quand tu arrives quelque part, si toi tu ne vas les voir, tu as peu de chances que ce soit eux qu'ils viennent te voir...

Y z'ont en rien à braire d'un hippie, d'un jeune parigo (pour eux, c'est tous des parigos-arf !)) ou autre chose qui débarque...(Z'ont raison !) C'est pas qu'ils soient froids ou indifférents, attention ! Une fois que tu les connais, tu as les potes les plus fiables et les plus fidèles qui existent, y'a pas de soucis !

Le truc qui se passe, c'est que d'abord çà va jaser, supputer, etc... sur toi. Ensuite, si tu montres qui tu es, si tu fais des choses, tu vas à la rencontre des gens, tu vas entrer petit à petit dans leur confiance et cotoyer des "purs" Creusois(ses), solides et droits. Et c'est le bonheur !

Souvent (et beaucoup de gens assez nouvellement installés m'en ont fait part) tu rencontres plutôt au départ des ...néo-ruraux, des gens qui ne sont pas creusois d'origine. Ce "phénomène" se produit assez souvent d'ailleurs et un peu partout: tu vas en Goa en Inde par exemple et tu rencontres tout d'abord des "étrangers" et pas des Indiens !

Hé oui, oh Toulouse ! (arf !) La ville-lumière...

Hé oui, t'es jeune, t'es Creusois(se) tu risque le limogeage ! (arf !) Limoges étant une ville assez terne (genre Guéret mais en plus grand), qui n'a pas une grande réputation de ville universitaire fêtarde comme peut-l'être Toulouse, c'est un peu la Bérézina ! (arf !)



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 12/07/2008, 00:43
Message #19
Salut
Oui, on peut regrèter les relations faciles, simples , rapides ... mais je préfère encore des relations " à la Creusoise " qu'à celles du sud, où on te tape facilement dans le dos rapidement mais sans que tu saches si un jour il n'y aura pas un couteau dans la main.

Il y a une bonne référence pour comprendre les relations entre les gens dans le sud : Pagnol les a bien décrit, dans Jean de Florette et Manon des sources entre autre.
L'Ariège est en plus divisée pratiquement en deux historiquement, d'un coté le Languedoc et de l'autre la Gascogne. Si en plus tu rajoutes que la montagne a été très longtemps tenue par les vascons ( basques ), qu'il y a des coins en montagnes avec des noms de villages visiblement Germains par ex..... St Lisier était capitale Romaine ... Tout ça laisse des traces et les luttes sérieuses ont bien marquées.
Il faut reconnaitre que ce n'est pas le fait de toute une population, même s'ils peuvent être chauds, comme partout, ils aiment vivre tranquille, mais leur système de fonctionnement entre de mauvaises mains donne le genre " Sicilien " sniff
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 12/07/2008, 01:50
Message #20
Bonsoir ! Ouais, ben avant qu'on te tapes dans le dos en Creuse...va falloir que tu fasses sacrément tes preuves ! Et malgré çà, même que c'est pas sûr ! arf !

Cà n'a rien d'une Pagnolade ici, arf !

Le côté sicilen, je le vois comme un truc clanique, refermé sur lui-même, etc... J'pense pas qu'en Creuse, on en soit là, hormis quelques fondus peut-être...

En Creuse , tout dépend de ton niveau "d'investissement": soit tu souhaites entrer vraiment en contact avec des vrais Creusois et, pour se faire, t'es obligé d'accepter certaines coutumes locales (arf !) ou soit tu peux rester en "touriste"...

Ici, c'est plutôt style "La Terre" de ZOLA qu'autre chose, si tu vois ce que je veux dire... On est à 10 000 lieux de Pagnol ! Arf !



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post


3 Pages V   1 2 3 >
Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 24/09/2018 - 09:11