webreader
3 Pages V   1 2 3 >  
Reply to this topicStart new topic
> L'uranium "appauvri" (La guerre nucléaire), "D'Hiroshima à Bagdad"

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/06/2011, 18:02
Message #1
Bonsoir !

Un bon texte expliquant ce qu'est l'uranium "appauvri", son utilisation, ses conséquences, etc...: "d'Hiroshima à Bagdad" de Joëlle Pénochet:


"La civilisation mécanique vient de parvenir à son dernier degré de sauvagerie. Il va falloir choisir, dans un avenir plus ou moins proche, entre le suicide collectif ou l'utilisation intelligente des conquêtes de l'homme."
(Albert Camus, au lendemain d'Hiroshima, Combat, 8 août 1945.)



Photos: Bagdad bombardée à l'uranium "appauvri" et Albert Camus:
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 

Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/06/2011, 18:12
Message #2
Le soixantième anniversaire des bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki a été commémoré aux Etats-Unis dans la plus grande discrétion ; en France, rares sont les médias qui ont osé remettre en question la version officielle de cet évènement qui a fait basculer le monde dans une ère de barbarie sans équivalent dans l'histoire de l'humanité.
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/06/2011, 18:25
Message #3
En 1991, juste après la fin de la guerre froide, qui maintenait "l'équilibre de la terreur", a commencé une nouvelle guerre nucléaire, silencieuse, qui se poursuit avec la complicité de l'ensemble de la "communauté internationale". Cette guerre nucléaire, menée contre des pays désarmés pour servir les ambitions géopolitiques des Etats-Unis, utilise en effet des quantités de plus en plus grandes d'uranium dit "appauvri", un déchet nucléaire hautement toxique. Ce produit empoisonne l'environnement pour plusieurs milliards d'années et provoque chez les populations touchées une multiplication de cancers, de leucémies, de malformations congénitales monstrueuses et, conséquence la plus grave et irréversible, la modification du patrimoine génétique.
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/06/2011, 18:36
Message #4
Comme les pollutions consécutives aux essais nucléaires aériens et à la catastrophe de Tchernobyl, la pollution à l'uranium "appauvri" ne connaît pas de frontière et, aujourd'hui, les populations de l'hémisphère Nord respirent les particules d'oxyde d'uranium dispersées depuis 1991 en Irak, en ex-Yougoslavie et en Afghanistan.

Photo: Tchernobyl:
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/06/2011, 18:54
Message #5
Hiroshima: une "révolution scientifique"

"A Hiroshima, trente jours après la première bombe atomique qui détruisit la ville et fit trembler le monde, des gens, qui n'avaient pas été atteints pendant le cataclysme, sont encore aujourd'hui en train de mourir, mystérieusement, horriblement, d'un mal inconnu pour lequel je n'ai pas d'autre nom que celui de peste atomique [...]. Sans raison apparente, leur santé vacille. Ils perdent l'appétit. Leurs cheveux tombent. Des taches bleuâtres apparaissent sur leur corps. Et puis ils se mettent à saigner, des oreilles, du nez, de la bouche."
(Wilfred Burchett, premier journaliste à être entré à Hiroshima, Daily Express du 5 septembre 1945.)

Photo: Hiroshima:
Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/06/2011, 20:44
Message #6
"[...] Les Etats-Unis et leurs partenaires militaires ont mis en place quatre guerres nucléaires utilisant des bombes et des armes sales dans les pays qu'ils ont besoin de contrôler. Sous forme d'aérosols, l'uranium appauvri contaminera en permanence de vastes régions et des ressources que les US doivent contrôler pour établir et maintenir leur primauté."
(Leuren Moret, experte des radiations, juillet 2004.)

Photos: munitions à l'uranium "appauvri" et bombardement sur Bagdad:
Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/06/2011, 21:01
Message #7
Depuis les essais en grandeur nature d'armes à uranium appauvri dans le Golfe (1991), l'utilisation d'un nouveau type d'armes nucléaires s'est banalisée dans l'indifférence générale. Chaque nouvelle guerre "humanitaire" (Bosnie, Kosovo, Afghanistan...) a été l'occasion de tester de nouvelles armes à l'uranium appauvri (UA) à des puissances de plus en plus grandes. La nouvelle guerre d'agression lancée contre l'Irak par la coalition anglo-américaine en 2003 avec la complicité de la "communauté internationale", y compris la France, au cours de laquelle des quantités sans précédent de munitions à l'uranium appauvri sont utilisées, est une véritable guerre nucléaire qui ne dit pas son nom. On est là devant un crime contre l'humanité qui se déroule silencieusement, et à une échelle jamais connue à ce jour.
Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/06/2011, 21:12
Message #8
"Le terme d'uranium "appauvri" est inapproprié, car il ne correspond pas à la réalité: il laisse penser que la radioactivité est enlevée, ce qui est faux. Je préfère parler d'armes "enrichies à l'uranium".
(Reza Fiyuzat, linguiste résidant au Japon, entretien par mél du 30 août 2005)
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/06/2011, 21:29
Message #9
L'uranium appauvri (UA) est un déchet radioactif issu de l'enrichissement de l'uranium destiné aux réacteurs nucléaires civils et militaires (dans les bombes, on utilise de l'uranium enrichi à 95% en U 235). Il contient principalement environ 99,75% d'U 238 et 0,2% d'U 235.
On l'appelle "appauvri" parce que son activité est inférieure à celle de l'uranium naturel, ce qui ne signifie nullement qu'il est moins dangereux. En effet, l'uranium dit "naturel" est présent dans l'environnement à raison de 1 à 3 ppm, alors que le minerai est mille fois plus concentré. (L'uranium est dit "naturel" quand il ne contient que des isotopes qui existent dans la nature, 14 au total, tous radioactifs, dont l'U 238, l'U 235 et l'U 234.) Seul l'uranium 235, qui ne représente que 0,72% de l'uranium naturel (ce chiffre variant selon les régions du monde), est fissile. L'UA est doublement toxique: chimiquement, il provoque un empoisonnement comme les autres métaux lourds (plomb, arsenic...) ; mais il est surtout fortement radiotoxique.

Photos: minerais d'uranium:
Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée Image attachée Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/06/2011, 22:01
Message #10
En outre, au lieu de diminuer, l'activité de l'UA s'accroît au fil du temps, en raison de la formation rapide de sous-produits lors de sa désintégration. S'il émet surtout des rayons alpha (peu pénétrants, mais très irradiants) quandil est pur, ses deux descendants, qui apparaissent au bout de quelques mois, le thorium (TH 234) et le protactinium (PA 234) sont des émetteurs à vie courte (leurs périodes respectives sont de 24 jours et 1,4 minute), bêta et gamma, donc très pénétrants. L'UA utilisé dans l'armement est d'autant plus dangereux qu'il est mélangé à de l'uranium issu des usines de retraitement pollué par des produits de fission hautement radioactifs, comme le plutonium (PU 238 et PU 239), l'uranium 236 (U 236), le neptunium, l'américium, le technétium 99 ou le ruthénium 106, qui potentialisent sa nocivité. Ainsi, l'activité de l'UA reste quatre mille fois supérieure au seuil réglementaire qui impose l'application des règles de radioprotection.
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
Image attachée
 

Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/06/2011, 22:26
Message #11
"Ainsi, un projectile en uranium appauvri comporte deux "avantages" militaires importants, c'est-à-dire d'être à la fois perforant et incendiaire. C'est l'arme antichar idéale puisqu'elle perfore les blindages de chars les plus résistants, provoque un violent incendie entraînant l'explosion des munitions contenues dans le char et, ainsi, sa destruction complète."
(Bruno Barrillot, 2000).

Photos: chars détruits par des munitions à l'uranium "appauvri":
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
Image attachée
 

Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/06/2011, 23:19
Message #12
Quasiment gratuit en raison de son abondance, il permet, allié à une très faible quantité de titane, de remplacer le tungstène, coûteux et peu fusible. La résistance des chars est elle-même renforcée par l'incorporation d'UA dans les blindages. L'UA est alors recouvert d'un produit qui limite les rayonnements alpha. Les armes à l'UA sont tirées par l'armée de terre (chars Abram, chars Leclerc), de l'air (par les avions A10, peu coûteux, conçus en 1976, surnommés les "tueurs de chars"), les missiles Tomahawk, Phalanx, les hélicoptères Apaches et la marine.

Photos: avions A10 ; hélicoptères Apaches:
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 

Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée Image attachée Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 28/06/2011, 00:03
Message #13
Albert Speer, le ministre de la guerre sous Hitler, avait envisagé d'utiliser de l'uranium dans les obus dès 1943 pour remplacer le tungstène qu'il ne pouvait plus importer du Portugal.

Parallèlement, des responsables du projet Manhattan avaient eu également l'idée d'utiliser l'uranium, mais leur but était moins de fabriquer des obus plus efficaces que de faire le plus de mal possible aux populations ennemies: dès 1943, ils avaient recommandé l'usage de gaz radioactifs:

"Utilisé comme gaz de guerre, le matériau sera pulvérisé en particules de taille microscopique pour former de la poussière et de la fumée et mis à feu au sol par des lance-projectiles, des véhicules de terrain, ou des bombes aériennes. Sous cette forme, il serait inhalé par le personnel. La quantité nécessaire pour causer la mort de la personne est extrêmement petite... Il n'y a pas de méthodes de traitement connues à de telles blessures... cela traversera un filtre de masque à gaz standard en quantités assez grandes pour être extrêmement dommageables."
(Cité par Leuren Moret, juillet 2004).

Photos: quelques responsables du projet Manhattan dont notamment Robert Julius Hoppenheimer ainsi que Bohr, etc... (Sous couvert de ce nom de code du projet, ils ont mis au point les premières bombes atomiques qui explosèrent à Hiroshima et Nagazaki) ; le tristement célèbre avion "Enola Gay" qui transporta la bombe ; la dernière photo est celle d'Enrico Fermi:
Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée Image attachée Image attachée Image attachée Image attachée Image attachée Image attachée Image attachée Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 29/06/2011, 00:50
Message #14
Leur rêve a été réalisé cinquante ans plus tard: l'oxyde d'uranium, utilisé à la manière d'un gaz, est devenu une arme de destruction massive qui "joue un rôle vital dans la réalisation du plan de domination du monde par les Etats-Unis".
(Bob Nichols, 2005).

Photos: oxyde d'uranium:
Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée Image attachée Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 29/06/2011, 03:38
Message #15
"L'uranium appauvri devient néfaste quand il se transforme en poussière ingérée ou inhalée, il est alors plus dangereux qu'aucune toxine connue de la science des hommes."
(Pr A. Durakovic, directeur du département de Médecine nucléaire à l'université Georgetown de New-York et expert auprès du Pentagone.)
Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 29/06/2011, 12:48
Message #16
La contamination interne peut survenir de trois manières: l'inhalation, l'ingestion de boissons et d'aliments contaminés, et par lésions cutanées (l'UA passe dans la circulation sanguine).
L'inhalation est la plus dangereuse (d'un facteur 10 à 200). La chimiotoxicité concerne en premier lieu le rein (et secondairement le foie), et la radiotoxicité touche surtout les poumons.
Plus de 75% des particules ne sont pas arrêtées au niveau de l'appareil respiratoire supérieur et se fixent dans les alvéoles pulmonaires, d'où elles irradient pendant des années. La moitié de la fraction solubilisée qui a été transférée au sang est éliminée par les urines, et l'autre moitié est répartie dans les reins et le squelette avec un temps de fixation très lent. L'UA attaque aussi le cerveau, les organes reproducteurs, la thyroïde, les muscles, les ganglions lymphatiques et le système neurologique.
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 29/06/2011, 13:08
Message #17
Sa dangerosité dépend de sa nature physique et chimique, de l'intensité et de la durée d'exposition, et des sujets contaminés. Ainsi, les enfants représentent la population la plus vulnérable aux effets de la radioactivité, parce qu'ils la concentrent trois ou quatre fois plus que les adultes en raison de leur moindre poids et de l'activité de leur processus métabolique.
Rappelons ici que les instances internationales de radioprotection (CIPR) ont été obligées d'admettre officiellement que, si le risque augmente en fonction de la dose reçue, il n'existe pas de seuil d'innocuité.
Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 29/06/2011, 13:23
Message #18
Dès avant la nouvelle invasion de l'Irak de 2003, une étude sur les effets de l'UA à long terme entreprise dans six zones du sud de l'Irak à l'aide d'un spectromètre gamma avait montré que le tiers des échantillons de végétaux collectés présentaient un taux de radioactivité trois fois supérieur au taux habituel. Dans ces zones, près de 900 000 tonnes des plantes sauvages comestibles et près du tiers des animaux étaient contaminés. La dose de radioactivité délivrée aux enfants de moins de 15 ans à travers l'inhalation, l'ingestion de viande et de lait, et l'exposition, mesurée sur cinq ans (1991-1996), représentait 70% de la dose totale reçue par l'ensemble de la population étudiée.
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 29/06/2011, 15:38
Message #19
Le Pr Siegwart-Horst Günther, épidémiologiste autrichien, a mis en évidence un collapsus du système immunitaire avec des symptômes analogues à ceux du sida, une forte proportion d'infections, d'herpès et de zonas, des dysfonctionnements rénaux, des leucémies, des avortements spontanés et des malformations congénitales. La leucémie est provoquée par l'irradiation des cellules souches du sang par les particules alpha fixées sur la moelle osseuse et certains tissus lymphatiques.

Photo: le Pr Siegwart-Horst Günther:
Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 29/06/2011, 15:50
Message #20
Des malformations congénitales monstrueuses et une atteinte au génome

"S'ils nous avaient tués une fois, cela serait moins grave... mais... ils vont continuer de nous tuer pendant des générations."
(un Afghan cité par le Dr Miraki, Perpetual Death from America)

Photo: Dr Miraki:
Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post


3 Pages V   1 2 3 >
Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 16/12/2018 - 05:38