webreader
2 Pages V  < 1 2  
Reply to this topicStart new topic
> Panneaux solaires et nucléaire à Bessines, Ou comment nous cacher une merde par une autre...

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 19/10/2010, 18:03
Message #21
Et c'est pas fini...

Mai 2010, on apprend qu'Areva va cesser d'exporter son uranium appauvri vers la Sibérie pour l'entreposer dans ses installations de Bessines près de Limoges (site Rue89).

Areva envoyait chaque année plusieurs milliers de tonnes d'uranium appauvri vers la Russie afin de le faire ré-enrichir dans les usines du consortium nucléaire russe Rosatom. Les convois d'uranium appauvri vers la Russie devraient s'arrêter en juillet.

Cet uranium, résidu d'une première phase d'enrichissement, devait être rapatrié en France pour servir à alimenter les centrales nucléaires françaises, selon Areva.

Mais, la matière fissile était tout simplement abandonnée en Russie, une bonne partie étant même stockée à l'air libre sans confinement spécifique. Greenpeace estime qu'entre 2006 et fin 2009, 32 200 tonnes de déchets sont parties en Russie, alors que seules 3 090 tonnes de matières ont fait le chemin inverse.

Areva n'a plus de contrat de ré-enrichissement avec des sociétés étrangères.
Celui avec la société Urenco, qui exploite des usines aux Pays-Bas, en Allemagne et en Grande-Bretagne, a pris fin en 2009.

Areva entend constituer des stocks dans ses installations en France en attendant la mise en service des réacteurs de 4e génération, censés fonctionner avec de l'uranium appauvri.

Les convois ont-il cessé ? Le stockage a-t-il commencé ?

Peu d'informations circulent sur ce sujet. N'oublions pas l'existence en parallèle d'implantation sur le site de Bessines d'un immense parc solaire (70 000 m2) destiné à la production d'électricité et promis à devenir un site touristique (voir Creuse-Citron n° 22. [...]

(article publié dans le dernier numéro du journal libertaire de la Creuse, Creuse-Citron n° 25.)
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
Image attachée
 

Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée Image attachée Image attachée Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 21/11/2010, 15:10
Message #22
Bessines et le retour du stockage des déchets (encart publié dans le n° 26 de Creuse-Citron le journal de la Creuse libertaire. Hiver 2010).

Quand on fait une installation classée dans le cadre de la protection de l'environnement (ICPE), par exemple pour un stockage de déchets, il y a une enquête publique, puis après il faut un permis de construire: c'est le maire qui le délivre ou le préfet pour cause d'utilité publique. Quand Areva a voulu stocker à nouveau des déchets à Bessines son discours a été le suivant:
"Vous avez des trous, on va vous remettre de l'uranium, le même que ce qu'il y avait auparavant, enfin presque. Ce n'est plus de l'uranium 235, c'est du 238, et puis il y a du césium, du strontium, du polonium, ce sont des trucs qui viennent des centrales... Enfin, c'est la même chose, c'est dans la terre."

On vote au conseil municipal et il accepte.

Donc l'uranium appauvri revient actuellement à Bessines, sauf qu'il y a un problème légal: le permis de stockage est attribué pour une quantité précise et le seuil sera vite atteint car au lieu de stocker 10% des déchets ici et d'en exporter 90% en Russie, aujourd'hui tout arrive ici. Dans un an ou un an et demi, il n'y aura plus la place. Alors que va-t-on faire de ces déchets ?
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
Image attachée
 

Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post


2 Pages V  < 1 2
Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 25/04/2018 - 19:33