webreader
 
Reply to this topicStart new topic
> Du climat et des guerres

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 10/12/2007, 18:10
Message #1
Si l'histoire se répète, le réchauffement brutal annoncé par le GIEC pourrait avoir des effets aussi désastreux pour la paix dans le monde que pour les écosystèmes naturels. C'est en tout cas ce que suggère une étude ethno-historique internationale publiée dans la revue scientifique "Proceedings of the National Academy of Sciences".

David Zhang, un paléoclimatologue de l'Université de Hong Kong et Peter Brecke, un professeur en science politique du Georgia Institue of Technolgy d'Atlanta (Etats-Unis) ont collectés les données historiques et climatiques liées à plus de 4500 conflits ayant eu lieu dans le monde entre les années 1400 et 1900. En analysant ces données, les chercheurs ont pu élaborer et valider un modèle "socio-climatique" simplifié décrivant les liens entre changement climatique, fréquence des conflits et variations de population.

Les données empiriques ont notamment permis de vérifier, au cours des 600 dernières années, les siècles les plus froids étaient ceux pendant lesquels avaient éclaté le plus de guerre, et que ces conflits suivaient généralement des mauvaises récoltes et précédaient d'importantes chutes de population. Des résultats qui confirment ceux déjà présentés par Zhang dans une précédente étude consacrée à la Chine. Il avait montré que les périodes de troubles politiques (guerres et changements dynastiques) se sont systématiquement déroulées durant des refroidissements.

Mais cela ne veut pas dire que le réchauffement annoncé est une bonne nouvelle. Peter Brecke précise "ce que notre modèle nous prédit, c'est que toute variation en dehors d'une bande optimale de température affecte les récoltes". Durant les 600 dernières années, notamment pendant le petit âge glaciaire, ce sont les déviations froides qui ont le plus affecté les récoltes. Mais le chercheur pense que les épisodes anormalement chauds à venir auront des conséquences similaires aux coups de froid du passé.

"Même si nos sociétés modernes ont probablement une plus grande résilience au changement climatique, à mon avis, nous ne devrions pas trop compter là-dessus. Les nombreux défis (*) auxquels ils seront confrontés pourrait affecter la capacité des états et des institutions modernes à faire face à un déclin des récoltes" précise Brecke. Il en conclut qu'en cas d'accélération du réchauffement, "une situation de pénurie alimentaire et de recrudescence des conflits violents n'est pas à exclure".


(*) Trois sont parfaitement identifiés: tension sur les sources énergétiques, tension sur l'approvisionnment en eau douce et arrivée en nombre de réfugiés climatiques.



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 10/12/2007, 19:01
Message #2
Le réchauffement climatique pourrait provoquer une "guerre civile mondiale", met en garde un rapport de l'ONU rendu pubic aujourd'hui à la conférence de Bali.

L'étude du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) a été diffusée - ce n'est pas un hasard - le jour de la remise à Oslo du prix Nobel de la paix à l'ex-président américain Al Gore et aux experts du GIEC, pour leurs efforts de sensibiliation aux dérèglements du climat.

La surchauffe causée par la saturation en gaz à effet de serre risque de déstabiliser dans quelques années des régions entières, expliquent les auteurs du rapport, des scientifiques suisses et allemands pour lesquels "agir pour le climat est agir pour la paix".

Parmi les "points chauds" identifiés figurent le delta du Nil, le Sahel, la Chine, l'Inde, les nations autour du Golfe du Bengale, l'Asie centrale, les Caraïbes, le golfe du Mexique et l'Amazonie.

"Si le réchauffement climatique n'est pas jugulé, des Etats fragiles et vulnérables, qui sont déjà aujourd'hui mal gérés, pourraient imploser sous la pression du réchauffement global, puis générer des ondes de choc vers d'autres pays", a affirmé Hans Schelinhuber, directeur de l'Institut de recherche sur l'impact du climat de Potsdam.

Il a, par exemple, expliqué qu'une hausse générale de la température de 5 dégrés serait accentuée sur le plateau montagneux tibétain (de + 10 à + 12°C), asséchant durant l'été les fleuves alimentant d'immenses bassins de population, en Chine ou en Inde.

De même, la fonte des glaciers dans les Andes (Amérique latine) aurait des conséquences selon lui effroyables, coupant l'approvisionnement d'une mégapole comme Lima (Pérou).

Autre danger, une hausse de 7 mètres du niveau des océans se taduirait par le déplacement de 500 millions de "réfugiés climatiques".

Le rapport "trace un scénario crédible pour l'avenir", a pévenu M. Schelinhuber en marge de la conférence sur les changements climatiques organisée à Bali.

Les spécialistes en géopolitique n'écartent pas des "guerres de l'eau" ou des affrontements dépassant les taditionnellles frontières des Etats, dont ils voient des premières illustrations avec les conflits en Somalie et au Darfour.

Avec une hausse de 6 degrés, "nous pourrions avoir quelque chose qui ressemblerait à une guerre civile à l'échelle mondiale", a dit M. Schelinhuber.



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 21/05/2008, 07:17
Message #3
Il y avait hier soir sur Arte une soirée thématique intitulée "Les guerres du climat", avec, en première partie un documentaire : "Changements climatiques : une menace pour la paix".

Comme d'habitude, soirée instructive ! Arte avait bien ficelé son sujet avec interventions de différents scientifiques. Cette émission abordait tous les sujets qui ont déjà été traités ici même, dans la rubrique "L'environnement". Elle n'a fait que confirmer (mais pouvait-il en être autrement ?) le contenu des différents thèmes que je vous proposais, inondations, cyclones, pénuries en eau potable, épuisement des sols, réfugiés climatiques, exploitations futures du pôle nord qui ne fera qu'aggraver la situation... et tous ces changements qui, d'ici 2050, risquent "d'affecter" les relations internationales...



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 21/05/2008, 08:14
Message #4
Mince, j'ai raté ça!
Ca devait être intéressant, mais une fois de plus ça rend l'avenir (pas si lointain que ça, nous sommes sur peut être sur le point d'y entrer) pas très réjouissant.




Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 21/05/2008, 10:19
Message #5
ba moi aussi je l'ai raté ! angry.gif bien que comme vous le dites, on le sait que notre avenir n'est pas brillant.......... papounet tu dis sur Arte....peut-être que cela va repasser ?
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 21/05/2008, 17:45
Message #6
Bonsoir ! Maintenant, ce genre d'émissions, il y en a plein, c'est devenue une mode ! C'était sur ARTE, çà repassera dans quelques jours..mais tard.



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 23/05/2008, 06:36
Message #7
Il y a également la possibilité de revoir cette émission sur le site d'Arte.



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 24/05/2008, 01:02
Message #8
Bonsoir ! Oui, et puis il y en a une autre prochainement: "Tara" sur Arte, qui parle aussi des dérèglements climatiques et de la fonte des banquises...Dimanche ou lundi...

C'est tous les jours presque ! The problème, quand un fait de société commence à être "récupéré" autant par les médias, c'est sa "mort" programmé aussi ! Trop de matraquages tue l'info !

Mais comme dit Mickaël Furnon de l'ex groupe "Mickey 3D": "La France a peur ! Tous les soirs, au 20 heures !"



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 17/01/2018 - 23:44