webreader
3 Pages V   1 2 3 >  
Reply to this topicStart new topic
> Le broyeur de végétaux

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 07/12/2007, 08:19
Message #1
Voici un engin qui peut s'avérer fort utile dans nos régions et surtout pour ceux ayant des parties boisées à entretenir.

Le broyeur de végétaux permet de réduire les branches et branchages en petits morceaux. Il réduit considérablement le volume de déchets, favorise la dégradation naturelle et l'assimilation dans le compost.

Il faut préférer un modèle à vis sans fin à un modèle à ciseaux. En effet, il y aura beaucoup moins de blocages et le dégagement d'une branche coincée sera grandement facilité.

J'utilise le modèle ci-dessous, d'une puissance de 2000 w, il accepte des branches d'un diamètre maxi de 35 mm, il est équipé d'un mécanisme à vis sans fin, d'une marche arrière (un plus pour le dégagement d'une branche coincée), d'un disjoncteur.

Image attachée



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 07/12/2007, 13:38
Message #2
c'est marrant que tu parles de ça.............car depuis cet automne nous nous sommes intéressés à ce produit. Nous faisons souvent des allers/retours à la déchetterie, perte de temps, d'argent et perte pour mon composteur.

Notre choix s'est arrêté sur un viking GE 35 L ou un GE 150. je regarde la fiche technique et pour le premier, il parle pas de rotor de broyage (?) est ce ça "à vis sans fin" ? pour le 2eme se sont des ciseaux.

peux tu me dire combien coute celui que tu as ?
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 07/12/2007, 14:15
Message #3
Das la mesure du possible et pour les raisons que j'indiquais, évite les "ciseaux". Oui, je pense que c'est cela que Viking appelle "rotor de broyage", mais tu peux vérifier, regardes par l'orifice d'introduction des branches et tu apercevras distinctement la longue vis sans fin aux arrêtes aiguisées. En ce qui concerne le prix du Bosch: 360 ¤ il y a deux ans.



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 07/12/2007, 14:35
Message #4
merci pour ts tes précieux conseils ! smile.gif

mon mari s'occupera de regarder par le p'ti trou.........

le modèle à rotor sélectionné est 200 euros + cher, pour 2300W et dia. maxi de 36 mm ...........ça fait beaucoup pour peu de différence....... bon va falloir étudier tt ça !

dis, est ce que tu t'es déjà servi de ces "déchets" pour (mince, je cherche le terme...) tapisser un parterre afin de le protéger du froid (ou du chaud afin d'espacer les arrosages) ? ah ba ça alors, je retrouve plus le mot blink.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 07/12/2007, 15:01
Message #5
Il vaut mieux éviter de se servir du broyage des végétaux pour effectuer "un paillage" de plantations. En effet, la décomposition organique dégage de la chaleur qui risque de brûler tes plantations. Pour le paillage, il faut utiliser des composants inertes (écorces séchées, par exemple).

Pour en revenir au broyeur et sans faire de la pub pour qui que ce soit, le Bosch me donne entière satisfaction, de plus il est silencieux et facile à déplacer...



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 07/12/2007, 15:36
Message #6
ah ! oui, le paillage.......... à ce propos, j'ai entendu dire que les déchets de branchages (uniquement) des résineux étaient bons en paillage des fraisiers (?)

à propos de notre choix, nous allons y réfléchir........

merci pour tous tes conseils rolleyes.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 08/12/2007, 09:56
Message #7
De rien... et puis, tu verras même si tu veux mettre tes déchets verts en décharge, le volume représenté est beaucoup moindre et un gros tas de branches ne représentera pas grand chose en volume !! Bon broyage !! wink.gif wink.gif



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 08/12/2007, 18:20
Message #8
Bonjour ! Pourquoi ne pas plutôt faire du compost de tous ces végétaux au lieu de les emmener à la déchèt ?
De plus, les branches et branchages, une fois séchées, çà crame très bien, çà fait du petit bois.
Ces broyeurs, en plus d'être chers, me semblent inutiles ! ?



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 08/12/2007, 18:39
Message #9
C'est bien ce qui est dit tout au long des messages... broyage puis compostage !



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 08/12/2007, 23:53
Message #10
Je voulais poster dans un précédent sujet la photo de mes 2 bacs de 1000L. J'y mets épluchures et surtout l'herbe de la tonte. Une horreur cette herbe cette année!
Normalement pour avoir un bon compost, il faut 10000L d'eau pour 1m3 d'herbe.




Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 16/12/2007, 20:51
Message #11
Véronique, à la fin d'un commentaire sur le sommet de Bali, tu me demandais si je connaissais des broyeurs pour la pratique du BRF.

Le BRF pour "Bois Raméal Fragmenté" est une méthode d'origine canadienne de régénération et de remise en état des sols, par l'utilisation des rameaux verts d'essences feuillus, qui sont broyés puis épendus et incorporé dans la couche superficielle du sol.

Je ne connais pas et ne pratique pas cette méthode d'apport d'éléments dans le sol. J'utilise mon broyat pour faire du compost. Par contre, je récupère la cendre de la cheminée et je l'épend sur le sol (avec un léger griffage pour faciliter sa pénétration dans le sol), c'est un excellent apport en potasse.

Il me semble que pour fabriquer du BRF, il faut des broyeurs qui fournissent des copeaux beaucoups plus fins que ceux obtenus avec un broyeur classique. De plus, il ne faut utiliser que des branches et branchages de feuillus (pas de résineux).

Peut-être qu'un autre membre du forum pourra t'en dire plus ?



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 16/12/2007, 23:55
Message #12
comme toi j'ai déjà 2 composteurs mais je ne connais pas leur contenance. le 1er, j'y mélange épluchures+tonte+cendres +autres déchets du jardin - dans le 2e, je n'y mets que de la tonte, car j'en ai trop .....celui là se décompose sans que je ne m'en occupe ni ne m'en sert (enfin il m'est arriver dans retransvaser dans le 1er afin d'y maintenir un bon équilibre). Le terreau que j'en tire est superbe.

petit truc pour ceux qui ne le savent pas - demander à vos hommes d'uriner dedans de temps en temps...... cela remplace un activateur chimique ! (je dis bien de temps en temps, ce n'est pas un wc extérieur !!)

je "connais" le BRF, je voulais juste savoir si tu pratiquais, histoire dans savoir plus !

je me sert aussi de la cendre aux pieds de jeunes plantes pour éloigner les escargots et limaces (remettre après chaque pluie) et éviter d'utiliser de la "cendre fraiche" trop riche en qq chose (je ne sais plus quoi !)

par contre, j'ai un vrai problème avec des déchets de résineux....... je stocke puis brule (dans le poële ou la cuisinière) les grosses branches et le reste je l' emporte à la déchèterie.....mais je suivrai ton conseil............ les passer au broyeur afin de faire moins de voyages ! je n'ai pas envie de laisser un énorme tas de branchages au fond de mon jardin qui n'est pas très grand.......
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 17/12/2007, 00:25
Message #13
CITATION
le 1er, j'y mélange épluchures+tonte+cendres +autres déchets du jardin

Normalement il faut absolument éviter les cendres. Comme j'ai énormément de cendres (brûler tous les jours du bois, ça représente un certain volume de cendres!) je les mets là où j'ai des afaissements de terrain à cause des pierres et rochers enterrés. Au début je les dispersais dans mon terrain, mais quand j'ai vu comment l'herbe poussait ensuite, j'ai vite abandonné!

CITATION
demander à vos hommes d'uriner dedans de temps en temps...... cela remplace un activateur chimique !

rofl.gif

CITATION
j'ai un vrai problème avec des déchets de résineux......

Des déchets? Mais je brûle tout, il ne reste rien.




Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 17/12/2007, 08:45
Message #14
En ce qui concerne la cendre, ma réponse était sans doute imprécise, la cendre est exellente pour l'apport en potasse qu'elle apporte (à condition de n'avoir brûlé que du papier journal et du bois). Elle doit-être employée dans le potager et bien sûr quand elle est froide. En cas de grande quantité, la stocker ( dans une lessiveuse, par exemple) et, dès qu'elle est froide, ou au moment venu, l'incorporer au sol par griffage. La preuve en est donnée par Jack qui, jettant ses cendres sur l'herbe, voit celle-ci pousser joyeusement, stimulée par la potasse !!

Le brûlage des résineux n'est pas recommandé dans les cheminées et poêles pour des raisons d'encrassement (fumée et résidus collants). On peut donc les broyers et les ajouter au compost. Il est tout à fait possible, comme le disais Jack, à l'occasion d'une taille de faire un feu de joie. Pour les feuillus, avant ce feu, ne pas oublier de récupérer les branches branchettes et brindilles pour la cheminée ou le poêle. A l'aide des brindilles et branchettes, je confectionne, à l'avance, de petits fagots qui seront prêts le jour venu à aider à l'allumage d'un feu.

Pour les brûlage d'été, se renseigner auprès de la mairie, certaines communes prennent des arrêtés municipaux interdisant les feux, de telle date à telle autre, pour éviter les incendies en cas de sècheresse.



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 17/12/2007, 11:52
Message #15
CITATION(papounet @ 17/12/2007, 08:45) *
Le brûlage des résineux n'est pas recommandé dans les cheminées et poêles pour des raisons d'encrassement (fumée et résidus collants). On peut donc les broyers et les ajouter au compost. Il est tout à fait possible, comme le disais Jack, à l'occasion d'une taille de faire un feu de joie. Pour les feuillus, avant ce feu, ne pas oublier de récupérer les branches branchettes et brindilles pour la cheminée ou le poêle. A l'aide des brindilles et branchettes, je confectionne, à l'avance, de petits fagots qui seront prêts le jour venu à aider à l'allumage d'un feu.


je brule des résineux dans mes deux cheminées depuis 1996. je connaissais cette mise en garde, donc à chaque fois que j'ai fais ramoner (2 ou 3 fois), on m'a répondu qu'elles n'étaient pas encrassées ..........et pourtant on a bruler 30 immenses "résineux".........lorsque nous avons acheté, il y avait une forêt dans le jardin.....le dernier est tombé tt seul l'année dernière suite à une mini tempête........il attend, débité et rangé à être brulé.

par contre, je suis bien contente que l'on puisse ajouter le broyat de résineux dans le compost ! car j'ai encore une haie de gigantesques résineux + de 10 m de haut qui maintient une partie de mon jardin à l'ombre......j'ai commencé à tailler les branches basses (jusqu'à 2 m en hauteur) que j'ai du emporter à la déchèterie, avec un broyeur je ne serai plus obligée d'y aller ..........j'ai en réserve un autre composteur, si besoin est !

lorsque je referais un potager, je mes souviendrai de tes conseils concernant la cendre !
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 17/12/2007, 12:03
Message #16
Oui, moi aussi j'en brûle, cependant les résineux "pétillent" et projettent des flammèches, de plus leur pouvoir calorifique n'est pas excellent. Quand à l'encrassement, un entretien régulier devrait pallier à cet inconvénient. Mais, tu as raison de te servir de ce que tu as sous la main !



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 17/12/2007, 12:05
Message #17
Ca n'encrasse pas car tu fais de bonnes flambées, si le feu couvait, ça serait une catastrophe dans ton conduit!

Pour éviter le pétillement des résineux, il faut le faire sécher plus de 2 ans.




Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 17/12/2007, 12:08
Message #18
Jack, merci pour le conseil... il est vrai que l'on ne se souvient pas toujours de la date d'abattage au moment de brûler !!



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 17/12/2007, 12:30
Message #19
oui, j'attends entre 2 et 3 ans......... 1 an dehors, puis 18 à 24 mois au sec..........
et puis quand il a fallut abattre tous ces arbres, 23 la première fois, on n'avait pas d'autre solution que de les stocker pour les bruler......
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 21/12/2007, 11:52
Message #20
CITATION(Jack @ 17/12/2007, 00:25) *
Normalement il faut absolument éviter les cendres.


je viens de voir cette info.........mieux vaut tard que jamais !! comment ça, il ne faut absolument pas mettre de cendres ? dans le composteur ?
Go to the top of the page
+Quote Post


3 Pages V   1 2 3 >
Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 20/09/2018 - 10:33