Version imprimable du sujet

Cliquez ici pour voir ce sujet dans son format original

Forums Creusois _ Les membres _ vocables creusois et tournures limousines

Ecrit par : podcol 13/06/2009, 22:22

Allez, un nouveau post pour tout ce qui est expressions bien de chez nous. C'est parti:
"chichouéner": chercher la petite bête
- Elle était là à chichouéner devant le banc avant d'acheter. (Oc: Era qui a chichoinar davant lo banc avant de 'chaptar).

"feignassou": reproche affectueux adressé à un petit paresseux, pardonné d'avance; la grande soeur étant elle la grande feignasse
- Vas-tu te lever, feignassou? (Oc: Vas-tu te levar, fenhasson? Granda fenhasse!)

"embousiner": lorsque le mauvais sort s'acharne
- C'est embousiné! (Oc: Qu'es embosinat!)
Issu de bosa (la bouse) et de bosin (la guigne, la malchance)

"baquer, bacade" :manger salement, comme les cochons fourrant leur groin dans leur auge (lo bac), pour y engloutir la bacade (la bacada ou bachada), à base de bren (de son)
- Il ne mange pas, il baque. (Oc: Eu minja pas, eu baca; qu'es coma los ganhons)

"clapi": se dit du pain ou du gâteau dont la pâte est mal levée.
- Mon gâteau n'est pas réussi; il est tout clapi

Ecrit par : papounet 14/06/2009, 06:35

Il me semble que ce sujet aurait plus sa place dans "Connaître la Creuse"... Enfin, c'est juste mon avis.

Ecrit par : Jack 14/06/2009, 06:53

Excellent sujet...mais Podcol ne met JAMAIS les sujets à leur place! Une sorte d'anarchie chez l'enseignant peut être?? tongue.gif

Ecrit par : podcol 14/06/2009, 22:09

CITATION(Jack @ 14/06/2009, 07:53) *
Excellent sujet...mais Podcol ne met JAMAIS les sujets à leur place! Une sorte d'anarchie chez l'enseignant peut être?? tongue.gif


Et ben Jack, je te laisse faire, tu vas bien pouvoir transporter ça à la bonne place? ce n'est pas de l'anarchie, c'est tout simplement que je ne me casse pas la tête et que je ne fais que cliquer sur "portal" comme me l'a dit Jack au tout début, vous savez bien tous que je suis nulle en info, vous écoutez ou pas?!...

Ecrit par : podcol 14/06/2009, 22:22

CITATION(papounet @ 14/06/2009, 07:35) *
Il me semble que ce sujet aurait plus sa place dans "Connaître la Creuse"... Enfin, c'est juste mon avis.



Mais tu as raison Papou, mais comme je l'ai dit ci-dessus, j'attends que Jack fasse le nécessaire!...
Au fait Papou, après les "raisins de la colère", j'attends toujours "les fraises de la réconciliation"!... Alors que, bon, c'était quand même toi qui.... tais toi Podcol ...a commenc..... je t'ai dit de te taire.... oui, mais bon, c'est quand même bien de dire que je ne.... t'as pas bientôt fini non?... on dirait que tu ne sais pas comment ils sont, et toi, tu prends "la mouche" pour un oui, pour un non! tu sais bien, les hommes et leur égo, faut pas les contredire, comme si tu ne savais pas que ce sont toujours les femmes qui font le premier pas?!.. oui, mais quand même je pouvais bien dire que je n'étais pas d'acc.... arrête, c'est bon, t'en a assez dit!... oui, mais moi, j'attends toujours mes fraises... il n'en a peut-être plus tu sais, oh, une ou deux, c'est quand même pas grand chose!.. Bon, écoute je lui passe le message et je te tiens au courant!.. Ok, merci

Ecrit par : Jack 15/06/2009, 09:20



Ecrit par : podcol 15/06/2009, 22:17

Bon, même si je n'ai pas mis ce post là où il faut (toute cette cuisine informatique me "gonfle"), je ne fais pas de hors sujet, donc, voici la suite:

"dégreuter": perdre son crépi.
- regarde-moi ce mur; il est tout dégreuté. (Oc: Visa-me queu mur; es tot desgreutat.) Crépir se dit engreutar; le crépi: l'engreutadis

"Rouste":
une volée
foutre une rouste (Oc: fotre 'na rosta)
Ce concept de râclée s'exprime par une foule de mots imagés qui naissent de la langue locale: une fleunée, une étrifouillée, une sarclée, une cirée, une plumée, une ramonée, une secouée...

"Tôle": moule à tarte en métal, une tourtière
- je le ferais cuire dans une tôle (Oc: lo faria cueire dins 'na tola).

"Marteau" (être)
- tu n'es pas marteau? : n'as-tu pas perdu la tête? (Oc: Mas ses pas marteu?)

"Bouérer, bouéradis": mélanger
- tu mets les oeufs, le sucre et tu bouères bien (Oc: metes los uous, lo sucre e io boiras bien)
- ça a fait un de ces bouéradis !: méli-mélo. (Oc: quo t'a fach un de quilhs boiradis !)

"Radouber": arranger, réparer, raccommoder
- je vais radouber ce vieux tablier; il me servira encore pour aller aux vaches.

"Brediller": s'agiter, gigoter
-arrête de brediller sur ta chaise, tu mes fatigues".

Ecrit par : podcol 15/06/2009, 22:49

En réponse à "l'humour d'un homme":



Ecrit par : Jack 19/06/2009, 22:52

Bien tes "vocables"...ça me rappelle le langage de mes grands-parents.

Ecrit par : podcol 20/06/2009, 14:06

CITATION(Jack @ 19/06/2009, 23:52) *
Bien tes "vocables"...ça me rappelle le langage de mes grands-parents.



C'est fait pour, mais je n'ai aucun mérite, je pompe dans des bouquins, tu penses bien que, vu mon très jeune âge, je n'ai pas connu ce temps là !..

Ecrit par : podcol 21/06/2009, 23:02

"Bigos":
-
Si je prends le bigos! Menace qui reste verbale. Le bigos étant cette fourche retournée qui sert à tirer le fumier ou à briser les mottes après le bêchage. (Oc: si prene lo bigos, vas veire! Li te fotria un cop de bigos per lo chais!) Je lui donnerais un coup de bigos en travers de la figure!

"Biole"
- Ca fait pas de biole ! dit l'électricien qui constate que deux fils ne font pas court-circuit. (Oc: quo fai pas de biola) -d'étincelle-

"Benate"
-Il est parti (pêcher) avec sa benate: son panier à poissons. (Oc: es partit emb sa benasta). Terme à base celtique comme bena (corbeille), banasta (hotte), benon (petit panier), benat (ventre).
- J'en ai pris plein ma benate: il m'a dit mon fait, il m'a réglé mon compte. (Oc: n'ai pres plen ma benasta).
La banaste est, en Provence, un panier d'osier.

"Fafiot": sot, maniaque, tâtillon;
- Il est un peu fafiot
- C'est bien de mettre tes outils en place, mais tu en deviens fafiot

"Craugner"
-
Si t'as faim, t'as qu'à craugner une pomme: croquer.
- Craugne dedans! Ca craugne sous la dent. (Oc: si as fam, as mas craunhar 'na poma. Craunha l'i ! Quo craunha jos la dent)

"Éfouérer, éclafouérer"
- La boîte est éfouérée: écrasée. Cf. Clafoutis. La seconde base linguistique est peu odorante puisqu'il s'agit de la foira (la diarrhée). Et tout cela ira s'aplatir mollement. (Oc: la boitia es esfoirada/esclafoirada).

"Clafouti"
Dessert dont la renommée a franchi nos frontières. Le débat est toujours vif quant aux proprtions des ingrédients. Chaque Limousin a une recette de façon innée. Et elle marche à tous les coups. Présence ou non de lait, de sucre, d'un peu de beurre, d'oeufs, du jus des fruits, cerises noires ou pas; duel sanglant avec la flaugnarde, sa rivale. Ce qu'il faut retenir c'est que clafotis a sans doute quelque rapport avec le verbe clafar (pour une masse un peu liquide et pâteuse qui s'esclafouère en tombant ) et clafit, pour un espace qui est garni, couvert d'objets que se ressemblent: comme les fruits qui jonchent le moule.

Ecrit par : podcol 24/06/2009, 17:44

"Toupi": pot, de terre, de métal ou de verre
-Tu trouveras un toupi dans le placard (Oc: trobaras un topin dins lo placard)
- Un toupi-pissier: un pot de chambre (Oc: un topin pissier)

Ecrit par : podcol 24/06/2009, 17:46

"Secouée": une maladie
- Il en a ramassé une bonne secouée (Oc: n'a 'massat 'na bona sacoduda)

Ecrit par : podcol 24/06/2009, 17:48

"Bougner": frapper
- tu vas te faire bougner (Oc: vas te far bonhar)

Ecrit par : podcol 24/06/2009, 17:51

"Débourrer": enlever les cendres
- Il va falloir que je débourre la cuisinière (Oc: me faudrà desborrar la cosinièra)

Ecrit par : podcol 24/06/2009, 17:54

"Couturer": cicatriser (d'une plaie)
- Faut le laisser se couturer (Oc: fau io laissar se costurar)

Ecrit par : podcol 24/06/2009, 18:00

"Fiauler": boire goulument
- Il fiaulait son vin (Oc: fiaulava son vin. Qu'es un fiaulaire (un buveur))
- Se fiauler est évidemment s'enivrer.

Ecrit par : podcol 24/06/2009, 18:05

"Gansouiller": patauger, barboter
- Où as-tu gansouillé? T'es tout sale. (Oc: ente as-tu gansolhat? Ses tot coalhos)

Ecrit par : Jack 25/06/2009, 20:53

Ah oui, ç t'rait bien comme nouveau pseudo: podcol la gansouille!!! tongue.gif

Ecrit par : podcol 03/07/2009, 23:21

Je viens juste de lire, moi la gansouille?.. quoique, en ce moment j'en suis à 2 douches/jour en raison de la chaleur...

Ecrit par : podcol 03/07/2009, 23:35

"Tralu"
- tu parles d'un tralu, j'ai encore bougné la voiture de mon père.
Le traslutz est un fâcheux condours de circonstances, une malchance. C'est l'idée de quelque chose de sombre, de funeste. Les saints de glace sont Los traslutz. (Oc: parlas d'un traslutz; ai engueras bonhat la veiture de mon pair)

"Cacous"
- je lui ai fait cuire un cacou (un oeuf).
Venu de "caca" (aïl rond). Cette base linguistique semble évoquer tout un tas de choses rondes, tels les yeux.
- il ouvrait de grands cacarous (de grands yeux) (Oc: li ai fach cueire un cacon. Dreibia de quilhs cacarons)

"Main"
-
donner la main (aider). (Oc: balhar la man)
- être à sa main (pouvoir faire une chose aisément)
- je ne suis pas à ma main (Oc: sei pas a ma man)

Ecrit par : podcol 03/07/2009, 23:50

"Gauré"
- Sa soupe était gaurée (salée à l'excès). Le mot vient peut-être du latin garum (la saumure)? Il est en tout cas très usité. Toujours en rapport avec le sel. (Oc: sa sopa era gaurada)

"Abonder, faire de l'abonde"
- ce poulet n'abonde pas plus que la pintade (ne fait pas le prodit excompté). (Oc: queu polet abonda pas mai que la pincarda)
- ce rôti n'a pas fait beaucoup d'abonde (Oc: queu rostit m'a pas fach beucop d'abonde)

"Donner": crier, gronder très fort
- ils sont en train de se disputer; écoute ça si elle donne!

"Brelaud": sot, simple d'esprit
- laisse le tranquille, il est brelaud

"Baudrée": petite flambée
- il ne faisait pas chaud; j'ai allumé une petite baudrée dans ma cuisinière

Ecrit par : podcol 04/07/2009, 00:00

"Bargeot": idiot
- il est complètement bargeot

"Bougner": dans certains jeux d'enfants (cache-cache) celui qui "bougne" c'est celui qui est désigné pour être le meneur de jeu.
- c'est toi qui bougne; ne triche pas

"Bredin": sot, bête
- et toi tu crois ça! tu es un peu bredin

"Foussiner" :chercher, s'agiter. Se dit souvent du chien qui cherche un rat, un lapin.
-il n'arrête pas de foussiner dans ce coin

"Friand": se dit d'une personne qui aime bien les bonnes choses en pariclier les plats sucrés.
- ce que tu peux être friande !

Ecrit par : podcol 04/07/2009, 00:06

CITATION(podcol @ 20/06/2009, 15:06) *
C'est fait pour, mais je n'ai aucun mérite, je pompe dans des bouquins, tu penses bien que, vu mon très jeune âge, je n'ai pas connu ce temps là !..



quoique je comprends le patois et je le parle un peu, mais un peu seulemment, et puis il y a des variantes selons les régions du département ( "la pouma terre", région de Guéret, Saint-Sulpice le Guérétois, "la poumpiraï", région de Saint Étienne de Fursac), tout ceci étant écrit phonétiquement -je ne connais pas l'orthographe réelle-

Ecrit par : podcol 14/07/2009, 22:18

"Toupiner": s'occuper dans la cuisine, en remuant de la vaisselle, des pots, en préparant les repas
- Madame, arrêtez de toupiner! (Oc: Madama, 'restatz-vos de topinar!)

"Siner": supporter
- Sa voisine, il ne pouvait plus la siner: la sentir, "blairer" (Oc: Sa vesina, podia pus la sinar)

"Revenir"
- Malgré le froid; la salade est bien revenue: a dégelé. (Oc: Maugrat lo freg la salada es bien revenguda)
- Le poussin a eu froid mais il se remet (Oc: Lo poleton a 'gut freg mas reven)

"Pougner"
- blanchette, arrête de pougner! Se dit des chats qui retrouvent le geste de pétrir les tétines de leur mère et qui font un mouvement alternatif avec leurs pattes de devant sur un coussin, une couverture. (Oc: Blanchota, 'resta-te de ponhar!)

"Peine" (porter)
- Portez pas peine pour moi!: ne vous inquiétez pas de moi! (Oc: Portatz pas pena per me!)

"Pleurer"
- Il est venu me pleurer de l'eau: demander en suppliant (Oc: A vengut me purar de l'aiga)

Ecrit par : Jack 14/07/2009, 22:28

"Toupiner": ma grand-mère le disait souvent!!!

Ecrit par : podcol 15/07/2009, 17:16

et moi, mon père le disait à ma mère...

Ecrit par : podcol 24/11/2010, 22:32

"Bardassou" (un) : se dit d'un homme qui parle beaucoup et de façon peu claire.
- Tais-toi donc, pauvre bardassou!

"Barge (une) : petite meule conique de foin que l'on faisait dans le pré pour faciliter le chargement de la charette.
- Je n'ai pas pu mettre tout sur la charrette, il rest cinq barges à rentrer

"Bauge" (une) : grand sac de jute.
- Apporte les bauges pour mettre l'avoine

"Berdancer" : remuer en faisant du bruit.
- Il y avait un vent! ça berdançait les bassines dans la cour

Ecrit par : podcol 24/11/2010, 22:40

"Besogne" (la) : les marchandises, denrées, récoltes, propriétés.
- Avant l'hiver il y a beaucoup de besogne à rentrer.
- Après moi je ne sais pas ce que deviendra toute cette besogne.

"Beziner" : travailler très lentement avec un excès de précautions, de minutie.
- Dépêche-toi un peu au lieu de beziner

"Cassous" (des) : mottes de terre qui durcissent au lieu de s'mietter naturellement lorsqu'on a labouré dans de mauvaises conditions.

"Écassouner" : émietter les "cassous"; c'est un travail long et pénible aussi le bon jardinier ne laboure-t-il que lorsque la terre est à point.

Ecrit par : podcol 24/11/2010, 22:48

"Et ben l'ami !" : expression qui sert surtout à mettre fortement l'accent sur ce qu'on va énoncer.
- et ben l'ami ! c'est pas facile ce travail

"Évanler" : les vaches sont "évanlées" lorsqu'elles sont couchées au soleil manifestant un bien-être évident.
- Les vaches sont évanlées dans le haut du pré; c'est signe de beau temps

"Franc" : généreux.
- Il n'est pas franc, il ne paye jamais à boire

"Friand" : se dit d'une personne qui aime bien les bonnes choses en particulier les plats sucrés.
- Ce que tu peux être friande !

Ecrit par : TAIWAN 09/04/2014, 19:57

Une jeune fille parlant patois creusois
Avec un chapeau sur la tête
Ça n'existe pas, ça n'existe pas
Et pourquoi… pourquoi pas ?

 

Propulsé par Invision Power Board (http://www.invisionboard.com)
© Invision Power Services (http://www.invisionpower.com)