webreader
2 Pages V  < 1 2  
Reply to this topicStart new topic
> Les "Réunionnais de la Creuse", Reportage TF1

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 26/01/2008, 15:18
Message #21
Bonjour ! Je trouve pas qu'elle est snobée qui que ce soit ! Elle est plutôt passée pour quelqu'un qui n'avait rien à dire sur le sujet et tout le monde était plutôt dépités (Fogiel le premier qui pensait certainement faire un scoop en l'invitant...)
Il ne s'est rien passé, hormis qu'elle s'est crue ou pris pour une VIP avec un égo surdimensionnée. Enfin, c'est la perception que j'ai eu...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 17/01/2014, 20:58
Message #22
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 17/01/2014, 21:14
Message #23
Un conte récent intéressant écrit par une Réunionnaise

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/33881
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 

Image(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 17/01/2014, 21:20
Message #24
Le retour des poilus réunionnais dans leur île, est traité en BD ici


Appollo ; Serge Huo-Chao-Si. La Grippe coloniale, 1 Le Retour d’Ulysse. Vents d’Ouest, juin 2003. 56 pages. ISBN 9782749300962. 13, 90 euros.

Appollo ; Serge Huo-Chao-Si. La Grippe coloniale, 2 Cyclone la peste. Vents d’Ouest, juin 2012. 56 pages. ISBN 9782749301679. 13, 90 euros.

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/34304

http://www.ventsdouest.com/bd/la-grippe-co...82749301679.htm
Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 01/02/2014, 17:49
Message #25

"Les enfants réunionnais exilés en Creuse reconnus par l'Etat Français le 18 février prochain"
texte et vidéo

http://limousin.france3.fr/2014/02/01/les-...ain-406999.html














Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 15/02/2014, 12:36
Message #26
Entre 1963 et 1982, près de 1600 enfants ont quitté une Réunion pauvre et très peuplée pour des campagnes qui se vidaient en métropole. (...)

«L’idée était déjà présente dans les têtes de personnels administratifs avant l’arrivée de Michel Debré à la Réunion, explique Yvan Combeau, professeur d’histoire contemporaine à l’université de la Réunion. La partition était écrite, restait à la jouer, Debré en a été le chef d’orchestre, pensant qu’il faisait le bonheur de ces enfants. Puis la machine administrative a fonctionné.»

http://www.liberation.fr/politiques/2014/0...recoudre_980321


Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 15/02/2014, 12:48
Message #27

Réunionnais de la Creuse : "J'en veux à l'Etat français" (1/5)
http://www.la1ere.fr/2014/02/14/reunionnai...-15-122051.html



Image(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 17/02/2014, 18:43
Message #28

Réunionnais de la Creuse : « Moi, j’étais heureux… »



"Ce Réunionnais, creusois d’adoption, revendique largement désormais sa double culture, une doub kiltir en créole qu’il a chanté sur un CD avec son groupe, Faham, dont le nom est inspiré d’une orchidée réunionnaise qu’il n’est pas rare de trouver dans des compositions de rhums arrangés".




http://www.la1ere.fr/2014/02/16/reunionnai...-45-122737.html



Image(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 19/02/2014, 03:58
Message #29
La France se souvient de ses Réunionnais déracinés
"La proposition de résolution préparée par Ericka Bareigts s'articule autour de trois points :
1. Demande à ce que la connaissance historique de cette affaire soit approfondie et diffusée.
2. Considère que l'État a manqué à sa responsabilité morale envers ces pupilles.
3. Demande à ce que tout soit mis en ½uvre pour permettre aux ex-pupilles de reconstituer leur histoire personnelle."

http://www.lanouvellerepublique.fr/France-...racines-1800250
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 22/02/2014, 11:20
Message #30
Entre 1854 et 1929, sous les auspices d’½uvres caritatives protestantes puis catholiques, ce sont 250 000 enfants orphelins ou considérés comme tels par celles-ci (parfois au mépris des lois et de la confiance qui leur avait été faite par les parents en difficulté financière) qui vont quitter par les voies ferrées New York pour les états de l’Ouest en pleine mutation (Orphan Train Riders).

Le récit en BD des tentatives de retrouvailles de 3 frères et soeurs 70 ans après leur séparation dans la série "Le train des orphelins"

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/40299

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/36246

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/34538

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/33104

Dans 2 de ses 4 critiques, le cas réunionnais est rappelé.
Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée Image attachée Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 15/03/2014, 18:54
Message #31

"A court d’enfants": un film sur l’histoire des enfants de la Creuse
Un film retraçant l’histoire des enfants de la Creuse est en court de tournage à l’Ilet-à-Corde à Cilaos. Cette ½uvre de Marie-Hélène Roux retrace le parcours des 1630 petits réunionnais transférés en métropole. La première partie s’est jouée dans le Limousin.

http://reunion.la1ere.fr/2014/03/15/court-...use-132285.html




Le tournage du moyen-métrage "A court d'enfants" se déroule jusqu'à samedi (22 février) dans une ferme près de Brignac-la-Plaine (Canton d'Ayen en Corrèze).

http://www.ewanews.com/Terrasson/Loisirs/C...maine-2837.html



Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 

Image(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 13/04/2014, 14:29
Message #32
Jean-Michel Aphatie parle de la Creuse sur RTL

http://www.rtl.fr/blog/aphatie/et-vive-le-...euse-7771072746

Outre le trait charmant sur les caractéristiques territoriales de la Creuse (viens faire une petite Marche) l'on sait que de Gaulle n'est pas venu en 1959 dans la Creuse mais en 1962.

L'anecdote est donnée page 159 (sans date du voyage) dans "Département de la creuse ses origines et sa pérennité" aux éditions PULIM

"LA FRANCE DU GÉNÉRAL DE GAULLE (1958-1969) : DE L'ACTE DE FOI À L'INGRATITUDE" par Paul Feuilloley donne page 199 la date exacte et l'anecdote de façon explicite.







Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 13/04/2014, 15:30
Message #33
Rappelons que la suppression des départements est alors portée par Michel Debré, ancien sénateur d'Indre-et-Loire et futur député de la Réunion après son échec aux législatives de 1962 à Amboise.

Michel Debré partisan de la France de Dunkerque à Tamanrasset.
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 14/04/2014, 19:01
Message #34
Enfants réunionnais dans le Tarn


"Entre 1963 et 1982, 1 600 enfants réunionnais de la DDASS ont été déplacés vers la métropole dont 200 dans le Tarn pour réduire la pression démographique dans l'île".




http://www.ladepeche.fr/article/2014/04/14...s-vie-exil.html
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 15/03/2016, 09:09
Message #35
Dans forum "Tout contenu en rapport avec la Creuse ou un Creusois en littérature de jeunesse", présentation d'un roman de littérature de jeunesse consacré à suivre un enfant venu de la Réunion.

"Enfants de l’exil : De l’île de La Réunion à la Creuse" d’Ahmed Kalouaz. Oskar, 2016. 90 pages. 9, 95 euros

Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 26/03/2016, 21:31
Message #36
Bonsoir !




Très intéressant, j'avais "zappé" ce topic.




2 petites remarques:

-Je connais le groupe Faham. Cotoyé dans des concerts communs ou à la Salle Po de Guéret notamment.

-De Gaulle n'est-il pas venu dans la Creuse également après 1962 ? Vers la fin des années 60 notamment ?




Bravo pour ce topic quoi qu'il en soit !







"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 26/11/2016, 19:29
Message #37
On sait que chez Oscar était paru un récit racontant le transport d'enfants de la Réunion vers la Marche sous le titre Enfants de l'exil : De l'île de La Réunion à la Creuse. Il se trouve que parmi la littérature pour adultes était sorti un roman historique L'enfant du pont du diable il y a deux ans. Ce récit a une suite avec Le fils de la rivière des pluies qui est paru fin 2016.

Pour le premier tome, des ouvrages parus chez Marivole, on a une action en Creuse et dans l'ancienne île Bourbon lors des années 1950. Adhémar Fouriaud, un ancien poilu originaire de Fresselines, est au volant d'une camionnette et passe juste à côté d'un ravin où vient de se jeter une voiture avec un couple et un enfant. L'accident se passe au pont du diable, pas très loin du domaine du marquis Germain-Enguerrand de La Fresnaie et cela va avoir des conséquences indirectes.

Germain-Enguerrand fait la découverte de quelques secrets de famille, une rencontre féminine et a de plus en plus de difficultés à supporter l'autorité de mère qui entend toujours diriger le domaine. Bref le voici parti pour l'île de la Réunion. Là-bas il a un fils Barthélémy avec une ouvrière dans une plantation sur la berge de la Rivière des Pluies. Fleur-de-Mai ne révèle pas elle-même cette naissance à Germain-Enguerrand de La Fresnaie ; elle avait eu de son mari Anne-Marcelle quelques années auparavant.

Cette dernière obtient du marquis qu'il lui finance le voyage en bateau vers la métropole ; on est maintenant dans les années 1960. Faisant connaissance d'un responsable du Bureau pour le développement des migrations dans les départements d'outre-mer (Bumidom), elle peut faire venir son demi-frère en Creuse. Pour lui, elle a certaines ambitions… On adhère pleinement à ce récit qui sait ménager ses effets pour mieux arriver à nous surprendre à certains moments.

L'enfant du pont du diable d'Alain Lebrun. Marivole, 2014. 303 pages. 19 euros.

Le fils de la rivière des pluies d'Alain Lebrun. Marivole, 2014. 264 pages. 20 euros.

Image(s) jointe(s)
Image attachée Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post

TAIWAN

Groupe: Membre
Lieu : Nantes

* 30/11/2016, 18:27
Message #38
Raconter l'histoire du Bumidom à travers celle d'un gang

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016...ZGx6lMmP5Uxp.99

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Gang_des_Antillais

http://culturebox.francetvinfo.fr/cinema/c...trahison-249159
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 
Go to the top of the page
+Quote Post


2 Pages V  < 1 2
Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 21/09/2017 - 15:24