webreader
 
Reply to this topicStart new topic
> Incendies suspects en Creuse

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 30/03/2009, 09:19
Message #1
Article de La Montagne:
Les sapeurs-pompiers de Bonnat, Méasnes et Aigurande étaient mobilisés hier, vers 9 heures, au lieu-dit « Beaumont » sur la commune de Chéniers, pour maîtriser deux incendies dans deux bois voisins. Près d’un hectare et demi de broussailles est parti en fumée dans le premier bois, et un peu moins d’un hectare dans le second. Une dizaine de départs de feu ayant été constatés, les gendarmes de Bonnat ont ouvert une enquête, avec l’aide de la cellule d’investigation criminelle de Guéret.
http://www.lamontagne.fr/editions_locales/creuse/incendies_suspects_en_creuse@CARGNjFdJSsEHhIHCxU-.html

Mais comment cela fait-il qu'à Banize 4 hectares ont aussi brûlés ces jours-ci. Pourquoi en 2-3 jours après la vague de froid les agriculteurs ont constaté une sécheresse à la surface de leurs sols?

Curieux, non?
Faut-il s'attendre à un été "Australien"?
Faut-il anticiper les feux et rapidement débroussailler nos forêts? Il y a du boulot!!!!




Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 30/03/2009, 09:26
Message #2
Vous pouvez chercher sur Google, la vigilance est présente partout.

En Haute-Vienne par exemple:

Feux de broussailles: le préfet appelle à la vigilance
Le préfet s'est rendu à Chateau-Chervix où plusieurs hectares de broussailles ont été détruits durant le week-end.
Mme Evelyne RATTE, préfet de la région Limousin, préfet de la Haute-Vienne, s'est rendue lundi 23 mars à Château-Chervix où plusieurs hectares de broussailles et de sous-bois ont été détruits durant le week-end.

A cette occasion, elle a rappelé la réglementation concernant l'emploi du feu et a appelé à la vigilance face à la recrudescence du nombre de feux de broussailles constatés ces derniers jours.

Pendant la période du 1er mars au 30 septembre, il est formellement interdit à toute personne de porter ou d’allumer du feu à l’intérieur et à moins de 200 mètres d’une zone boisée, d’une lande ou d’une friche.

Cette distance est portée à 400 mètres pour l’interdiction d’incinérer des végétaux sur pieds.

Les travaux qui justifieraient des incinérations pendant cette période doivent être soumis à une autorisation du maire s’ils sont menés par des particuliers.

Les entreprises devront solliciter une autorisation auprès de la Préfecture au moins 20 jours avant la date prévue de l’incinération.

Il est également rappelé qu’il est interdit de fumer dans les bois, forêts plantations et reboisements, ainsi que d’y apporter des appareils à flamme nue.

Du 1er au 23 mars 2009 en Haute-Vienne:

● 50 hectares de végétation ont été détruits

● 86 interventions de sapeurs-pompiers ont été diligentées

● 450 sapeurs-pompiers et 50 gendarmes ont été mobilisés dans des opérations où ils risquent leur vie

● 238 véhicules de sapeurs-pompiers ont été engagés

La plupart des feux constatés ces derniers jours est liée à des imprudences ou à un non respect de la réglementation.







Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 30/03/2009, 11:23
Message #3
En effet, on peut s'interroger sur l'origine de ces feux à cette période de l'année. D'autant que le Limousin et plus spécialement sa partie centrale (la moitié sud de la Creuse et la moitié nord de la Corrèze) est traditionnellement considéré comme un pays "vert" dû à l'abondante présence de l'eau sur son territoire.



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 30/03/2009, 11:31
Message #4
Comment expliquer cette irrationalité? Surtout qu'on n'a pas manqué de pluie et de neige cet hiver, qui de plus est, a été rigoureux...




Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 30/03/2009, 11:32
Message #5
Depuis le 20 mars, outre à Cheniers, il y a eu des incendies de broussailles sur les communes de Masbaraud-Mérignat, Saint-Goussaud, Saint-Frion, Saint-Hilaire-le-Château, la Courtine...



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 30/03/2009, 11:40
Message #6
Et personne, absolument personne ne se pose de questions?




Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 30/03/2009, 12:40
Message #7
Bah... il semble bien que non ! On met en route les traditionnelles enquêtes de gendarmerie qui concluront... à des incendies par imprudence et manque d'entretien des terrains concernés !



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 30/03/2009, 12:46
Message #8
Quiconque a essayé de mettre le feu à n'importe quoi, y compris des broussailles (même vertes) pendant ou après l'hiver, sait qu'on n'y arrive pas! Sauf en rajoutant de l'essence, pneus...et encore!!!
Je sais de quoi je parle!
Faut attendre généralement l'été.




Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 30/03/2009, 13:22
Message #9
CITATION
On met en route les traditionnelles enquêtes de gendarmerie qui concluront... à des incendies par imprudence et manque d'entretien des terrains concernés !


Pfff...avec tout ça, Alayn va encore en avoir après les proprios! rolleyes.gif




Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 31/03/2009, 11:05
Message #10
Une possibilité sur le fait qu'il y a une sécheresse inhabituelle après cet hiver rigoureux, un début de réponse sur ce sujet (?):
http://www.creusois.com/forums/index.php?s...view=getnewpost




Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 26/04/2009, 00:25
Message #11
Bonsoir ! On parle même pas du comment a pu cramer l'hôtel Ibis de Stras'...: c'est vrai que c'est pas en Creuse-arf ! Les keufs ou les narnarco-toto-gnômes ?

Anecdote: il était de notoriété courante et défrayant les chroniques locales il y a 30 ou 40 ans de çà, que certains agriculteurs cramaient leurs granges vétustes, se sachant bien couverts par leurs assurances.
Comme par miracle, rapidement après, ils avaient des stabulations libres flambantes neuves quelques mois après ( le nec plus ultra à l'époque).

Bien sûr, le soupçon courait que...mais que nenni de preuves...le vieux foin, çà brûle si facilement...

A un moment, dans mon adolescence bêtasse, j'ai rêvé d'être un détective privé... (arf !)



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 18/12/2018 - 18:46