webreader
 
Reply to this topicStart new topic
> Le président anti-impôts..., mais pro-taxes !

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 02/12/2009, 09:24
Message #1
Dans son discours de la Seyne-sur-Mer, prononcé hier, 1er décembre, le président de la République a dresser le bilan de son plan de relance. Outre une auto-satisfaction pour sa vision éclairée et son action déterminante... Il a également évoqué les impôts. Petits morceaux choisis : "il n'y a pas d'avenir pour l'augmentation d'impôts", "le contribuable n'est pas la vache à lait de tout le monde", "les impôts n'ont pas augmenté, je mets au défi qui que se soit de prouver le contraire".

Et les nouvelles taxes, Monsieur le président ???

Voyons, voyons...

- taxe sur les revenus du capital (pour financer le RSA, rapporte 1 à 2 milliards d'euros) ;
- taxe sur l'intéressement et la participation (400 millions d'euros) ;
- taxe sur les stocks-options (250 millions d'euros) ;
- augmentation des cotisations retraite (150 millions) ;
- franchises médicales (850 millions) ;
- déremboursement de médicaments ;
- taxe sur les opérateurs de téléphonie et Internet (pour financer la TV publique, 80 millions) ;
- taxe sur les ordinateurs (50 millions) ;
- taxe pour copie privée des disques durs externes et clés USB (167 millions) ;
- taxe sur les chaînes privées ;
- hausse de la redevance TV (20 millions) ;
- taxation des intérêts des assurances-vie ;
- taxe sur les assurances et les mutuelles (1 milliard) ;
- taxe sur le poisson (80 millions) ;
- taxe carbone ;
- taxe sur les cartes-grises ;
- taxes sur les compagnies pétrolières (150 millions) ;
- taxes sur les huiles moteur (44 euros/tonne) ;
- taxe pour financer la prime à la cuve (100 millions) ;
- taxe sur les gros véhicules, malus auto (160 euros par an/auto).

20 taxes nouvelles qui sont bien, à un moment ou un autre, prélevées dans le porte-monnaie de tous. Notre vénéré président a bien retenu la leçon : "Il vaut mieux prendre un peu à tous, que beaucoup à peu", c'est plus rentable !


Image attachée



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 08/12/2009, 02:24
Message #2
Bonsoir ! Là, il discutaille avec DSK, le président du FMI:
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 08/12/2009, 07:26
Message #3
Il lui dit : "Et si on mettait une taxe sur les taxes ?"



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 23/09/2017 - 10:44