webreader
 
Reply to this topicStart new topic
> Le BRF - Bois Raméal Fragmenté -

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 07/07/2008, 00:30
Message #1
Salut

Je suis devenu un partisan du BRF bien que n'ayant pas encore employé cette technique. Nous sommes plusieurs jardiniers branchés qui discutons le sujet dont un en expérimentation dans son jardin.

L'article qui suit est de Jacky Dupety. Il y a des bouquins sur la chose comme celui de Eléas Asselineau et Gilles Domenech " De l'arbre au sol - Les bois Raméaux Fragmentés.", ed. du Rouergue.

Il y a déjà des divergences ... mais toutes les expériences ont l'air de marcher. Il y a pas mal d'applications sur des fermes en bio.

Personnellement j'en enfouirais une partie sur quelques centimètres. Mais bon, d'autres sont pour la couverture ..... smile.gif


Bonne lecture et réflexion smile.gif


--- Le B.R.F. de quoi s'agit-il ? ------

B - Bois (des branches d'arbres),
R - Raméal (rameaux de moins de 7 cm de diamètre),
F - Fragmenté (broyées)

BRF est un acronyme pour Bois Raméaux Fragmentés, qui est une méthode naturelle d'origine canadienne de régénération et de remise en état des sols, par l'utilisation des rameaux verts d' essences feuillus, qui sont fragmentés, broyés puis épandus et incorporé aux premiers centimètres du sol.

Ils proviennent des parties de l'arbre, les branches, brindilles et feuilles riches en nutriments, sucres, protéines, celluloses et lignines qui ont tous un rôle précis et spécifique dans la constitution et le maintien des sols fertiles.

Le BRF est une accélération de processus pédogénétique en oeuvre dans la forêt, c' est une nourriture naturelle pour le sol, plus besoin d'arrosage, ni d'aucun apport d'azote supplémentaire, ni de recours aux biocides et autres produits chimiques néfastes. Les végétaux cultivés sont d'excellente qualité, se conservent plus longtemps, et sont naturellement hypers resistants.On placera les BRF dans une nouvelle catégorie celle des Aggradants, capables de contrer la dégradation


DE NOMBREUX BENEFICES A MOYEN TERME

A moyen terme, les bénéfices à attendre de ces méthodes sont : la réduction des besoins en eau, l'accroissement des rendements, l'augmentation de la qualité des produits, la réduction des nuisances dues à certains parasites, la réduction des pertes de nutriments par lessivage, un frein efficace contre l'érosion des sols.

L'épandage direct du B.R.F. (Bois Raméal Fragmenté) est nettement moins coûteux que son compostage, en outre cet investissement restera profitable durant de nombreuses années pour le cultivateur. Cette technique a été utilisée avec grand succès dans la culture de la pomme de terre, de plusieurs légumes, de fruits tels que les fraises ou les framboises, de céréales tels que l'orge ou l'avoine.
D'un autre côté, le compostage est une méthode très sûre qui donne des résultats excellents et constants en maraîchage.


IMPACT SUR LE SOL D'UN APPORT B.R.F.

On considère généralement qu'un apport organique peut fournir au sol deux type de chose : des nutriments nécessaires aux plantes (azote, phosphore, potassium, magnésium, …) et des molécules qui améliorent la structure du sol (humus).

Ce modèle est incomplet, lorsque l'on étudie le sol de plus prêt on se rend compte que l'on à affaire à un écosystème complexe qui se régule lui-même. On se rend compte aussi que les organismes du sol jouent un rôle prépondérant dans l'acheminement des éléments nutritifs vers la plante.

Dans ce contexte, le B.R.F. doit être vu comme un aliment énergétique et structurant pour la vie du sol. Comme nous allons le voir, le B.R.F. améliore le sol, ce qui a un impact positif sur les plantes qui y poussent.
Ces sujets sont traités en détails dans la partie : Rôles de la matière organique dans le sol.
Ce que le B.R.F. apporte concrètement au sol

Plusieurs expériences ont permis de montrer qu'un apport de B.R.F. et éventuellement de lisier permet d'augmenter rapidement le taux de matière organique (il se stabilise souvent au double de sa valeur initiale après un an).
A long terme, 90 % des variations dues à un traitement régulier se retrouvent dans les fractions les plus stables de l'humus, les fractions les plus facilement minéralisables de la matière organique sont aussi augmentées significativement, ce qui témoigne de l'aspect "activateur biologique" du B.R.F..



L'apport de B.R.F. peut stimuler fortement la méso-faune (augmentations de l'ordre de 500%) après un an.

Paradoxalement, une fois le système biologique de cyclage des nutriments mis en place (1 an en conditions tempérées), on constate que le B.R.F. apporte beaucoup d'azote au sol. De plus, une partie importante de cet azote est facilement assimilable par les plantes.
Les sols traités aux B.R.F. ne présentent généralement pas de carences en oligo-éléments.


IMPACT SUR LES CULTURES

Il semble que, contrairement à ce que certains le redoutent, le B.R.F. frais incorporé au sol n'inhibe pas significativement la croissance et la germination des plantes de culture.
En effet, la technique canadienne a été utilisée avec grand succès dans la culture de la pomme de terre, de plusieurs légumes, de fruits tels que les fraises ou les framboises, de céréales tels que l'orge ou l'avoine, on peut en attendre :

Des économies considérables en eau d'irrigation : Ces économies sont dues à la capacité de rétention d’eau de l’humus formé (jusque 20 fois son poids) et à la capacité d’accumulation et de gestion de l’eau par les organismes du sol. Les champs traités sont donc moins sensibles à la sécheresse.

L’augmentation du rendement des cultures, jusqu’à 1000% dans certains cas (aubergine), en culture maraîchère, au Sénégal, 180% sur la tomate amère ; 290% sur les fraises au Canada, 175% sur les céréales, 260% sur une prairie,…

L’augmentation de la qualité des produits : on a observé au Canada une augmentation de 30% de la teneur en matière sèche chez la pomme de terre.

La réduction des nuisances engendrées par certains pathogènes (maladies des plantes) par exemple la disparition des problèmes liés aux nématodes en Afrique, on a aussi observé une protection systémique des fraises contre les pucerons.

Contact en France pour plus de renseignements :
Monsieur Jacky Dupety - agriculteur sur B.R.F.
Ferme du Pouzat
46320 Livernon
Tél : 05 65 40 46 98
Courriel : dupety.family (@) wanadoo.fr


J'ai voulu insérer plusieurs vidéos, Dailymotion et Youtube sur le sujet mais cela n'a pas fonctionné. sniff
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 07/07/2008, 01:08
Message #2
Bonsoir ! Le bois se décomposant assez lentement et contenant de nombreuses "vitamines" (écorces, etc...) est forcément et évidemment très bon pour les jardins !

Je confirme humblement !



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 07/07/2008, 12:36
Message #3
Salut
Oui, une technique sympa. !
Par contre, difficile de l'appliquer pour tout le monde, le bois ramifié n'étant pas non plus une ressource inépuisable, sinon de prévoir et en favoriser la pousse. smile.gif
Il y a l'avantage bien évident de l'amélioration du sol mais aussi de réduire le travail d'entretien du jardinier ... et plus tu as grand, plus cet avantage est intéressant, même si tu n'es pas professionnel. Un ouvrier, ou autres, qui a un jardin n'a pas beaucoup de temps à consacrer à son jardin.
A ce propos, ce sont les femmes, en très large majorité, qui s'occupent du jardin familiale actuellement. Elles poussent même facilement la motobineuse !!! smile.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 07/07/2008, 13:10
Message #4
c'est vrai que ce sont souvent les femmes qui s'occupent du potager, mais beaucoup font appelle à leur homme pour préparer le terrain........ faut la tenir la motobineuse !! blink.gif

pour le B.R.F, j'ai lu qq articles à ce sujet......... nous n'en avions pas parlé papounet ?
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 08/07/2008, 08:13
Message #5
Si, si... Image attachée



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 08/07/2008, 09:46
Message #6
Salut
Argh ... après le hors sujet, le pousse au suicide .... me voila dans le doublon ! huh.gif
Milles excuses à celui, celle, qui a déjà lancé le sujet, je ne l'ai pas vu. rolleyes.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 08/07/2008, 09:55
Message #7
pas de problème !! de toutes façons tu n'aurais pas trouver ce sujet........... je crois que c'est en parlant du paillage que cette technique a été citée .........
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 08/07/2008, 12:46
Message #8
oui, j'ai été vérifier ... on ne le voit pas. smile.gif
Il y a pas mal de rubriques à visiter, avec pas mal de sujets. Ca fait quelques heures de lecture .... j'avoue qu'il m'en reste, malgrés le temps que je peux me permettre de passer en ce moment sur ce forum.
En plus, il faut imaginer que quelques fois le jeu du clavier est à quatre mains. Sylviane a déjà posté ... smile.gif
Et pas mal d'heures de discussion entre nous évidemment, souvent avec la fenêtre réponse ouverte biggrin.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 08/07/2008, 13:37
Message #9
CITATION(Sylmarick @ 08/07/2008, 12:46) *
Il y a pas mal de rubriques à visiter, avec pas mal de sujets. Ca fait quelques heures de lecture .... j'avoue qu'il m'en reste, malgrés le temps que je peux me permettre de passer en ce moment sur ce forum.

je te comprends........ ils sont tous très intéressants en plus, donc........ il va te falloir du temps !! laugh.gif laugh.gif

CITATION
En plus, il faut imaginer que quelques fois le jeu du clavier est à quatre mains. Sylviane a déjà posté ... smile.gif

Sylviane ?........ pas vu un tel pseudo ........... va falloir qu'elle s'inscrive........ pas question de se "cacher" derrière un autre !! wink.gif

CITATION
Et pas mal d'heures de discussion entre nous évidemment, souvent avec la fenêtre réponse ouverte biggrin.gif

Et pas mal d'heures de discussion......... "déclenchés" par les rubriques de ce forum ??
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 09/07/2008, 18:13
Message #10
Salut
Il va falloir Véronique que tu t'habitues à notre entité biggrin.gif
C'est la première fois que nous utilisons un pseudo nous réunissant .... que j'ai expliquer dans un post. vraiment dans les clous !!! biggrin.gif
Je te concède quand même que nous pouvons signer le post wink.gif

Bien sur de nombreuses discussions après ce que je lis, ou ce que vous répondez. Cela nous permet déjà de pouvoir envisager le " comment vivre en Creuse " , qu'en attendre....
Bon, ce sont surtout des grandes lignes avec quelques détails de ci de là, mais ça nous fait quand même une bonne base pour l'installation. smile.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

ferme de leyriss...

Groupe: Membre

* 01/02/2009, 19:04
Message #11
bonjour

quelqu'un a t il essayé le BRF sur des pieds de rhubarbe?

si oui, quels ont été les résultats?

merci d'avance

françoise, ferme de leyrisse, ardèche
www.leyrisse.net
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 02/02/2009, 10:12
Message #12
Bienvenue ici Françoise!

Ce sujet (re)tombe à pic: je viens tout juste de me procurer un broyeur d'occasion pour faire des plaquettes.
Les applications sont multiples: allumer son feu ou carrément les brûler pour se chauffer, paillage du jardin, etc. Le bois broyé a aussi des propriétés isolantes.
Je vais donc expérimenter le paillage cet été dans le jardin.

CITATION
Par contre, difficile de l'appliquer pour tout le monde, le bois ramifié n'étant pas non plus une ressource inépuisable, sinon de prévoir et en favoriser la pousse.

Je pense que dans la région on peut le considérer comme inépuisable. Il ne faut pas oublier qu'on récupère n'importe quels bois et branchages: résineux, feuillus, noisetiers, etc. Absolument tout ce qui peut être végétal "dur". Et quand on voit à quelle rapidité cela pousse ici...et vu le nombre de haies et de taillis...
Il ne faut pas oublier non plus que les branchages générés par le nettoyage des haies sont tout simplement brûlés dans un coin de pré...




Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 22/02/2009, 11:29
Message #13
Je me suis un peu plus documenté sur le sujet.
J'ai trouvé ce lien très complet et indispensable à lire si on veut se lancer là-dedans: http://fr.ekopedia.org/BRF
Ce passage m'a impressionné:


CITATION
Humification
Bien que l'augmentation notable des rendements soit impressionnante, l'accroissement rapide du taux d'HUMUS semble être l'intérêt premier. L'accroissement du taux d'humus se situe à 1 % sur moins de 10 ans alors qu'il faut 50 ans pour obtenir un résultat similaire avec du compost et 80 ans avec fumier ou lisier seuls.



CITATION
Personnellement j'en enfouirais une partie sur quelques centimètres. Mais bon, d'autres sont pour la couverture ..... smile.gif

Grosse erreur! Le bois ne doit jamais être enfoui, sinon il va "manger" l'azote du sol! Et l'effet peut être inversé: au lieu d'avoir une bonne terre, elle est stérile.
Il faut absolument éviter le résineux, car il acidifie les sols, et le noyer car il contient un poison.

Les plaquettes de bois peuvent aussi remplacer les litières dans les stabulations, et là les agriculteurs obtiennent un excellent produit, avec bon nombre d'avantages par rapport aux bêtes. Ils peuvent aussi mettre les plaquettes à même leurs prés:





Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 23/03/2009, 11:52
Message #14
Les deux lien ci-dessus sont importants à voir.
J'ai aussi trouvé ce site, une mine d'informations sur le BRF et le respect des sols:

http://brfdelarbreausol.blogspot.com/




Go to the top of the page
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 26/09/2018 - 12:14