webreader
 
Reply to this topicStart new topic
> Pétrole: la destruction des océans est en cours.

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 18/06/2010, 14:48
Message #1
J'ai bien peur que ce sujet ne fasse froid dans le dos. Ce qui se passe dans le Golfe du Mexique est gravissime, personne ne mesure encore l'importance de la plus grande catastrophe que l'homme n'ait jamais causé.
J'ai appris dernièrement qu'en fait il n'existe probablement pas de "pic oil". Il existe un pétrole abiotique, un pétrole en quantités quasiment illimitées disponible dans les profondeurs de la Terre.
Ne croyez pas que le pétrole va rester là où il est, comme toute pollution, il nous atteindra. Par les eaux? Dans 1 an environ. L'évaporation de l'eau souillée atteindra aussi les terres, à travers les pluies.

Une vidéo pour commencer: http://www.wat.tv/video/oil-apocalypse-2v3rp_2eyrb_.html

Les oiseaux, les tortues et mammifères marins en voie de disparition, on note déjà les effets dévastateurs de la marée noire sur la faune locale. Plus de 400 oiseaux mazoutés ont été traités et des dizaines d'autres retrouvés morts, couverts de pétrole. Plus de 200 tortues et plusieurs dauphins victimes de la pollution se sont échoués sur le rivage, ainsi que d'innombrables poissons. Selon BP, l'éloignement de la plate-forme, située à 80km des côtes Louisiane, devait éviter les problèmes de pollution du littoral. Encore un jugement erroné. VENICE, Louisiane (AP) — Des erreurs sur les noms d'experts en vie marine, des espèces menacées qui ne sont pas présentes dans la région, une sous-estimation des risques... Les plans anti-marée noire de BP pour le golfe du Mexique, validés par les autorités américaines l'an dernier, sont truffés d'omissions et d'erreurs flagrantes, montre une analyse de l'Associated Press. Le plan régional de 582 pages et un autre de 52 pages qui porte spécifiquement sur la plate-forme Deepwater Horizon, dont l'explosion le 20 avril est à l'origine de la marée noire, minimisent fortement les dangers d'une fuite incontrôlée de pétrole tout en exagérant la capacité de la compagnie pétrolière britannique à gérer une telle situation. Dans les scénarios de marée noire échafaudés par BP, les poissons, mammifères marins et oiseaux ne sont pas sérieusement touchés, les plages restent immaculées et la qualité de l'eau n'est qu'un problème temporaire. Et ce, pour une fuite environ dix fois plus importante que celle de Deepwater Horizon... Loin de ces projections optimistes, Billy Nungesser, président du district de Plaquemines, en Louisiane, souligne les dégâts déjà causés par la marée noire dans sa région: "la vie telle que nous la connaissons a disparu de 1.200 hectares de marais et nous continuons à perdre de précieuses zones humides tous les jours".




Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 18/06/2010, 16:49
Message #2
Ce qui se passe actuellement n'a été imaginé dans aucun film, sauf cette partie (dans le film "Prédiction"):





Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 18/06/2010, 17:05
Message #3
Bon, maintenant, le lourd.

J'ai l'impression qu'aux Etats-Unis il est de coutume d'avoir un aumonier. Même lors de manipulations génétiques un aumonier est toujours dans le coin.

A priori, l'aumonier de BP se "confesse" à Alex Jones. Ca dépasse l'entendement. Je ne sais même pas si on pourrait inventer une telle horreur! J'ai hésité à mettre cette vidéo tellement ça retourne les tripes.





Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 20/06/2010, 19:16
Message #4
Silence tonitruant de l’organisation
WWF (World Wide Fund), fondée en 1961, entre autres
par Sir Julian Huxley. Officiellement, l’objectif de cette
organisation est de « sauver la terre ». Par ce slogan,
elle enrôle des millions de personnes comme
adhérents. Il y a quelques mois, le WWF s’excitait pour
le réchauffement climatique, mais là, devant l’une des
catastrophes écologiques pouvant devenir l’une des
plus importantes dans l’histoire du pétrole, pas un mot !
N’est-ce pas la preuve que le WWF est une satrapie
du cartel bancaire ? Les choses deviennent plus
lumineuses quand on s’aperçoit, par exemple, que de
1966 à1976, le WWF a eu le Prince Bernhard des
Pays-Bas comme président… le fondateur avec D.
Rockefeller du Groupe Bilderberg. Mieux que cela, le
WWF n’a pas écrit une seule ligne sur le drame du
Golfe du Mexique ! Pourtant, les nappes de pétrole
remontent vers le Mississipi, qui est la zone écologique
fluviale la plus sensible au monde, loin devant le Nil,
l’Amazone et le Danube. Et que dire des émanations de
CO2 provenant des feux que BP allume sur la mer et
qui battent des records historiques ? Entendez-vous les
cris d’orfraie de ces écologistes français et autres qui
bramaient leurs slogans de défense de la terre, il y a
quelques mois ? Avez-vous entendu LE Nicolas Hulot,
le porte-parole des écolo-tartuffes français sur ces
sujets ? Non. Pourquoi ? Parce que, comme dit
l’adage : « Le chien mord rarement la main qui le
nourrit »… Ces groupes écologistes se dévoilent au
grand jour comme des malthusiens incompétents et
dangereux : les Rouges sont devenus Verts.

Il faut savoir que la catastrophe du Golfe du Mexique
sera probablement pire que celle de Tchernobyl,
que des centaines de milliers d’Américains vont
mourir.


Source: http://www.editions-delacroix.com




Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 20/06/2010, 19:22
Message #5
Mutisme des groupes écologiques ? ... Suivez le fric

Nous sommes sans doute en ce moment au beau milieu de ce qui pourrait être le plus grand désastre écologique de l'histoire. L'explosion de la plate-forme pétrolière s’est produite à proximité de la boucle de courant d’où provient le Gulf Stream. Les conséquences écologiques et climatiques sont gigantesques.

Un rapide coup d'½il sur une carte du Gulf Stream montre que le pétrole ne va pas seulement couvrir les plages du Golfe, il va se propager sur la côte Atlantique jusqu’à la Caroline du Nord, puis en Mer du Nord et en Islande. Et au-delà des dégâts sur les plages, la vie marine et l'approvisionnement en eau, le Gulf Stream est un milieu très différent par sa composition (organismes marins), densité, température. Qu'adviendra-t-il si le pétrole, les dispersants et tous les composés toxiques qu'ils créent changent réellement la nature du Gulf Stream ? Personne ne peut exclure d’éventuels changements, incluant la modification de la route du Gulf Stream, et même de petits déroutements pourraient avoir des impacts énormes. L’Europe, notamment l'Angleterre, n'est pas un désert de glace grâce au réchauffement du Gulf Stream. (5)

Pourtant, un silence assourdissant émane de la part de ces mêmes organisations environnementales qui devraient être sur les barricades pour exiger des actions décisives de BP, du gouvernement zunien et des autres.

Ce silence assourdissant de leaders verts ou d’organisations écologiques, comme Greenpeace, Nature Conservancy, Sierra Club et d'autres, peut-être lié à une piste d'argent qui ramène directement à l'industrie pétrolière, notamment à BP. Ces dernières années, pour que BP puisse se redonner l’air d’un « ami de l'environnement, » en accord avec son nouveau slogan « Beyond Petroleum » (au-delà du pétrole), les grandes organisations écologiques ont obtenu d’importants pots-de-vin financiers de la compagnie pétrolière.

Pour lire l'article en entier: http://www.alterinfo.net/Le-geyser-de-petr...&idnl=70043




Go to the top of the page
+Quote Post

podcol

Groupe: Membre
Lieu : Creuse et Normandie

* 20/06/2010, 22:32
Message #6
Très inquiétant effectivement... angry.gif



"Colère et intolérance sont les ennemis d'une bonne compréhension"
Gandhi
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 22/06/2010, 03:35
Message #7
Bonsoir ! Excellent topic Jack ! Bravo !
Tu y crois à cette histoire de pétrole abiotique ?
Ca interpelle quand même, surtout qu'Humbolt défendait cette "thèse"^^
Ca a l'air très controversé cette histoire...

Et même s'il n'y a plus de pétrole, je pense que l'humanité va trouver/trouvera une autre forme d'énergie pour se déplacer.



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 22/06/2010, 08:17
Message #8
CITATION
Bonsoir ! Excellent topic Jack ! Bravo !
Tu y crois à cette histoire de pétrole abiotique ?

Merci Alayn.
Il y a quand même quelques trucs bizarres observables:
- comment les russes peuvent-ils avoir des ventes record de pétrole alors que normalement leur point fort en énergie c'est le gaz?
- comment se fait-il que des puits en Arabie vieux de plus de 60 ans tournent-ils toujours à plein régime?
- avant que des grands moyens soient entrepris (bombe nucléaire par exemple) BP se donne 2 ans... quel volume astronomique de pétrole va-t-il se déverser dans les océans pendant tout ce temps???!
C'est toujours quand il y a une boulette que l'on se rend compte des supercheries! Et ça dépasse l'entendement tellement on nous a manipulé!

De toutes façons la Terre a bien un noyau en fusion? Quel en est le carburant?

Sur Wikipedia:
Le terme de « pétrole » est attesté pour la première fois dans l'ouvrage de Georgius Agricola De Natura Fossilium en 1546[4]. En 1757, le scientifique russe Mikhaïl Lomonossov formule plus clairement l'hypothèse selon laquelle le pétrole tirerait son origine de détritus biologiques. Cette hypothèse est rejetée au début du XIXe siècle par le géologue et chimiste allemand Alexander von Humboldt et le thermodynamicien Gay-Lussac : selon eux, le pétrole serait en fait un matériau primordial de la terre issu de grandes profondeurs, qui parviendrait en surface par des éruptions à froid.




Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 22/06/2010, 08:25
Message #9
Image attachée




Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 22/06/2010, 17:46
Message #10
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 24/06/2010, 21:59
Message #11
Un article du Washington Post: http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/conte...0062205391.html

Version traduite par Google: http://translate.google.com/translate?js=y...sl=en&tl=fr

Propos tenus par Matt Simmons, fondateur de Simmons and Co., une entreprise d'investissement de pétrole.
"Pouvez-vous imaginer évacuer 20 millions de personnes?..."




Go to the top of the page
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 21/07/2018 - 08:49