webreader
8 Pages V  « < 6 7 8  
Reply to this topicStart new topic
> POÈMES OU COMPTINES

podcol

Groupe: Membre
Lieu : Creuse et Normandie

* 02/10/2012, 08:36
Message #141
Image attachée



PAYSAGE D’OCTOBRE



Les nuages sont revenus,

Et la treille qu’on a saignée

Tord ses longs bras maigres et nus

Sur la muraille renfrognée.

La brume a terni les blancheurs

Et cassé les fils de la vierge ;

Et le vol des martins-pêcheurs

Ne frissonne plus sur la berge.



Les arbres se sont rabougris,

La chaumière ferme sa porte,

Et le joli papillon gris

A fait place à la feuille morte.

Plus de nénuphars sur l’étang ;

L’herbe languit, l’insecte râle,

Et l’hirondelle, en sanglotant,

Disparaît à l’horizon pâle.



Maurice ROLLINAT (1846-1903


Image attachée
Image attachée


Image attachée
Image attachée

[size="3"][/size]



"Colère et intolérance sont les ennemis d'une bonne compréhension"
Gandhi
Go to the top of the page
+Quote Post

podcol

Groupe: Membre
Lieu : Creuse et Normandie

* 10/12/2012, 12:22
Message #142
Image attachée



NUIT DE NEIGE


La grande plaine est blanche, immobile et sans voix.
Pas un bruit, pas un son ; toute vie est éteinte.
Mais on entend parfois, comme une morne plainte,
Quelque chien sans abri qui hurle au coin d'un bois.

Plus de chansons dans l'air, sous nos pieds plus de chaumes.
L'hiver s'est abattu sur toute floraison ;
Des arbres dépouillés dressent à l'horizon
Leurs squelettes blanchis ainsi que des fantômes.

La lune est large et pâle et semble se hâter.
On dirait qu'elle a froid dans le grand ciel austère.
De son morne regard elle parcourt la terre,
Et, voyant tout désert, s'empresse à nous quitter.

Et froids tombent sur nous les rayons qu'elle darde,
Fantastiques lueurs qu'elle s'en va semant ;
Et la neige s'éclaire au loin, sinistrement,
Aux étranges reflets de la clarté blafarde.

Oh ! la terrible nuit pour les petits oiseaux !
Un vent glacé frissonne et court par les allées ;
Eux, n'ayant plus l'asile ombragé des berceaux,
Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées.

Dans les grands arbres nus que couvre le verglas
Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège ;
De leur ½il inquiet ils regardent la neige,
Attendant jusqu'au jour la nuit qui ne vient pas

GUY DE MAUPASSANT

Image attachée
Image attachée


Image attachée
Image attachée





"Colère et intolérance sont les ennemis d'une bonne compréhension"
Gandhi
Go to the top of the page
+Quote Post


8 Pages V  « < 6 7 8
Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 18/10/2017 - 16:23