webreader
 
Reply to this topicStart new topic
> La France s'interroge sur la nocivité du Wi-Fi

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 11/09/2007, 10:36
Message #1
Professionnel dans l'informatique et l'Internet, j'ai toujours conseillé à mes clients d'éviter le plus possible l'utilisation du wi-fi. Je ne peux pas dire si ces ondes sont néfastes ou pas, mais j'ai toujours eu la conviction que de vivre dans environnement où pullulent les ondes des téléviseurs, ordinateurs, téléphones portables, téléphones sans fils, ondes hertziennes diverses...et je dois en oublier, ne doit pas être forcément bon pour notre santé.
Le Journal du net vient de publier un article mettant en cause le wi-fi, dont son interdiction par les britanniques dans les établissements scolaires: http://www.journaldunet.com

Mon voisin Tenryu avait aussi flairé la possible nocivité en me demandant d'installer tout en filaire RJ45 pour son réseau de 70 mètres. Préférez des câbles catégorie 5 si le réseau est long en câblages. De simples fils téléphoniques font parfois aussi l'affaire.
Le CPL, courant porteur par le réseau électrique domestique, est aussi une excellente alternative: il suffit juste de brancher 1 appareil cpl sur la prise électrique et sur votre modem ou routeur, et un autre appareil cpl sur une autre prise électrique de votre habitat...que vous connectez sur votre ordinateur.
Attention néanmoins, c'est prises ne peuvent pas être branchées sur un onduleur ou parafoudre (certains parafoudres prévoient maintenant une prise spéciale cpl).




Go to the top of the page
+Quote Post

_Tenryu_

Invité

* 11/09/2007, 20:32
Message #2
J'ai commencé àà me méfier très tôt des portables. Ils n'étaient pas encore si nombreux en France, et j'étais en Jordanie où je travaillait dans un port, utilisant très souvent un portable. Croyez-moi si vous le voulez, je sentais mes plombages de dents quand je téléphonais, surtout aux endroits où la réception était mauvaise.

Puis en France, quand j'étais représentant, c'était mon outil de travail principal, et là encore j'ai eu l'occasion de noter pas mal de bizarreries, comme par exemple que les écrans étaient troublés à la réception d'un appel, si le portable était posé pas loin. Pire encore, j'ai noté une interférence entre les ondes du portable et celles de ma pensée, à tel point que je savais à l'avance que j'allais recevoir un appel, parce que deux ou trois secondes avant, je sentais l'interférence dans mon esprit. Alors avant même de parler de danger au niveau de la santé, je suis certain que ces ondes perturbent notre courant de conscience, qui entre autres est dépendant d'un électro-magnétisme naturel de notre corps, subtil et fragile.

Rien que la télé (je n'en ai pas) me semble déjà bien limite. Après un cours avec un gars qui apprenait l'écoute subtile des harmoniques, et qui m'a bien aidé à affiner l'ouïe au sens large (pas qu'avec les oreilles) je me suis aperçu que la télé dégageait des fréquences harmoniques très hautes, comme un sifflement très aigu, qui est tout sauf bénéfique. Comme je ne la regarde quasiment jamais, ça me choque à chaque fois que ça m'arrive.

Bref, voilà pourquoi je me suis méfié par rapport au Wifi.

Sinon j'ai eu besoin de rallonger la distance entre mon écran d'ordi et le clavier, mais Mac ne propose pas de rallonge pour le clavier, mais une technologie d'ondes, le Bluetooth. J'ai essayé d'en savoir plus, et voilà ce sur quoi, entre autres, je suis tombé :

Danger Bluetooth ?
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 14/09/2007, 15:22
Message #3
Un autre article sur le wi-fi qui fait froid dans le dos...
http://www.lexpansion.com/art/32.0.161299.0.html
A savoir : le bluetooth utilise la même fréquence que le wi-fi, 2,4Ghz... blink.gif




Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 19/12/2007, 12:34
Message #4
Le comité hygiène et sécurité de la direction des affaires culturelles de la Ville de Paris a voté, le vendredi 30 novembre, le principe d'un moratoire sur le WiFi dans les bibliothèques municipales parisiennes. Des membres du personnel présentaient des troubles (maux de tête, malaises, vertiges, douleurs musculaires). Après la téléphonie mobile, l'Internet sans fil est à son tour sur la selette. Que sait-on aujourd'hui des risques liés aux technologies utilisant les ondes de radiofréquence ?

La principale difficulté vient du fait que ces techniques se sont rapidement et massivement répandues et qu'elles évoluent beaucoup plus vite que les recherches sur leur innocuité. "Nous savons peu de chose sur le WiFi, les fréquences actuellement utilisées et celles qui le seront demain. Nous n'avons pas eu le temps de les étudier", concède Paolo Vecchia, du département technologie et santé de l'Institut national de la santé de Rome.

Présidente de l'association Pour une réglementation des implantations d'antennes-relais de téléphonie mobile (Priartém), Janine Le Calvez cite des études in vitro mettant en évidence des "effets génotoxiques" des ondes de radiofréquence. "Le rapport Reflex indique que les radiofréquences de 2450 Mhz, celles utilisées pour le WiFi, ont des effets sur l'ADN, affirme Madame Le Calvez. Ces résultats convergent avec les études épidémiologiques sur la téléphonie mobile montrant une augmentation des risques de tumeurs."

Le docteur Elisabeth Cardis, du Centre international de la recherche sur le cancer (CIRC), coordonne l'étude épidémiologique internationale Interphone menée dans treize pays sur les liens éventuels entre téléphonie mobile et tumeur de la tête. "On ne peut certainement pas dire qu'il n'y a rien chez les gros utilisateurs de la téléphonie mobile", reconnaît-elle . Même si des biais ne seraient pas à exclure, les résultats de l'étude publiés jusqu'ici montrent en effet une augmentation du risque relatif, parfois jusqu'au doublement, de plusieurs tumeurs de la tête (gliomes, méningiomes, neurinomes de l'acoustique et tumeurs de la glande parotide).

Responsable du volet français d'Interphone, Martine Hours (université Claude Bernard à Lyon) insiste sur l'intérêt de mesures des expositions aux ondes de radiofréquence. Avec Elisabeth Cardis, elle a participé, aux côtés de Jean-François Viel, à des mesures de l'exposition aux radiofréquences dans la population générale auprès de 440 personnes, à Lyon et à Besançon. Présenté à une réunion de la Fondation santé et radiofréquence le 25 octobre, les résultats montrent que "la grande majorité des expositions aux radiofréquences est due à trois facteurs : le téléphone portable, le téléphone sans fil de la maison et le four à micro-ondes. Les antennes relais, TV, FM sont très peu contributives."

Peu de données scientifiques existent sur d'éventuels problèmes sanitaires en lien avec le WiFi. "On peut se demander s'il est possible et réaliste d'entreprendre des études épidémiologiques difficiles, coûteuses et très longues pour chaque technologie ou s'il ne vaut pas mieux extrapoler à partir des résultats obtenus sur la téléphonie mobile", suggère Paolo Vecchia.

Le WiFi pourrait poser moins de problème que le téléphone mobile, qui utilise une fréquence plus basse. "L'énergie électromagnétique pénètre moins profondément au fur et à mesure que la fréquence augmente", argumente Paolo Vecchia. "Plus la fréquence est élevée, plus labsorption des ondes reste localisée ax couches superficielles de l'organisme, indique pour sa part Olivier Merckel, de l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset). De plus, contrairement à ce qui se passe avec le téléphone mobile, collé à la tête, les personnes sont toujours à au moins un ou deux mètres des stations de base de WiFi."

Les ministères de la santé et de l'écologie ont récemment demandé à l'Afsset un rapport sur les rayonnements non ionisants, concernant notamment le WiFi et l'utilisation des téléphones portables par les enfants. Il devrait être rendu à la fin d'août 2008.

En attendant, des précautions simples sont largement recommandées: utiliser un kit mains libres avec son téléphone mobile et ne pas placer son ordinateur portable contre soi mais sur une table. Enfin, un consensus existe pour inciter à ne pas laisser les enfants utiliser les téléphones mobiles.



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 20/12/2007, 19:34
Message #5
Bonjour ! Je me rappelle très bien quand à débuter la folie des téléphones portables (je passais pour un arrièré de ne pas en avoir !) que certaines études disaient que leurs ondes étaient nocives, voire cancérigènes. Mais ces études ont été bien vite étouffées, bizness oblige...
Idem pour les leds (petits points rouges de veille des appareils électriques) ; c'est très mauvais si on en a beaucoup dans une maison...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 21/12/2007, 11:36
Message #6
Et bien moi, je n'en ai toujours pas !! Papounet, "vieux fossile !!". rolleyes.gif



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

jeromehej

Groupe: Membre
Lieu : France - 87

* 11/10/2009, 09:06
Message #7
Pour ma part, cette année j'ai supprimé le wifi au profit du câble réseau :
- je me méfie des ondes et surtout des effets qu'on ne connait pas
- et en plus, le débit est beaucoup plus rapide cool.gif



Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 11/10/2009, 11:18
Message #8
Très bonne initiative!
Je suis en réseau filaire chez moi: pas de consommation inutile électrique et pas de cochonneries "invisibles".
J'ai 2 prises cpl que je ne branche que quand on en a besoin pour l'ordi des enfants.




Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 15/10/2009, 23:45
Message #9
Bonsoir ! Oui, le filaire (malgré des fois les inconvénients) semble être moins nocif que le non filaire...

Je l'ai constaté et ressenti aussi avec les micros HF ou dits "sans fils" (je parle même pas de l'infrarouge !) qui sont devenus monnaie courante dans le spectacle.
Les ondes (d'ailleurs basses fréquences -infra- ou hautes) jouent manifestement un rôle néfaste sur le système nerveux en premier lieu.



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

jeromehej

Groupe: Membre
Lieu : France - 87

* 16/10/2009, 05:51
Message #10
mais on va de plus en plus dans le sans fil : le tout wifi, les téléphones portables, les sonnettes de portail sans fil, les télécommandes, les interrupteurs d'ampoules sans fils, les stations météo sans fils , etc.

C'est vrai que c'est bien pratique, mais qu'elles sont les conséquences ?

Par exemple sur une station météo avec thermomètre extérieur sans fils (j'en ai un), il laisse passer une onde toute la journée entre la base et le thermomètre extérieur, tout çà pour regarder la température 2 fois dans la journée (et encore). Sans compter, qu'avec le sans fil, les piles s'usent beaucoup plus rapidement je trouve (donc côté écologie unsure.gif ).



Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 16/10/2009, 06:03
Message #11
CITATION
Oui, le filaire (malgré des fois les inconvénients)

eh oui...du fil!! laugh.gif
Sinon la portée (sans répéteur) maximale est de 100m.

CITATION
C'est vrai que c'est bien pratique, mais qu'elles sont les conséquences ?

Gravissimes!!! Surtout le wifi wimax et compagnie... leur bande se trouve vers les 2.4Ghz (mais on fait encore mieux!), il faut rappeler que cette bande était celle de l'armée.
Certains essaient de faire bouger les choses car la situation va être catastrophique niveau santé dans les années qui viennent.
Ces ondes ont des effets sur tout ce qui peut être vivant. Même de l'eau potable exposée aux ondes électromagnétiques s'en trouve (forcément) transformée.
Pourquoi croyez-vous que tant d'antennes sont à proximité d'écoles, d'eaux traitées (c'est le cas de le dire...), de foyers de jeunes, etc.
2 exemples: allez voir à l'entrée de Bourganeuf les 2 antennes...il y a LE système de traitement d'eau de la ville placé juste entre les deux. Autre exemple? A Ahun il y a une antenne juste à côté du foyer de jeunes.
Les gens (et en Creuse!) qui ont voulu s'ériger contre les antennes se sont vues recevoir des menaces de mort, sans compter le harcèlement moral.
Attaquez-vous aux antennes et vous verrez...




Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 16/10/2009, 11:29
Message #12
CITATION(papounet @ 21/12/2007, 12:36) *
Et bien moi, je n'en ai toujours pas !! Papounet, "vieux fossile !!". rolleyes.gif


et bien moi non plus !! véro, minette écervelée !! laugh.gif


le wi max, c'est comme le wifi ? j'avais cru comprendre que cela "tenait plus" au niveau technologique du téléphone sans fils ............

vous avez entendu en ce moment, ça n'arrête pas d'en parler...... de la dangerosité du portable et des précautions à prendre vis à vis des enfants.
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 19/10/2009, 17:26
Message #13
Le wimax est plus adapté au "transport" et le wifi au réseau domestique ou d'entreprise.

Voici 2 liens intéressants:
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/..._aux_ondes.html
Dont un rapport d'expertise...
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/...ition_aux_.html




Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 20/10/2009, 00:11
Message #14
Bonsoir ! Je rappelle (au risque de passer pour un gagateux-arf !) que les enquêtes sur la nocivité des téléphones portables ont été étouffées et passées à l'as au début de la furie des ventes de portables ! Bien évidemment: çà risquait de réfréner l'achat de ces bidules !

Toutes ces ondes sans fils sont très mauvaises (malgré leur relative invisibilité), çà stresse les gens, attaquent leurs systèmes nerveux.

Mettez quelqu'un au milieu d'un système sans fils à dose élevée (micros HFs, infrarouge, leds, portables et ordis sans fils, etc...) vous allez voir ! La personne devient de plus en plus nerveuse, excitée, etc... !
Je le constate dans le spectacle où l'on n'est de plus en plus cerné véritablement par ces technologies.

Je suis même certainement quelque peu atteint par cet environnement ! (arf !). ca provoque de la surexcitation, du manque de sommeil, de la Nietzcherie même (arf !), de la boulimie, de la sensation de non-fatigue, du Surhommisme !
Mais c'est factice et illusoire !
Je suppute même que çà détruit des neurones ! (si l'on en a bien sûr ! arf !)

Bien sûr que le filaire est plus contraignant que le "tout sans fil" (moins d'emmêlage de pinceaux quoique...des fois les ondes sont retordes...) mais je crois qu'au niveau santé, y'a pas photo...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 15/10/2018 - 20:39