webreader
4 Pages V   1 2 3 > »   
Reply to this topicStart new topic
> L'agriculture intensive... à quel prix ?

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 07/03/2008, 11:22
Message #1
Ecoutez bien ce que dit Claude Bourguignon, ingénieur agronome...

Il confirme, dans ces propos, ce que j'évoquais dans divers sujets sur l'environnement, et notamment sur le fait que les gens qui vivents "vieux" étaient ceux qui étant nés dans les années 1920/1930, et qui avaient connu l'agriculture d'avant 1950...



Claude Bourguinon a été "obligé" de quitter l'INRA suite à ses discours alarmistes !



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 07/03/2008, 12:18
Message #2
Tiens, il me semble l'avoir déjà vue cette vidéo.

Ce mec résume bien le problème actuel.
Toujours, je me demande comment les types qui cautionnent tout ce gâchis peuvent cautionner la mise à mort de leur propre descendance. Ils croient quoi? Que l'homme est une sorte de dieu ou bien le système leur a greffé de solides ½illères? Mais pourtant s'ils demandent de se taire ils ont bien conscience du problème d'appauvrissement des sols et de la famine qui s'ensuivra.




Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 07/03/2008, 13:04
Message #3
c'est incroyable que les autorités ne veulent pas entendre ces spécialistes............ a croire qu'ils pensent qu'on trouvera qq chose qui reculera cette fin (et cette faim) annoncée.......... quant à l'avenir de leurs enfants, ils doivent penser qu'avec tout l'argent qu'ils ont, ils s'en sortiront, ne ne vois que ça !
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 07/03/2008, 13:28
Message #4
Malheureusement, il n'y a pas que "les autorités", on trouvera sans peine une multitude de gens de toutes catégories sociales qui n'y croient pas et qui, de toute façon, à la rigueur, font entièrement confiance à "la sagesse humaine" ou "au progrès technologique" pour régler ces menus désagréments qui ne les détourneront pas du boulevard qui mène au gouffre...
C'est pour cela que je ne me fais aucune illusion...

Voyez, les céréaliers qui se lèchent les babines le regard fixé sur la production des bio-carburants (encore une impasse), ou sur la "pénurie" engendrée par une demande des pays émergeants qui fait monter les cours des matières premières (le pétrole, le blé même combat, mêmes bénéfices !) et qui proposent, bien sûr, d'intensifier les cultures pour répondre à la demande mondiale, au risque d'affamer les plus pauvres d'entre nous et de ne pas résoudre le problème des pays émergeants qui ne pourront pas payer des céréales au prix de l'or !!
Non, vraiment, aucune illusion...



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 09/03/2008, 13:17
Message #5
Bonjour ! Oui, le constat est accablant ! Tant qu'on sortira pas du capitalisme, de l'exploitation sans vergogne des richesses, çà ne fera qu'empirer. La racine du mal, elle est là, elle est pas ailleurs. Faut tout remettre à plat.

Photo: une petite brochure qui explique bien tout çà de mon ami Jean-Pierre TERTRAIS:
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 09/03/2008, 13:30
Message #6
où trouve t-on cette brochure ?
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 09/03/2008, 14:00
Message #7
Bonjour ! On peut la trouver sur http://www.librairie-publico.com ou a PUBLICO 145, rue Amelot 75011 PARIS. 3€.
Billet de présentation également sur http://anarchie23.centerblog.net (rubrique "Ouvrages Anars").


4ième de couverture: C'est chaque jour un peu plus évident et flagrant , la gestion capitaliste de l'agriculture est une véritable calamité.
C'est une calamité pour les petits paysans qui sont implacablement éliminés par des "exploitations" toujours plus gigantesques. Pour une ruralité qui se désertifie chaque jour un peu plus. Pour l'environnement et les écosystèmes qui sont littéralement massacrés. Pour les consommateurs qui sont nourris avec de la merde. Pour les paysans qui se retrouvent livrés pieds et poings liés aux banques et aux multinationales de l'industrie agro-alimentaire. Pour les agricultures des pays pauvres qui sont pillés d'une manière éhontée...

Est-il besoin de le préciser, cette calamité ne relève en rien du hasard. Le productivisme, l'industrialisation à outrance, la mal bouffe, l'obsession de l'abaissement des coûts de production, la non prise en compte des contre-coups humains, environnementaux, sociaux... dans le calcul de ces coûts de production, la prolétarisation des paysans, l'asservissement de populations entières à des trusts supra-nationaux, la destruction des conditions mêmes de la vie...sont, en effet, les conséquences d'une course effrénée au profit maximum immédiat.

C'est l'âme de cette logique capitaliste qui est mise à nu dans cette brochure.

Et c'est une autre logique, libertaire, qui trace le chemin d'une autre agriculture, humaine, égalitaire, solidaire, saine, autogestionnaire...


Faut pas baisser les bras, Papounet !



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 14/04/2008, 10:27
Message #8
Le président de la Banque mondiale lance un appel aux gouvernements pour qu'ils interviennent, alors que les prix de l'alimentaire risquent de pousser 100 millions de personnes dans la misère.

L'ONU craint une "très longue périodes d'émeutes" de la faim.

33 états dans le monde menacés à brève échéance de troubles politiques et sociaux dus à la hausse des prix agricoles et alimentaires, c'est le constat implacable qu'à fait, hier soir, le président de la Banque mondiale, Robert Zoellick. "Sur la base d'une analyse sommaire, nous estimons que le doublement des prix alimentaires au cours des trois dernières années pourrait pousser plus profondément dans la misère 100 millions d'individus vivant dans les pays pauvres".

L'Egypte, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, la Mauritanie, l'Ethiopie, Madagascar, les Philippines, l'Indonésie ont déjà connu des "émeutes de la faim" menées par des gens incapables de s'acheter même les produits alimentaires les plus basiques. La Banque mondiale estime que la hausse des prix du blé a atteint 181% en trois ans et celle des prix alimentaires 83% sur la même période. Une hausse encore aggravée par la crise financière, le blé ou le riz devenant des valeurs refuges pour les marchés (financiers).

Jean Ziegler, rapporteur spécial des Nations Unies pour le droit à l'alimentation estime que le monde va "vers une très longue période d'émeutes" de ce type. Même son de cloche de la part du président du FMI qui évoque des "conséquences terribles : des milliers, des centaines de milliers de personnes vont être victimes de la faim. Des enfants souffriront de malnutrition, avec des conséquences pour leur vie". Et le patron du FMI de prévenir : "comme nous l'avons appris dans le passé, ce genre de situation se finit parfois en guerre".

Cette crise alimentaire associée au réchauffement climatique, qui n'arrange rien, qui assèchent toujours plus de ressources en eau et donc entraîne une baisse des récoltes dans les pays pauvres... les obligeant a se fournir sur le marché mondial, aux prix imposés par la spéculation... Les voilà en route ces réfugiés climatiques, mais où vont-ils aller ?? Et avec quelles conséquences ??

Ah, au fait, les exploitants agricoles, céréaliers... Je ne les entends pas se plaindre des cours des matières agricoles... J'oubliais, le malheur des uns fait le bonheur des autres, mais jusqu'à quand ??

Il est bien loin l'idéal " une agriculture qui va nourrir la planète"... Pas d'illusion... le pognon d'abord !!! Vision à court terme, très court terme qui empêche de voir le mur... où ? Là... juste devant ! Ah, il va y en avoir des qui seront "les plus riches du cimetière" !!



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 14/04/2008, 11:25
Message #9
oui, dans 30 pays il y a eu la semaine dernière des émeutes de la faim........presque simultanément et sans "se prévenir" bien sur........ ça permets d'imaginer ce qui va se passer........

je pense aussi que les pro OGM tiennent là le meilleur des arguments...........
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 14/04/2008, 14:04
Message #10
Non, je ne pense pas Véronique...

Au prix où sont vendus les semences OGM... Les habitants de ces pays qui ne peuvent déjà pas acheter des semences "classiques" au prix actuel du marché, ne sont pas prêt d'y arriver !

L'argument qui consiste à faire croire que les OGM vont résoudre le problème de la faim dans le monde ne tient pas la route ! Bah oui ! Comment vont-ils faire pour payer les brevets d'exclusivité de Monsanto ?



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 14/04/2008, 15:32
Message #11
je suis d'accord avec toi en ce qui concerne les pays pauvres...........je pensais en France..... car j'ai déjà entendu un homme (mais je ne sais pas qui, un responsable de je ne sais quoi) dire qu'il "faudrait augmenter la production française de céréales"...
j'espère que mes craintes ne sont pas fondées ! huh.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 14/04/2008, 16:58
Message #12
Au hasard... le président de la FNSEA ?

Les sept causes de la crise alimentaire :

- la folie des biocarburants qui a saisi la planète depuis la hausse vertigineuse des prix du pétrole. Selon le FMI, entre 20 et 50% de la production mondiale de maïs ou de colza ont été détournés de leur usage initial. C'est un peu comme de donner des farines animales à des ruminants ! Là pour le coup, au lieu de nourrir les êtres humains on se sert de plantes alimentaires pour faire fonctionner des mécaniques ! Pauvre Monde !! Image attachée

- L'augmentation très rapide des coûts du fret, autre conséquence de la flambée du pétrole.

- L'enrichissement de pays très peuplés tels la Chine ou l'Inde, dont la consommation de produits alimentaires progresse de façon exponentielle.

- La modification de la demande alimentaire dans ces pays, qui veulent consommer davantages de poulets ou de porcs, eux-mêmes grands consommateurs de céréales.

- La spéculation. Du fait de la crise des subprimes, les fonds d'investissement cherchent à placer leurs liquidités là où les profits semblent les plus rapides à accumuler. Les premières hausses des prix des denrées alimentaires a attiré les premiers spéculateurs qui ont massivement acheté du riz ou des céréales à terme.

- La baisse des aides au développement. Elles auraient diminué de 8,4% en 2007 et l'aide à l'agriculture est aujourd'hui inférieure de 50% à son niveau de 1984.

- Les changements climatiques qui commencent à modifier les cycles des récoltes dans certains pays.



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 14/04/2008, 18:30
Message #13
après les dix plaies d'Egypte.......doit-on parler des 7 plaies du Monde........ je n'en connaissais que 6........ j'avais oublié les coûts du fret !

je ne sais pas qui était l'homme qui a dit : qu'il faudrait augmenter la production de céréales........ le président de la FNSEA ? pourquoi pas ! en tout cas, j'ai bien compris que ce qu'il laissait sous entendre étaient les OGM !
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 14/04/2008, 18:40
Message #14
Bonsoir ! C'est clair, c'est pas parti pour s'arranger dans ces conditions ! Ce que je trouve choquant aussi là-dedans, c'est que la Banque Mondiale et le FMI se posent en donneurs de leçons alors qu'il est avéré qu'ils sont aussi responsables de la famine dans certains pays ou certaines régions en "aidant" soit-disants certains et pas d'autres...toujours dans le cadre lucratif des intérêts du capitalisme mondialisé !

A bas l'hypocrisie de la Banque Mondiale et du FMI ! Si çà continue, l'OMC va passer aussi pour une organisation caritative ! Faut y arrêter...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 14/04/2008, 22:29
Message #15
CITATION
je pense aussi que les pro OGM tiennent là le meilleur des arguments...........

Exact!
La productivité va être augmentée à son maximum où tous les moyens possibles seront utilisés.
Le système actuel veut que les politiques des différents pays ne pensent qu'à court terme (devinez pourquoi)...peu importe donc si dans les prochaines décennies les agriculteurs eux-mêmes seront touchés par la...famine!




Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 14/04/2008, 23:00
Message #16
Bonsoir ! Les agriculteurs, du moins dans nos pays soit-disant dit civilisés, seront les derniers à mourir de faim. C'est les citadins, les premiers, qui devraient se faire du mouron !

Le problème, c'est la MAINMISE du libéralo-capitalisme sur toutes les denrées nécessaires à la vie, puisque tout est devenu marchandises...

Boudiou ! Va -t-on vers l'explosion ou l'implosion ou tout simplement vers l'étouffement progressif généré par le système capitalo ?

En résumé, cà va-t-il pêter ou allons-nous continuer à faire les "béni-oui-oui" et nous agenouiller devant la sacro-sainte soit-disante "pensée unique, fin de l'histoire et soi-disant indépassable capitalisme ?

Que nenni, boudiou !



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 14/04/2008, 23:05
Message #17
je pense que personne ou en tout cas aucune "masse" ne bougera d'elle même ........ beaucoup pense qu'on trouvera toujours des solutions aux problèmes........ donc il va falloir que le système implose de lui même et là, peut-être que les choses pourront changer....... lorsque ce sera la débâcle ! huh.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 14/04/2008, 23:33
Message #18
CITATION
Les agriculteurs, du moins dans nos pays soit-disant dit civilisés, seront les derniers à mourir de faim. C'est les citadins, les premiers, qui devraient se faire du mouron !

Ca c'est l'histoire qui le dit...mais l'avenir?
En ce moment des postes sont créés tout spécialement dans des banques pour bloquer les comptes de certains clients agriculteurs.
Mais au fait que font les agriculteurs? Ou plutôt les paysans? Il font comme dans le temps? Ils mettent de côté les patates qui serviront de mères? Non, ce n'est plus possible. Ils font couver leurs poules? Non, pas assez de rendement (d'ailleurs certaines ont perdu l'instinct pour couver): on achète des poulet qui ont grandi tellement vite qu'ils boitent (les os ne suivent pas s'ils n'ont pas les picouses nécessaires). Et ce n'est que quelques exemples.
Franchement, les semences qui flambent, une guerre...et ils crèveront la dalle au même titre que les citadins!




Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 14/04/2008, 23:38
Message #19
si on s'en réfère à la dernière guerre........en ville, les gens crevaient de faim.........alors que dans les campagnes, même si il manquait certaines denrées, ça allait pour eux !

quand on a un petit bout de terrain, on peut tjrs planter qq chose......... mais quand on a même pas de balcon...... on fait quoi ?
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 14/04/2008, 23:41
Message #20
Boudiou ! Oui, peut-être ! C'est la fin du monde ! (arf ! jaune)

Tout le dilemme semble là: soit l'on continue sur cette pente et c'est le crash assuré à plus ou moins long terme ; soit on freine la descente mais c'est un pis-aller qui mènera fatalement et même si c'est un peu plus tard, à la cata, soit on essaye de changer de cap et de direction et de rallier des contrées moins craignos. Arf ! Voilà tout le smilblick !



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post


4 Pages V   1 2 3 > » 
Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 16/12/2018 - 05:08