webreader
5 Pages V   1 2 3 > »   
Reply to this topicStart new topic
> Les groupes miniers débarquent en Creuse !, Mauvaise nouvelle pour l'environnement

randocombrail

Groupe: Membre

* 19/01/2014, 23:35
Message #1
Bonsoir,

Mauvaise nouvelle pour l'environnement la Creuse est retenue pour l'exploitation de son "riche" sous sol.

Une première autorisation d'exploration a été accordée pour une zone couvrant les communes suivantes :

-Bord st Georges- Lussat- Lepaud- Auge- Sannat- Tardes - Chambon sur Voueize

L’exploration et l’exploitation de mines induisent un grand nombre de nuisances


A savoir :

Conséquences sur l'eau
Perturbation et déviation des cours d'eaux souterrains dues à la fracturation des roches.
Pollution de l'eau potable. La séparation des métaux de la roche nécessitant de lourds traitements chimiques. Ces derniers se retrouvent dans les nappes phréatiques, soit au cours du traitement, soit par infiltration au niveau des stériles.
A noter que l'eau circule et que la contamination touche une zone beaucoup plus vaste que celle du site minier !

Conséquences sur le cadre de vie
Nuisances sonores et visuelles dues au passage d’engins et au matériel de forage
Santé altérée : pollution de l'eau et de l'air, libération de radionucléides contenus dans les roches.
Détérioration des routes par une multitude de gros camions et coût de réfection restant à la charge du contribuable.
Circulation permanente d'engins dérangeant les touristes et des randonneurs pédestres et équestres
Préjudice pour les chasseurs ( fuite du gibier )
Préjudice pour les pêcheurs
Disparition des petits chemins propres à la randonnée pour laisser la place à de larges chemins nécessaires au matériel de prospection et d'exploration.

Conséquences sur les milieux naturels et les paysages
Disparition de vastes espaces de végétation pour faciliter le passage des véhicules et l'installation du matériel
Abattages d'arbres
Fuite de la faune sauvage
Perte de biodiversité
Effarouchement du bétail par les survols de sondages aériens
Création de stériles polluants

Tout ceci entraine également :
- Un désintérêt pour la région des vacanciers et des acquéreurs de biens (résidences secondaires ou pour la retraite)
- Un effondrement des prix de l’immobilier - Une baisse d’activité donc de recettes pour les structures d’hébergement et les structures d’activités touristiques
D'où aussi pertes d’emplois bien sûr non compensés par les emplois miniers puisque les entreprises minières importent leur personnel spécialisés !


voici un site regroupant toute la documentation à ce sujet :
http://minesencreuse.blogspot.fr/

Une association de défense loi 1901 est en cours de formation
Contact : per.villeranges@gmail.com

Si vous connaissez d’autres personnes soucieuses de protéger l’environnement, leur santé et leur cadre de vie merci de leur faire passer l’info !

Certains diront chouette nous ne sommes pas dans la zone donc nous ne nous sentons pas concernés. Mais la pollution ne sera pas limitée à celle-ci (Par exemple la pollution des eaux peut se retrouver à plusieurs dizaines de kilomètres et les nappes phrératiques d'eau potable gravement touchées)


De la mobilisation contre l’exploitation de ce premier site dépendra la propagation éventuelle à l’ensemble du territoire

Cordialement
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 20/01/2014, 18:15
Message #2
Bonsoir !

Dans le dernier Creuse-Citron, le journal de la Creuse libertaire, n° 38 -novembre 2013-janvier 2014- a été publié à ce sujet un article. Le voici:

Nouvelles exploitations minières en Creuse ?

Voici quelques extraits d'une lettre reçue d'un de nos lecteurs

"Cher Creuse-Citron,

Vous n'êtes sans doute pas sans ignorer le récent accord pour un permis d'exploitation minière (PER Villeranges) dans la partie est de notre cher département, zone comprise entre les villages, de Chambon-sur-Voueize, Lépaud et l'étang des Landes, et dans laquelle j'habite. [...]

Avec plusieurs habitants inquiets de la zone concernée, nous avons monté un petit groupe d'information sur ce sujet précis. Nous avons pris rendez-vous avec différents maires des communes concernées pour en savoir plus et il apparaît que, pas plus que nous, simples citoyens, nos élus ne semblent en savoir davantage sur cette affaire pourtant réelle puisqu'on trouve déjà un certain nombre de documents sur Internet et dans "La Montagne" à ce sujet...

C'est donc dans le but d'établir un réseau relationnel plus élargi que je me permets de vous envoyer ce message.
Nous sommes un noyau dur de 6 personnes et avons mis en place une liste mail d'information et de diffusion des documents... Bref on s'organise... Peut-être avez-vous déjà eu des messages identiques de personnes inquiètes et/ou concernées ? Pourriez-vous nous mettre en relation avec d'autres personnes, associations ou organisations qui pourraient nous aider dans nos démarches présentes et à venir auprès des entités gouvernantes ? [...]"

Nous approfondirons cette question dans un prochain Creuse-Citron, mais on peut déjà remarquer que la cible principale de ce permis exclusif de recherches minières est l'or dont on ne s'attend pas à trouver plus de 4 grammes par tonne (ça laisse imaginer le trou qu'il va falloir creuser pour se fondre une gourmette !), que la zone de prospection est mitoyenne de l'étang des Landes, le faire-valoir de l'écologie officielle creusoise, ainsi que de l'ancienne mine d'or du Châtelet, source d'une pollution à l'arsenic phénoménale. Va-t-on reprendre l'exploitation de la mine des Farges (au coeur de la zone de prospection) qui avait été abandonnée dans les années 1980 à cause du coût de traitement ? Bref, les riverains ont intérêt à faire des provisions de flotte avant qu'elle ne devienne toxique.

Rejoignez ou informez-vous auprès du Collectif des riverains du PER de Villeranges:
per.villeranges@gmail.com ou 06 76 98 89 74.

Sur le sujet en général: Collectif AIDEAH www.aldeah.org



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

randocombrail

Groupe: Membre

* 20/01/2014, 19:39
Message #3
Bonsoir,

L'article sur Creuse Citron doit émaner des membres du collectif de vigilance car le mail indiqué est bien le même.

Pour ma part je compte adhérer à l'association de défense dès qu'elle va se créer et j'espère que l'on sera nombreux à le faire.

Il doit aussi y'avoir une réunion d'information organisée par le collectif dont la date n'est pas encore fixée.

Je ne sais pas si " les maires des communes concernées n'en savent pas plus" mais ils ont quand même été conviés à une réunion, en présence de la société exploitante Cominor. Réunion organisée par la Préfecture de la Creuse en juillet 2013.

Bien qu'ils en avaient l'obligation, la plupart des élus présents à cette réunion n’ont pas cru utile d’informer leurs administrés (Seule la mairie d'Auge a affiché je crois).

Ont ils vraiment compris l'enjeu ou bien se sont ils fait endormir du fait du mirage des emplois qui seraient créés ????

Dès que j'ai des informations complémentaires sur la constitution création de l'association ou sur la date de la réunion publique organisée par le collectif de vigilance je l'indique sur le forum.

Mais je ne serais peut être pas le premier à poster vu qu'apparemment ici il y'a aussi des personnes bien informées sur le sujet !

Rappel pour tous :
Site d'information :
http://minesencreuse.blogspot.fr/
Contact du collectif : per.villeranges@gmail.com

PS : Pour ma gouverne, au sujet de la rédaction des messages sur ce forum, quelqu'un peut il me dire comment faire pour :
1/ trouver la fonction coller
2/ mettre les url et les mail de façon que les lecteurs puissent accéder aux sites et au mails par simple clic

Merci par avance aux anciens




CITATION(Alayn @ 20/01/2014, 18:15) *
Bonsoir !

Dans le dernier Creuse-Citron, le journal de la Creuse libertaire, n° 38 -novembre 2013-janvier 2014- a été publié à ce sujet un article. Le voici:

Nouvelles exploitations minières en Creuse ?

Voici quelques extraits d'une lettre reçue d'un de nos lecteurs

"Cher Creuse-Citron,

Vous n'êtes sans doute pas sans ignorer le récent accord pour un permis d'exploitation minière (PER Villeranges) dans la partie est de notre cher département, zone comprise entre les villages, de Chambon-sur-Voueize, Lépaud et l'étang des Landes, et dans laquelle j'habite. [...]

Avec plusieurs habitants inquiets de la zone concernée, nous avons monté un petit groupe d'information sur ce sujet précis. Nous avons pris rendez-vous avec différents maires des communes concernées pour en savoir plus et il apparaît que, pas plus que nous, simples citoyens, nos élus ne semblent en savoir davantage sur cette affaire pourtant réelle puisqu'on trouve déjà un certain nombre de documents sur Internet et dans "La Montagne" à ce sujet...

C'est donc dans le but d'établir un réseau relationnel plus élargi que je me permets de vous envoyer ce message.
Nous sommes un noyau dur de 6 personnes et avons mis en place une liste mail d'information et de diffusion des documents... Bref on s'organise... Peut-être avez-vous déjà eu des messages identiques de personnes inquiètes et/ou concernées ? Pourriez-vous nous mettre en relation avec d'autres personnes, associations ou organisations qui pourraient nous aider dans nos démarches présentes et à venir auprès des entités gouvernantes ? [...]"

Nous approfondirons cette question dans un prochain Creuse-Citron, mais on peut déjà remarquer que la cible principale de ce permis exclusif de recherches minières est l'or dont on ne s'attend pas à trouver plus de 4 grammes par tonne (ça laisse imaginer le trou qu'il va falloir creuser pour se fondre une gourmette !), que la zone de prospection est mitoyenne de l'étang des Landes, le faire-valoir de l'écologie officielle creusoise, ainsi que de l'ancienne mine d'or du Châtelet, source d'une pollution à l'arsenic phénoménale. Va-t-on reprendre l'exploitation de la mine des Farges (au coeur de la zone de prospection) qui avait été abandonnée dans les années 1980 à cause du coût de traitement ? Bref, les riverains ont intérêt à faire des provisions de flotte avant qu'elle ne devienne toxique.

Rejoignez ou informez-vous auprès du Collectif des riverains du PER de Villeranges:
per.villeranges@gmail.com ou 06 76 98 89 74.

Sur le sujet en général: Collectif AIDEAH www.aldeah.org
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 21/01/2014, 00:23
Message #4
Bonsoir !

On se tient au jus sur cette affaire !
(+ d'infos, voir aussi dans ce forum les topics "Mines d'uranium en Creuse et dans le Limousin", "Mines d'or en Creuse").

JAAAAAck, y'a une demande technique !!! laugh.gif



Merci pour les infos !




"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 24/01/2014, 17:01
Message #5
Bonjour !

Réunion du Collectif demain à 14h à la bibliothèque de Chambon-sur-Vouéze.



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/01/2014, 03:58
Message #6
Bonsoir !

Environ 35 personnes à la réu. Assez peu politisées, pas mal de néo-ruraux écolos-bobos-bios qui débarquent^^, tout celà semble un peu molasson alors que les premiers forages miniers peuvent débuter demain... puisqu'un permis a été délivré.

Autour de cette affaire, notamment Creuse-Citron, le journal de la Creuse libertaire envisage de mobiliser (prochainement un nouvel article à paraître dans le prochain numéro d'ici peu.)

Hého les babs, il ne s'agit + de regarder les mouches copuler là !
Avant apparemment que vos terrains deviennent des champs
de mines avec plein de trous-trous !
Si le smilblick se met en route, il va falloir bloquer les camions, empêcher les forages, etc !

L'heure des blas-blas gentillets sera révolue. Un nouveau NDDL même peut-être en perspective !



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

hopimesa

Groupe: Membre

* 09/02/2014, 13:23
Message #7
Un petit dessin fait ce matin...
De tout coeur avec vous
Jean
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post

randocombrail

Groupe: Membre

* 09/02/2014, 14:44
Message #8
Joli dessin

Le sujet ne doit pas rester uniquement sur le forum

N'oubliez pas de faire suivre l'information à toutes vos connaissances (contacts mails, réseaux sociaux, tel.....) !!!

http://minesencreuse.blogspot.fr/

Merci
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 10/02/2014, 01:24
Message #9
Bonsoir !

Pour info: l'info est passé à Sardent, lors d'une projection samedi dernier d'un film sur les déchets nucléaires, (Into Eternity- film très intéressant-) devant 1 soixantaine de personnes disséminées en Creuse et dont le débat fut animé par Jean-Pierre Minne du réseau "Sortir du nucléaire"
(organisé par L'Hallu-Ciné.)

Un nouvel article (voire 2) sont parues dans le dernier Creuse-Citron, le journal de la Creuse libertaire: je vais très prochainement les mettre en ligne ici.
(Nous suivons de très près cette affaire, Creuse-Citron et le groupe Arthur Lehning de la Fédération Anarchiste de la Creuse, entre autres).



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 10/02/2014, 18:24
Message #10
MINES D'OR OU MINES D'URANIUM, MEME COMBAT
à propos des prospections minières "PER Villeranges" en Creuse

Alerte à la pollution

Même si les pollutions générées par l'extraction de l'or (et autres métaux) et de l'uranium ne sont pas forcément les mêmes, le scénario général est du même type: pour l'or, par exemple, sortir des quantités phénoménales de roches pour en extraire une infime quantité "utile" par des traitements mécaniques et chimiques (cyanure, acide sulfurique, etc.) avec des volumes d'eau très importants.
L'environnement se trouve pollué pour très longtemps par les effluents de ces traitements et par le rejet des "stériles" (roches où la concentration du minerai est trop faible), le tout lessivé par la pluie entraîne, entre autres, arsenic et substances radioactives dans les cours d'eau.




"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 10/02/2014, 18:38
Message #11
Alerte économique

Creuse-Niger, même combat: notre département est dominé par une économie de type "pays sous-développé".
Les éleveurs produisent de la matière première "du veau d'Italie" et la plus-value se fait ailleurs, en Italie ou en Espagne. Il en sera de même avec les mines, une quelconque multinationale viendra piller les ressources locales, créera trois ou quatre emplois non qualifiés et se retirera laissant un paysage dévasté et une pollution millénaire. Ce projet n'a aucun sens économique si on prend en compte le coût de la dépollution consécutive à l'arrêt de l'extraction. Mais bien sûr, comme pour les mines d'uranium, l'Etat et son fantoche ministre du Redressement productif ne font pas ce genre de calculs.

Il ne faut pas se leurrer, la lutte contre ce projet n'a pas qu'un intérêt local. Des prix records, une demande croissante, un besoin de sécurisation des approvisionnements: une nouvelle ruée vers les minerais est à l'oeuvre, partout dans le monde. En France, d'autres permis sont en cours comme dans la Sarthe.



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 10/02/2014, 18:59
Message #12
Appel à l'action et à la solidarité

Il faut aller très vite pour empêcher le démarrage de la prospection, si elle commence l'exploitation qui suivra sera plus difficile à stopper. Il faut sensibiliser les agriculteurs qui vont se faire déposséder de leur terre et toute la population qui va assister à la destruction et à la pollution de son cadre de vie.

Le collectif qui résiste contre ce projet ne compte que peu de monde et surtout des nouveaux arrivés en Creuse. Il est nécessaire de grossir ses rangs. Il serait bien que les lecteurs de Creuse-Citron puissent faire circuler au maximum ces informations, il n'y a pas qu'Internet, le bouche à oreilles est très efficace.

Une réunion publique d'information avec projection du film Tout l'or de la Montagne noire va être organisée prochainement au cinéma d'Evaux-les-Bains.

PF

Collectif des riverains du PER de Villeranges
Blog: http://minesencreuse.blogspot.fr/
Contact: per.villeranges@gmail.com
ou 06 76 98 89 74.
Sur le sujet en général:
Collectif ALDEAH www.aldeah.org

Le 18 novembre 2013, un permis exclusif de recherches (PER) de mines d'or, de cuivre, d'argent, de zinc, d'antimoine, d'étain, de tungstène et substances connexes dit "Permis de Villeranges", portant sur une surface d'environ 48 kilomètres carrés (communes d'Auge, Bord-St-Georges, Chambon-sur-Voueize, Lépaud, Lussat, Sannat et Tardes) a été octroyé à la société Cominor.

(Article paru dans Creuse-Citron n° 39, le journal de la Creuse libertaire, février-avril 2014.)



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

randocombrail

Groupe: Membre

* 27/02/2014, 14:27
Message #13
Bonjour,

Il y'a eu une conférence de presse sur le sujet le 25 février.

Avez vous entendu parler de l'impact que cette dernière a pu avoir sur l'information et la sensibilisation de la population par l'intermédiaire des médias présents ?

Cordialement
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/02/2014, 16:06
Message #14
Bonjour !

Non, je ne suis pas au courant de cela mais il y a eu un article intéressant dans La Montagne du 17 février que je vais retranscrire ici:



ENVIRONNEMENT: Des voix commencent à s'élever contre le projet de mine d'or dans le bassin de Gouzon.



PAS D'OR SANS RECOURS MASSIF AU CYANURE

Le Creusois Thierry Thévenin est le porte-parole national du syndicat des Simples, qui fédère les producteurs de plantes médicinales.
Inquiet du projet de mine d'or à Lussat, il contredit l'idée d'une exploitation aurifère propre.

Recueilli par Julien Rapegno
julien.rapegno@centrefrance.com

Dans quelle mesure l'exploitation d'une mine d'or peut-elle menacer la biodiversité ? Des zones seront obligatoirement purement "décapées" par l'exploitation de la mine, par la création de chemins d'accès et des infrastructures nécessaires à l'exploitation et cela pourrait directement détruire quelques éléments intéressants de notre patrimoine naturel, mais le vrai risque réside surtout dans les pollutions inévitables du milieu qui risquent d'interdire un accès durable à des ressources naturelles.

Photo: Thierry Thévenin, producteur de plantes aromatiques et médicinales à Mérinchal, il est le porte-parole national du syndicat des Simples.
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/02/2014, 16:23
Message #15
Selon vous, l'agriculture conventionnelle serait-elle également impactée ? Bien entendu, de nombreux exemples en France et à l'étranger nous montrent que l'ensemble des productions agricoles sont impactées par les rejets de cette activité minière, avec notamment les pollutions au cyanure et à l'arsenic.

Comment dans le Nord-Est creusois la viande, le lait, les céréales, les plantes médicinales cueillies ou cultivées, le miel, les productions maraîchères ou fruitières seront évaluées du point de vue sanitaire ? Comment et par qui seront indemnisés les agriculteurs si les contaminations probables dépassaient la limite admise ?
Quels seront les contrôles ?



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/02/2014, 16:32
Message #16
Confirmez-vous que la Creuse a un patrimoine botanique particulièrement intéressant ?

Sans même parler des éléments exceptionnels directement concernés par le permis de Villeranges comme la Réserve naturelle de l'étang des Landes, la flore du secteur, qui était somme toute assez banale pour la France il y a encore une quarantaine d'années, est devenue très intéressante au fur et à mesure de la dégradation généralisée qui sévit au niveau national. Le bocage, les prairies naturelles et les zones humides sont en particulier encore relativement préservés ici et recèlent une flore riche et diversifiée.



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/02/2014, 16:41
Message #17
Dans un courrier adressé au président de la région Limousin, Jean-Paul Denanot, vous indiquez que la société Cominor traite le minerai de sa mine d'or d'Ity, en Côte d'Ivoire, par lixiviation en tas. En quoi est-ce une source de pollution ? J'y cite simplement un communiqué de presse où la société Cominor elle-même indique ce procédé, qui est d'ailleurs le seul vraiment envisageable techniquement à l'heure actuelle. Le danger malheureusement bien connu de ce procédé est un recours massif au cyanure pour traiter le minerai et la libération consécutive de grandes quantités d'arsenic.

Photo: Mine d'or d'Ity:
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/02/2014, 17:15
Message #18
Pensez-vous qu'une société telle que Cominor peut adapter son niveau d'exigence en matière de protection de l'environnement selon qu'elle exploite une mine dans un pays en voie de développement ou en Europe ? Dans un article très documenté du Courrier de Genève relatif aux projets de mines d'or en France, le Pr André Picot, toxico-chimiste du CNRS, rappelle que les techniques d'extraction de l'or n'ont quasiment pas évolué depuis le temps des Romains. Les risques de pollution de l'eau, de l'air notamment, avec la dispersion de poussières, sont énormes. Cet expert auprès de la Commission européenne estime que le risque sanitaire encouru par les populations locales est terrible.

Photo: André Picot:
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/02/2014, 18:04
Message #19
Les Creusois ont subi les rejets d'arsenic de la mine d'or du Châtelet durant des décennies.
Aujourd'hui, les riverains de la mine d'or de Salsigne, dans l'Aude, subissent toujours les effets de la contamination du sol. Estimez-vous que l'Etat est aujourd'hui en mesure de garantir une sécurité sanitaire aux riverains d'une mine d'or ?

Ce même article suisse détaille la situation de Salsigne et fait froid dans le dos en démontrant la faillite de l'Etat français vis-à-vis de son rôle régalien qui est d'assurer la sécurité des citoyens vis-à-vis des risques civils mais aussi des risques environnementaux. C'est inscrit dans la Constitution, dans la Charte de l'Environnement.

Aujourd'hui encore, à Salsigne, il est interdit d'utiliser l'eau de pluie, d'arroser, de vendre ou de consommer des légumes, plantes aromatiques, escargots. Les habitants sont priés de porter un masque pour tous travaux de terrassement, de rincer le plus possible les sols de leurs demeures pour éviter la dissémination des poussières.

Photo: Mine d'or de Salsigne:
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 27/02/2014, 18:28
Message #20
Quel message souhaitez-vous adresser aux élus qui seront tentés d'invoquer la manne économique que représente une telle exploitation ?

En premier lieu, j'ai envie de leur dire de véritablement prendre l'avis de la population dont ils sollicitent la confiance. Dans cette affaire, le contrat de confiance a été à mon avis quelque peu trahi. Au niveau de la consultation publique, un simulacre d'enquête a été effectué l'été dernier. En second lieu, je les prie de mettre en balance les quelques 200 hypothétiques emplois promis en cas d'exploitation avec les risques de préjudices. C'est-à-dire la destruction de toute une filière agricole de qualité, la dégradation d'un environnement encore assez bien préservé qui fait aujourd'hui, et demain sans doute davantage, l'attractivité première de notre région en matière de tourisme ou d'installation sur le territoire.



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post


5 Pages V   1 2 3 > » 
Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 21/11/2017 - 02:16