webreader
 
Reply to this topicStart new topic
> Urgence Sociale !

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 22/06/2008, 19:35
Message #1
Lors de son dernier Congrès qui s'est déroulée en Creuse du 10 au 12 mai 2008, la Fédération Anarchiste a produit quelques motions: 1 sur la décroissance, 1 autre sur les religions et une autre sur l'urgence sociale.

Vous pouvez les retrouvez sur http://anarchie23.centerblog.net dans la rubrique "De l'anarchisme".

A lire de toute...urgence !
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 22/06/2008, 19:38
Message #2
pff, mais c'est déjà fait, qu'est-ce que tu crois !! dry.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 22/06/2008, 19:44
Message #3
Bonsoir ! Ah,, mais Véronique, tu es plus rapide que mon ombre ! Arf ! Bravo !

Mais tout le monde ne l'a certainement pas lue...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 04/02/2009, 04:03
Message #4
Urgence !
Image(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 09/02/2009, 01:49
Message #5
Bonsoir ! Le compte-rendu de la réunion:
Miniature(s) jointe(s)
Image attachée
 



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 22/02/2009, 03:19
Message #6
Bonsoir ! Suite à cette réunion avait été décidée une manif devant la mairie de Cressat, celle du tristement célèbre dépité Auclair.

Ce rassemblement a eu lieu hier (c'est à dire samedi 21 février) où une bonne centaine de personnes sont venues exprimer leur mécontentement à Auclair, qui se pavanait néanmoins sur les marches de sa mairie.

Un cerceuil trônait au bas des marches et le slogan principal était "N'enterrons pas la Creuse !".

Evidemment, le dépité Auclair a tenté de nous faire gober ses habituelles sornettes mais un certain nombre d'entre nous a su lui rabattre néanmoins le caquet avec des exemples concrets et imparables de la casse des services publics en Creuse, etc...

Il a eu beau nous seriner qu'il était depuis 30 ans maire de Cressat, nous lui avons ravalé sa morve. (1 de ses plus hauts méfaits avoués étant d'avoir fait fermer l'école de Cressat pour en faire des logements, sous le prétexte fallacieux qu'il n'y avait pas assez d'élèves, ce qui est faux -nous avions à côté de nous l'ancien instit de l'école !)

Un autre moment croustillant de ce rassemblement fut quand l'un des animateurs du blog Anti-Auclair pris la parole: Auclair lui tournant le dos et se réfugiant dans la mairie ! (arf !)

Qu'on éjecte au plus vite ces polititocards incompétents notoires néfastes et social-traîtres du populo au plus vite !

D'autres actions sont en cours de prévision, nous vous tiendrons au courant.



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

nadja

Groupe: Membre

* 09/04/2009, 08:49
Message #7
Trois organisations patronales s'inquiètent des séquestrations de cadres d'entreprises
( AP - il y a 12 heures

Après les séquestrations de dirigeants de Sony, 3M, Caterpillar et plus récemment Scapa, trois organisations patronales se déclarent mercredi "préoccupées".

"Quelle que soit la gravité des situations rencontrées, il ne peut pas être accepté que l'on déroge à la loi", écrivent dans un communiqué commun la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises), le MEDEF (Mouvement des entreprises de France) et l'UPA (Union professionnelle artisanale).

"Cela vaut pour toutes les infractions à la loi, qu'il s'agisse de menaces physiques, de séquestrations ou d'atteintes à la sécurité des personnes et des biens", poursuivent les trois organisations patronales.

Selon elles, "les réponses à apporter à des conflits sociaux doivent se trouver par la négociation libre et consentie entre les parties, par l'intervention des pouvoirs publics dans le cadre de leurs prérogatives, le cas échéant par recours à la justice". AP

après les grèves préventives on voit se généraliser en France la séquestration, la menace physique, le chantage et autres délits caractérisés, être utilisés impunément comme moyen de "négociation" sociale.
Je me demande si les "accords" ainsi obtenus seraient validés par une cour pénale s'ils y étaient soumis...

La France serait-elle en phase pré-révolutionnaire ou est-ce une situation déjà dépassée ?

En tout cas ce ne sont pas les lanceurs de brûlots qui manquent...



Coupures sauvages : après le gaz, l'électricité

1600 particuliers et commerces touchés hier pendant plus de deux heures. L'action non revendiquée ciblait les zones d'activités commerciales.

Après deux bonnes heures de coupures, le courant a été rétabli dans toutes les zones touchées.
Après les coupures intempestives de six postes de distribution de gaz qui en ont privé 850 foyers, lundi à Toulouse, 1600 clients - particuliers et commerces compris - ont été plongés dans le noir, hier entre 18 heures et 21 heures à Purpan, Colomiers, Blagnac, Balma Gramont et Portet-sur-Garonne. L'action ciblait visiblement les zones d'activités commerciales. La direction d'EDF-GDF a confirmé hier soir l'information selon laquelle quatre départs alimentant trente postes de distribution publique ont été coupés. À la différence du gaz, le rétablissement du courant nécessite moins de précautions, donc moins de temps. Vers 21 heures, le courant repassait donc partout.

Climat social tendu
Ni l'une ni l'autre de ces actions n'a été revendiquée par les assemblées générales des agents d'ERDF et GRDF en conflit depuis près de quinze jours avec leur direction au sujet d'un projet d'externalisation dont ils ont été tenus à l'écart. Mais personne, chez les agents, ne les condamne.

Au risque de l'impopularité, la radicalisation du mouvement est à craindre, tant que la direction d'ERDF ne revoit pas sa copie. Lors de la dernière manifestation, le 1er avril, un agent confiait : « C'est malheureux d'en arriver à gêner les citoyens, mais sans rapport de force, les patrons ne veulent rien entendre. »

En marge des manifestations, les coupures sauvages risquent fort de se multiplier.


Blocage monstre ce matin

Électriciens et gaziers redescendent ce matin au centre ville. Une opération escargot d'une ampleur inégalée et sans commune mesure avec la précédente, le 1er avril dernier. Près de deux cents véhicules dont les énormes 35 tonnes partiront du Stadium vers 10 heures pour se rendre au centre-ville par la rocade, puis le long du canal, les allées Jaurès, la rue de Metz, Saint-Cyprien et retour au Stadium. N'en déplaise à leur direction qui tente de minimiser l'impact du projet d'externalisation des astreintes, des branchements, des dépannages et de toutes les activités réseau, les agents d'ERDF et GRDF ne céderont pas. Très attachés à leur mission de service public, ils refusent la disparition de certaines de leurs activités, qui entraînerait en outre la suppression de postes, estiment-ils. Lors d'une récente assemblée générale, ils rappelaient « la suppression annoncée de 250 emplois sur le service clientèle d'ici à 2012, et 5 000 au niveau national ».

45 boutiques dans le noir

Il est 18 heures lorsque soudain, le centre commercial Carrefour de Purpan est plongé dans la pénombre. Les groupes électrogènes du centre commercial prennent alors le relais et rétablissent l'électricité dans l'hypermarché et les parties communes du centre commercial. Mais pour les 45 boutiques de la galerie marchande qui ne disposent pas de système de secours, la journée de travail s'interrompt. « Nous n'avons constaté aucun incident », souligne, ce mercredi, Abdallah Zamali, employé de la société Lancry et responsable de la sécurité du site. Le retour à la normale est survenu vers 20 heures », ajoute M. Zamali, qui ignorait, hier, les causes de cette coupure. Pendant deux heures, l'activité commerciale a tourné au ralenti dans les boutiques privées d'énergie qui n'ont pu accepter que les paiements en liquide.


Coupures de gaz : une plainte déposée
Une plainte a été déposée par la direction régionale de Gaz réseau distribution de France (GRDF) dès que les premières coupures sauvages sont intervenues à Toulouse, vendredi et lundi. En marge des mouvements sociaux chez ERDF et GRDF, des actions plus radicales sont constatées. Des actions anonymes, non revendiquées par les syndicats



Notre caractère est déterminé par l'absence de certaines expériences plus encore que par celles que l'on fait (Carlos)
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 11/04/2009, 02:15
Message #8
2009 sera révolutionnaire ou ne sera pas: je l'ai toujours dit.

Les patrons séquestrés c'est bien mais faut surtout leur faire bouffer leurs cravates ! (arf !) et reprendrent et autogérer les usines (du moins celles qui sont vraiment utiles).



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post


Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 23/09/2017 - 10:43