webreader
 
Reply to this topicStart new topic
> Les toilettes sèches

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 10/12/2007, 16:14
Message #1
Devant la nécessité de préserver l'environnement et la ressource en eau potable, les toilettes sèches connaissent un regain d'intérêt.

De quoi s'agit-il ?

Le but est de se passer d'un apport d'eau pour éliminer les matières fécales et de les transformer en compost.

L'intérêt de la toilette sèche, outre le fait de recycler en compost les matières qui habituellement sont rejetées à l'égout (ou dans une fosse septique) et qui nécessite des quantités d'eau importante (10 à 12 litres potable à chaque utilisation soit 1/3 de la consommation des ménages), est aussi de ne pas utiliser d'eau. Dans les pays occidentaux 35% à 40% de l'eau potable passe à l'égout.

La constitution d'un amendement à partir des déjections permet de restituer à la terre des éléments qu'on en a retiré. Ceux qui cultivent leur jardin y trouveront directement un emploi à leur compost.

Comment ça marche ?

Ce type de toilette n'est comoposé que d'un seau. Il consiste à mélanger aux matières organiques (selles et urines) et au papier, un broyat de végétaux secs tels que des copeaux, de la sciure de bois et/ou de la cendre, de façon à obtenir un équilibre carbone/azote dans le mélange et à bloquer la fermentation anaérobie, ce qui permet le démarrage du compostage.

La présence d'eau dans les urines participe à la constitution d'un mélange apte à se décomposer. L'absence d'odeur dépend aussi de l'humidité du mélange, un excès entraînant une décomposition anaérobie et malodorante dans le fond.
On conseille de mettre la sciure avant et non après le passage aux toilettes.


Image attachée

Image attachée



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 11/12/2007, 09:26
Message #2
Tu aurais du appeler ce sujet "la cabane au fond du jardin"! laugh.gif

J'ai bien connu "la cabane" en bois de mes grands-parents, quand je venais ici en vacances...
Je peux vous dire que quand il faisait -10°, je restait pas 2h!!!

Il n'y avait pas de cendres ou de sciures, juste La Montagne laugh.gif
Par contre là où c'était moins drôle, c'était de vider le bazar, surtout l'été...suivez les mouches!!!...
Je m'en rappelerai tout le temps le jour où mon grand-père n'avait pas fait attention: il avait vidé le seau dans le jadin où les légumes qui ne cuisaient pas! blush.gif Il s'était fait remonter les bretelles par ma grand-mère!




Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 11/12/2007, 10:36
Message #3
Là, normalement, avec l'ajout de copeaux, il ne devrait pas y avoir d'odeur et... de mouches !! rolleyes.gif



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 09/01/2008, 01:51
Message #4
je viens de lire sur le blog du Conseil Régional des Jeunes du Limousin en date du 16/04/07 que les toilettes sèches sont interdites en france...........
papounet, la balle est dans ton camp ! laugh.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 09/01/2008, 11:31
Message #5
Hop ! Je l'attrape à la volée (la balle)...

Effectivement, à l'heure actuelle, la loi ne reconnait pas les toilettes sèches ! Il y a donc "un vide juridique" qui expose aux foudres de l'administration (DDASS) qui peut s'en tenir aux normes d'hygiène applicables sur le territoire français.

Mais comme en d'autres domaines, il faut bien des précurseurs pour faire bouger les lignes, et faire évoluer la réglementation !

Il existe actuellement des projets de modification de la réglementation de l'ANC (Assainissement non collectif). Un arrêté fixant les prescriptions techniques applicable aux installations d'assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique inférieure ou égale à 1,2 kg de DB05 est en préparation et prend en compte les toilettes sèches et les lits filtrants plantés.

Arrêtés du... fixant les prescriptions techniques applicable aux installations d'assainissement non collectif...

C) - Les toilettes sèches
Les toilettes dites "sèches" (sans apport d'eau de dilution ou de transport) sont autorisées, par dérogation aux dispositifs du dernier alinéa de l'article 2 du présent arrêté, pour le traitement des fèces à la condition qu'elles ne génèrent aucune nuisance pour le voisinage ni rejet liquide en dehors de la parcelle ni pollution des eaux artificielles ou souterraines.
Lorsque les urines sont séparées, elles doivent soit rejoindre une installation, d'assainissement non collectif conforme aux prescriptions du présent arrêté, soit être stockées et évacuées sans produire aucune nuisance d'aucune sorte et rejoindre une installation de traitement adéquate ou être valorisées en respectant la réglementation en vigueur.
Les sous-produits issus de l'utilisation de toilettes sèches doivent être valorisés sur la parcelle et ne générer aucune nuissance pour le voisinage ni pollution, dans le respect des règles d'épandage et de valorisation définies par la réglementation en vigueur.
Lorsque des toilettes sèches sont utilisées pour le traitement des fèces, les eaux usées issues de l'immeuble concerné doivent être soumises à un traitement respectant les prescriptions du présent arrêté.

D) - Lit planté ou non
Les dispositifs de type lit filtrant, autres que ceux indiqué en annexe, sont soumis aux mêmes contraintes que celles définies au paragraphe B) ci-dessus. Le lit filtrant à flux horizontal est interdit, sauf s'il est disposé en série après un lit filtrant vertical à flux. Ce dispositif ne peut être utilisé lorsque des usages sensibles, tels que la conchyliculture, la pêche à pied ou la baignade, existent à proximité du rejet.

A propos de la réglementation sur l'ANC, il est impératif de respecter le dispositf du "séparatif", c'est-à-dire que les eaux pluviales ne doivent en aucun cas se retrouver dans le circuit d'évacuation de eaux usées !! Des contrôles vont être opérés avec obligation d'une mise en conformité des installations. De plus, il semble que les "anciennes" fosses septiques recueillent la faveur des contrôleurs sur les fosses toutes eaux.

Ai-je bien répondu ?



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 09/01/2008, 11:38
Message #6
oui ! comme d'hab. tu as bien répondu........... d'ailleurs s'est bien simple, quand je me pose une question, je ne cherche plus...........je viens directement te la poser !! laugh.gif laugh.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

petite chouette

Groupe: Membre

* 26/12/2009, 18:17
Message #7
comme indiqué dans la rubrique "environnement" les toilettes sèches sont dorénavant autorisées par un décret du Journal officiel du 9 Octobre 2009.
Il est tout à fait possible de les installer à l'intérieur de sa maison, après chaque "passages" répandre un peu de sciure de bois sur le "dépôt" et vider le seau une fois par semaine sur le tas de compost au fond du jardin.
Economie d'eau garantie, de produits chimiques en tout genre, de "pchichitt" soit disant désodorisant.......
Mais je vois que Papounet maîtrise parfaitement le sujet et vous a initiés à l'aventure..... y'a plus qu'à ! smile.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 26/12/2009, 18:48
Message #8
Pour être plus précis, il s'agit de trois arrêtés, signés le 7 septembre 2009, parus au JO du 9 octobre 2009.

Le premier concerne les prescriptions techniques en matière d'installation d'ANC. Il précise les conditions d'installation de toilettes séches (section 5, article 17) ;

Le second, précise les missions de contrôle des installations ;

Le troisième, porte sur l'agrément des personnes chargées de la vidange des installations d'ANC.

http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common...p;pageFin=16473



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

chiffonnette

Groupe: Membre

* 08/01/2012, 06:54
Message #9
C'est un truc qui me branche depuis pas mal de temps.
Mais beaucoup moins mon mari. Pourtant c'est ultra écolo et vraiment économique en plus.
Le compost doit au minimum attendre 2-3 ans avant d'être utilisé pour le potager;
J'ai relevé aussi je ne sais plus où, que les excréments de chien sont aussi utilisables pour faire du compost.

Mais bon.. dans l'absolu.. ça reste quand même très très pollué.
Car tout ce que nous ingérons a longueur d'année est pollué par les antibiotiques. Que nous prenons nous pour nous soigner, mais également par les viandes d'animaux qui sont soignés aux antibios, puis tout les légumes et fruits traités.. bref, nous avalons des dizaine de trucs nocifs .. et la terre en est déjà pas mal gorgée..



l'homme n'est pas supérieur a l'animal, car tout n'est que vanité. David Dochovny.
Le bon sens: http://www.chat.nozamis.com/p-castration-du-chat.htm
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 09/01/2012, 09:34
Message #10
je ne sais pas si les crottes de chien ou de chat sont "acceptées" dans le compost mais moi je ne les mets pas dans le mien !!
ils mangent de la viande donc, je ne pense pas que cela soit très bon.........enfin, je ne sais pas vraiment...... en tout cas mon compost sans rien d'autre que du végétal est super, donc je ne change rien !!
Go to the top of the page
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 15/10/2018 - 21:00