webreader
4 Pages V   1 2 3 > »   
Reply to this topicStart new topic
> Le photovoltaïque

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 31/03/2008, 11:16
Message #1
Dans la continuité de la recherche de sources d'énergies propres et respectueuses de l'environnement, penchons-nous sur le solaire.

Avant d'envisager des solutions pratiques (et qui peuvent rapporter !), faisons un état des lieux.

L'énergie solaire a tout pour plaire : elle n'émet pas de gaz polluant, est renouvelable à l'infini, techniquement maîtrisée, relativement discrète à installer et facile à mettre en oeuvre. Et pourtant, la France l'a longtemps ignorée. Résultat, le pays accuse aujourd'hui un sévère retard sur ses voisins du Sud (Espagne, Italie) qui, certes, bénéficient d'un meilleur taux d'ensoleillement, mais surtout sur l'Allemagne, pourtant guère mieux ensoleillée que notre pays.

L'année dernière, la France a installé entre 45 et 60 mégawattheures (MWh) d'électricité solaire, contre environ 800 mégawattheures en Allemagne. Cette dernière, avec la Chine et les Etats-Unis, dispose d'une industrie solaire très développée allant de la production de silicium (composant des cellules photovoltaïques) à la fabrication de panneaux solaires.

Dans l'Hexagone, le secteur est balbutiant, Photowatt, le champion français, fêtera, pourtant, ses trente ans l'année prochaine. Mais sa capacité de production s'établit à 60 MWh. Ses usines tournent à 100%, majoritairement pour l'exportation. "La France souffre à la fois de ne pas avoir une industrie solaire suffisamment développée ni un marché dynamique", déplore un expert du secteur. Une première étape est en cours, dans le domaine de la production de silicium. Ce matériau est obtenu à partir de certains quartz relativement facile à exploiter qui sont chauffés à 1500 degrés et purifiés. Edf Energies Nouvelles mène un projet avec des partenaires allemand et hollandais pour la construction de l'usine baptisée "Silpro" à Saint-Auban, en Provence. La construction devrait démarrer dans les prochains mois, pour un début de production en 2010.

A l'autre bout de la chaîne, l'Etat a mis en place des mesures permettant de dynamiser ce marché. Le développement de la demande en équipements solaires dépend en grande partie des tarifs pratiqués. Le principe est à peu près le même dans tous les pays d'Europe. L'opérateur historique de l'électricité rachète à un prix donné les kilowattheures produits par les particuliers, ou les entreprises, qui se sont dotés d'un équipement solaire. Il a fallu attendre 2005 pour que la France propose de racheter aux particuliers 53 centimes d'euro le kilowattheures solaire (57 centimes cette année) et encore, à condition qu'il s'agisse d'installations intégrées dans le bâti, comme les tuiles photovoltaïques. Dans le cas d'installation ajoutées, comme des panneaux solaires simplement posés sur un toit, le tarif tombe à 30 centimes. Or le coût d'installation de structures intégrées au bâti peut être une à deux fois supérieur à celui d'un panneau solaire.

Cependant, les incitations fiscales mises en place par le gouvernement français depuis 2006 permettent de palier, en partie, cet inconvénient. Les particuliers comme les entreprises sont de plus en plus sensibles aux arguments écologiques. Certains sont prêts à consentir un petit sacrifice financier pour réduire leur "empreinte sur l'environnement". La flambée du prix des carburants fossiles (pétrole et gaz) joue aussi en faveur des énergies renouvelables, dont fait partie le solaire.

L'idée d'une installation, certes coûteuse, mais qui à terme, permet d'accéderà l'indépendance énergétique séduit de plus en plus. A tel point que les entreprises étrangères commencent à regarder la Frace d'un autre oeil. "C'est un marché en pleine expansion, porté par les incitations fiscales. Il devrait doubler chaque année pendant les deux ou trois ans à venir", estime Pierre-Marie Martinet, directeur de SolarCentury France, une société britannique qui a commencé son développement dans l'Hexagone l'année dernière.

A suivre,



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 01/04/2008, 19:37
Message #2
Bonsoir ! Bien Papounet ! Encore bravo !

A bas le nucléaire et vive le solaire !



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 01/04/2008, 19:53
Message #3
c'est un sujet qui m'intéresse depuis longtemps déjà, mais qui reste encore un peu trop technique pour moi !
pourtant, je pense que le jour où je devrais changer mon chauffage au gaz, c'est vers cette énergie et avec une combinaison bois que je me tournerai......... enfin, c'est mon idée du moment !!

mais comme tu dis, il y a les panneaux et les tuiles......... quelle installation choisir, quel investissement faire pour quelle récupération auprès d'EDF......... tout ça est encore un peu vague ! ma chaudière actuelle tient encore le coup !! wink.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 03/04/2008, 09:22
Message #4
Aujourd'hui pour quelqu'un qui a un toit à refaire à neuf la solution des panneaux solaires en guise de tuiles est à étudier, mais c'est très très onéreux (ceci dit un toit non plus ce n'est pas donné...).
J'avais étudié l'amortissement du photovoltaïque il y a quelques années. J'étais arrivé à 50 ans d'amortissement en passant par une boîte en Haute-Vienne! Je vous dit pas comment j'avais pris mes jambes à mon cou...
Je pense qu'aujourd'hui malgré les aides, l'éventuelle revente de l'électricité, etc. le photovoltaïque est une démarche purement écolo car il ne faut pas compter l'amortir. Il faut vraiment beaucoup de panneaux pour créer quelques watts.

Je pense qu'il faut attendre encore quelques années, car les techniques évoluent et il a été créé des panneaux hautement performants (X fois plus productifs d'électricité que ceux produits actuellement à grande échelle!). Les anciennes générations seront alors à mettre...à la poubelle!...

Le système des panneaux solaires pour la production d'eau chaude est par contre rentable.




Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 03/04/2008, 09:37
Message #5
Effectivement, la production d'eau chaude est intéressante. D'autant que c'est un poste grand consommateur d'énergie. Il existe des ensembles complets (panneaux, chauffe-eau...) en vente dans les surfaces de bricolage. Dans certains cas, il faudra prévoir une deuxième source de production pour les périodes de faible ensoleillement.

Il est dommage que l'on ne puisse pas alimenter (en énergie solaire) un chauffe-eau électrique classique !



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 03/04/2008, 13:14
Message #6
Bonjour ! Y'a mon frangin qui va s'installer des panneaux solaires. D'après lui, c'est amortissable en revendant une partie de l'électricité à...EDF ! ???



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 03/04/2008, 13:22
Message #7
CITATION
Il est dommage que l'on ne puisse pas alimenter (en énergie solaire) un chauffe-eau électrique classique !

Non, impossible. Par contre l'ancien chauffe-eau est réutilisable comme appoint. Par exemple situé juste après le chauffe-eau solaire (moyenne d'économie: 70% de la facture énergétique annuelle).

CITATION
D'après lui, c'est amortissable en revendant une partie de l'électricité à...EDF ! ???

Faut bien calculer. Attention on entend aide par ci aide par là...il n'y en a pas réellement tant que ça.
J'ai même entendu dire d'une personne qui a eu un contrôle fiscal car elle ne pouvait cumuler la TVA à 5,5% et le crédit d'impôt!
Quelqu'un pourrait nous confirmer??




Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 03/04/2008, 13:27
Message #8
CITATION(Jack @ 03/04/2008, 14:22) *
Faut bien calculer. Attention on entend aide par ci aide par là...il n'y en a pas réellement tant que ça.
J'ai même entendu dire d'une personne qui a eu un contrôle fiscal car elle ne pouvait cumuler la TVA à 5,5% et le crédit d'impôt!
Quelqu'un pourrait nous confirmer??


je ne confirmerai rien ........mais je peux signaler également qu'une de mes amies creusoises a eu elle aussi des problèmes avec son crédit d'impôts sur les investissements qu'elle avait fait en économie d'énergie....... il a fallut qu'elle se batte et qu'elle demande l'aide d'un médiateur........ tout c'est bien terminé mais cela n'a pas été facile. T'as intérêt à pas te laisser impressionner.........
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 03/04/2008, 13:54
Message #9
C'est sûr, faut calculer... et bien rentrer dans les "cases" et puis ce n'est qu'un pourcentage des frais engagés plafonnés à...



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 03/04/2008, 14:05
Message #10
Connaissant assez bien mon frangin (arf !), à mon avis, il a bien calculé son truc et ce depuis un moment. C'est pas le genre (mais pas du tout !-arf !) à se lancer dans un truc sans compter au centime près !

S'il le fait, c'est qu'il n'est pas perdant ! Maintenant, je suis pas dans ses petits papiers et j'y connais rien en fiscalité, etc... Le seul truc, si je me souviens bien de ce qu'il m'a dit, c'est que son installation, dans 10 ou 15 ans, elle est amortie...J'en sais pas guère plus...Mais je pourrais lui reposer la question...Il doit installer son fourbi dans les jours qui viennent...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 03/04/2008, 14:07
Message #11
Non mais, sérieusement, l'installation d'un chauffe-eau solaire peut être envisageable.



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 03/04/2008, 14:11
Message #12
CITATION
c'est que son installation, dans 10 ou 15 ans, elle est amortie...

Il faudrait connaître la durée de vie d'un panneau?

CITATION
Non mais, sérieusement, l'installation d'un chauffe-eau solaire peut être envisageable.

Oui, pourquoi? C'est le plus intéressant entre les 2!




Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 03/04/2008, 14:21
Message #13
Entre les deux quoi ? huh.gif huh.gif



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 03/04/2008, 14:45
Message #14
Quand j'aurai plus d'infos par mon frangin, je reviendrai dans ce sujet...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 03/04/2008, 14:46
Message #15
CITATION(papounet @ 03/04/2008, 15:21) *
Entre les deux quoi ? huh.gif huh.gif

Entre le voltaïque et la production d'eau chaude.
Il faut bien faire la différence entre les 2:
l'un produit de l'électricité, l'autre chauffe de l'eau (principe du tuyau noir sous une vitre).




Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 03/04/2008, 16:39
Message #16
C'est un ensemble...



Image attachée


Image attachée



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 11/04/2008, 18:10
Message #17
Bonsoir ! Mon frangin vient de me fournir quelques infos:

- Pour "amortir" son système, il revend toute son électricité à EDF. 5 fois plus cher que le Tarif Bleu du kWh ! (arf !).

- Il a un contrat de 20 ans mais pense qu'il aura amorti ses panneaux avant: dans 10/12 ans...

- A noter que même sur la dernière facture EDF, ils font de la pub pour ce système ! (arf !)

-Il m'a dit aussi que les aides en Limousin peuvent être entre 3000¤ et 11 000¤ pour l'installation de ces panneaux.

-Par contre, il faut compter au moins 6 mois avant d'obtenir tous les paplards et d'avoir les branchements, etc...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 11/04/2008, 19:48
Message #18
oui, c'est vrai j'ai eu la pub avec une de mes factures ul y a qq temps.........

est ce que tu sais quelle est la fourchette d'investissements qu'il faut pour ce genre d'installation ?
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 11/04/2008, 20:33
Message #19
Bonsoir ! Non ! (arf !) Faut appeler EDF ! (re-arf !)



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 13/04/2008, 22:30
Message #20
Salut!
L'investissement? Ca dépend des m2 de panneaux photovoltaïques. Ca atteint rapidement 15.000 euros pour produit pas grand chose.
J'ai des cousins qui vont se lancer là-dedans aussi: j'attends de voir...car rien ne presse sur ce sujet (c'est mon avis).




Go to the top of the page
+Quote Post


4 Pages V   1 2 3 > » 
Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 19/07/2018 - 08:57