webreader
 
Reply to this topicStart new topic
> Le Soviet de La Courtine

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 23/02/2010, 02:42
Message #1
14-18 a opéré une grande saignée, aussi bien côté "vainqueurs" que côté "vaincus". La guerre a englouti des paysans, des ouvriers, des instituteurs allemands, français... et russes. Mais qui se souvient que ces derniers, utilisés en Champagne, y ont élu des conseils de soldats, avant d'être isolés en Creuse ? Qui se souvient des Russes du Soviet de La Courtine, écrasés par les canons en septembre 1917 ? [...] Qui se souvient des ouvriers, paysans, soldats des soviets de la Révolution russe, trahis par les bolcheviks, Lénine et Trotsky en tête ?

Photo: Manifestation du Soviet Libre de La Courtine en 1917:
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 23/02/2010, 03:03
Message #2
En avril 1916, Nicolas II envoie vingt mille soldats qui sont déployés en Champagne en première ligne, aux côtés de troupes coloniales et bretonnes.
Après février 1917, en réponse à l'appel du Soviet de Pétrograd, les soldats russes créent des soviets. Malgré leur volonté de ne plus combattre, ne pouvant communiquer avec tous leurs camarades, les troupes russes participent à leur dernier combat le 16 avril, au Chemin des Dames, laissant 5000 tués ou blessés.
Ils décident de célébrer le 1er mai en faisant la première grève au front: ils défilent drapeaux rouges déployés avec l'inscription LIBERTE, [NDLR: voir photo ci-dessus] des hymnes révolutionnaires sont entonnés. Des représentants sillonnent la campagne avec un fanion rouge et noir sur leur véhicule, des brochures réclament le retour en Russie "du côté de la liberté, du côté du peuple laborieux". Le commandement militaire redoute la contagion vers les soldats français, déjà en rébellion larvée. Il décide de les isoler: les plus "loyalistes", environ 6000, sont envoyés à Felletin, et plus tard en Gironde, alors que les rebelles, environ 10 000 arrivent le 26 juin à La Courtine.

Photo: Réunion de soldats russes à La Courtine:
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 23/02/2010, 03:25
Message #3
Se baptisant "Courtintzi", ils ne reconnaissent que l'autorité des soviets, ce qui inquiète fortement le commissaire de police: "La discipline chez eux n'existe plus ; ils disent curieusement qu'ils sont les maîtres. Les Russes sont décidément en Révolution." Joseph Noulens, diplomate français, exhale son mépris: "des moujiks d'une ignorance complète, venus du fond de l'Oural ou des rives de la Volga, pérorent à l'infini, discutent des devoirs des officiers envers les soldats, des buts de la guerre mondiale, de l'impérialisme des gouvernements occidentaux, des droits de la France au Maroc et dans ses colonies." Tous les jours se réunissent des assemblées par compagnie, par régiment. Des pourparlers sont alors engagés avec les porte-parole des insurgés, Baltaïs et Volkov. On envoie même un pope qui, chassé après avoir engagé les soldats à faire leur "devoir militaire", brandissant furieusement sa croix, jette l'anathème sur eux et les excommunie ! L'abbé Laliron, curé de La Courtine, se désole: "Hélas, ils ne veulent rien entendre et ils n'ont à la bouche que ce mot: Liberté ! Liberté ! Je leur fis comprendre qu'ils n'étaient pas mûrs pour la liberté." Les rebelles refusent de se soumettre, choisissent un nouveau porte-parole, Afanasie Globa, moins conciliant et parlant bien le français.

Photo: Afanasie Globa au centre lors de son arrestation:
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 23/02/2010, 04:04
Message #4
Pendant les négociations, les russes fraternisent avec la population, participent aux travaux des champs. Inquiet, le ministre de la guerre, Paul Painlevé, décide "d'aider le gouvernement russe dans la répression de la mutinerie" et, début août, fait entourer le camp par des troupes venues de Limoges, Tulle, Ussel, Guéret. Début septembre une force d'intervention russe, constituée d'une brigade de l'armée d'Orient de passage et d'une sélection de "loyalistes" de Gironde, est amenée en Creuse. Cela préfigure les futurs combats en Russie entre "Blancs" et "Rouges". Le 12 septembre, les villages entourant le camp sont évacués. Le 14, les rebelles affirment: "Nous ne déposerons pas les armes et, si on nous tire dessus, nous vendrons chèrement notre peau" et s'adressent à leurs compatriotes: "Pourriez-vous aller jusqu'à vous abreuver du sang de vos camarades." A partir du 16, les canons vont faire plus de cent victimes. Globa et les derniers mutins se rendent le 19 vers 10 heures.
Six cents rebelles vont subir la répression, dont 80 incarcérés sur l'île d'Aix. Un Comité secret engage les autres à ne pas accepter de rester en France: "Camarades, nous vous demandons de ne pas aller au travail volontaire. Refusez. En Russie ! En Russie !" Débusqués, les meneurs sont envoyés sur l'île d'Aix. Les autres doivent travailler en usine, ceux qui refusent sont envoyés au Maroc pour assécher des marais ou construire des lignes de chemin de fer. Ce n'est qu'à partir de 1919 qu'ils pourront retrouver leur pays. [...]

ELAN NOIR
(Extraits d'un article publié dans le n° 23 de Creuse-Citron, le journal de la Creuse libertaire.)

Photo: Quelques baraquements du camp de La Courtine en 1915:
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Frédéric

Groupe: Membre
Lieu : CHAMPAGNAT

* 24/05/2010, 19:09
Message #5
Trés beau sujet, pour aller plus loin, je pense Alayn que tu les connais, voici quelques ouvrages sur le sujet :

"LA MUTINERIE DE LA COURTINE (Les régiments russes revoltés en 1917 au centre de la France" par le journaListe Pierre POitevin 1938

- " DE russie en occident echos d’une vie" Docteur Leon WEBER-BAULER 1943

- article de René PAQUET sur le Bulletin de la fondation Maurice Dayras pour 1997 sur les troupes russes à Aubusson.

-" HISTOIRE DES SOLDATS RUSSES EN France 1915-1920 Les damnés de la guerre" de remy Adam 2007

- "Une histoire russe 1916-1921 ou le parcours de moscou a odessa" Hughes BOURDAIN-RIBOURTOUT 2006

-"CREUSE 1917-1922 DU SOVIET DE LA COURTINE AU MONUMENT AUX MORTS DE GENTIOUX" Régis PARAYRE 1997


Les trois premiers sont les plus intéressants car ils sont soit écrits par des témoins directs, le docteur Weber était avec les troupes russes à la Courtine, soit au contact direct des témoins (Poitevin et Paquet), les autres découlent de ces deux là, une mention particulière pour le livre de Remy ADAM, (il en a écrit un autre sur le sujet moins complet que je n'ai pas) qui a effectué un travail de recherche aprofondie autour de ces mutineries. Le livre du docteur Weber est intéressant à plus d'un titre car il décrit également la russie Tsariste, et l'on comprend mieux la Révolution russe. De mémoire, il est fait mention aussi d'une partie des troupes qui sont restés sur le territoire français et dont certains auraient fait souche prés dela Courtine.


Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 26/05/2010, 03:25
Message #6
Bonsoir Frédéric ! Merci^^
Non, je n'ai pas lu tous les ouvrages que tu cites mais le texte d'Elan NOIR s'est peut-être référé à certains d'entre eux...

Cette histoire du Soviet de La Courtine a toujours intrigué et intéressé le mouvement libertaire creusois. Et à juste titre historiquement:
-Les soviets russes furent créés en grande partie, bien avant que les bolchéviks prennent le pouvoir en octobre 1917 avec Lénine à leur tête, par des gens de sensibilité anarchiste.
-C'est la soit-disante dictature prolétarienne, en réalité étatiste -communisme d'Etat marxiste-léniniste- qui a détruit les soviets libres: celui de La Courtine tout comme celui des marins de Cronstadt, etc...

Dans cette histoire, il faut bien comprendre qu'il existait des soviets libres avant la dictature étatique et planifiante (voire Plateformiste politiquement) de Lénine et que les idées révolutionnaires de ces soviets libres étaient politiquement du courant qui est nommé aujourd'hui "communisme libertaire".

Encore merci à toi Fred' pour les références d'ouvrages !



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 20/12/2011, 19:25
Message #7
/
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 09/05/2014, 06:46
Message #8
Soldats russes défilant devant des drapeaux marqués «Liberté», en français et en russe.

Images prises au camp de La Courtine, dans la Creuse, en mai-juin 1917.

voir ici http://centenaire.org/sites/default/files/...s/23-creuse.pdf
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 29/04/2017, 09:36
Message #9

Des soldats russes cantonnés près de Château-Larcher dans la Vienne en 1917




http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/...Larcher-3081843


Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 25/08/2017, 08:11
Message #10
Parution de "1917 le Limousin et la révolution russe. Regards inversés. Marcel Body, un limougeaud dans la révolution. Les mutins de la Courtine ou l’épopée des soldats russes en France".

http://www.lesardentsediteurs.com/?1917-le...t-la-revolution
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 25/08/2017, 08:37
Message #11
De nombreuses conférences ou expositions autour des mutins russes de La Courtine ont lieu en ces 4 derniers mois de 2017 en Limousin et Auvergne mais aussi par exemple au musée de Montreuil.


http://www.lacourtine1917.org/IMG/pdf/la_c..._centenaire.pdf

Certaines autour du monument érigé en 2012, voir

http://librepenseecreuse.over-blog.com/art...-109963512.html


Plaque sous la stèle commémorative de La Courtine
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 10/09/2017, 13:02
Message #12
2 au 14 octobre, à la Bibliothèque Multimédia du Grand Guéret : Exposition 1915-1920: LE CORPS EXPEDITIONNAIRE RUSSE EN FRANCE conférence, lecture spectacle : « La main coupée de Blaise Cendrars » par H. H

Le Donzeil : Exposition 1915-1920: LE CORPS EXPEDITIONNAIRE RUSSE EN FRANCE du 27 octobre au 7 novembre avec conférence-débat le 25 octobre

Aubusson Exposition1915-1920: LE CORPS EXPEDITIONNAIRE RUSSE EN FRANCE du 6 au 19 novembre avec conférence-débat.


.
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 26/09/2017 - 03:18