webreader
7 Pages V  < 1 2 3 4 5 > »   
Reply to this topicStart new topic
> Futurs Creusois ?

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 04/07/2008, 00:38
Message #41
Et bé, je vais laisser Alayn répondre, peut-être Papounet ? hum hum
Déjà que j'ai failli provoquer une révolution de palais, suivi d'un suicide collectif, avec un éventuel survivant qui s'enterre vivant au fin fond de la Creuse en espérant que dans le mitan de son lit il ne verra pas la fin des taons argh biggrin.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 04/07/2008, 00:50
Message #42
Les taons? J'suis allergique!!! laugh.gif

Ah dès qu'on casse les schémats traditionnels...
Tu en sais quelque chose Alayn!!! arf.gif




Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 04/07/2008, 02:48
Message #43
Bonsoir ! Certes, certes...Moi, je trouve çà plutôt sain que quelqu'un qui souhaite s'installer dans un coin se renseigne sur les tendances politiques d'où il envisage d'habiter ! (arf !)

Pas plus tard que tout à l'heure, j'étais en contact avec quelqu'un qui vient de s'installer en Creuse (à Nouhant précisément) et il me disait qu'il était désappointé, voire au bord de la déprime, de se retrouver dans un bled envahis de Sarkosystes gros beaufs finis, camping-cars et tutti quanti... arf !

S'il s'était renseigné avant, çà lui serait pas arrivé ! (arf !) Et il aurait été "campé" ailleurs...

Terrible finalement comme les opinions politiques peuvent ruiner une installation...Son seul salut, c'est de rentrer en contact avec des z'anars (ce qu'il a fait en m'appelant) pour se remonter le moral...

A mon sens, y'a rien de hors-sujets là-dedans, c'est "Futurs Creusois" qui s'informent avant d'éventuellement de débarquer et je trouve çà plutôt précautionneux...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 04/07/2008, 04:13
Message #44
et bé, si effectivement ça devient plutôt très flou actuellement la définition des couleurs politiques, reste quand même une couleur politique qui reste importante pour nous à repérer, c'est celle de l'extrème droite et ses dérivés, surtout après ce que nous avons vécu ici.
Il me semble aussi que l'on demande aux habitants d'être des citoyens ...
Dans tous les départements il y a le climat, l'histoire locale, la vie rurale et des villes, l'économie .... et la politique du moment. Important quand on choisit un lieu de vie.
Si nous avions été moins naïfs et avions un peu plus réfléchi je doute que nous aurions choisi l'ariège comme lieu d'installation smile.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 04/07/2008, 08:20
Message #45
CITATION
Pas plus tard que tout à l'heure, j'étais en contact avec quelqu'un qui vient de s'installer en Creuse (à Nouhant précisément) et il me disait qu'il était désappointé, voire au bord de la déprime, de se retrouver dans un bled envahis de Sarkosystes gros beaufs finis, camping-cars et tutti quanti... arf !

Moi je trouve que les gens se montent trop le bourrichon avec la politique. Ca, ça s'appelle un leurre!
Dans mon village on est de tous bords politiques. Je vais pas dire que c'est le grand beau temps, mais on gère pas trop mal.
Le tout est d'accepter la différence et d'être tolérant, après s'il y a des gros bourrins c'est autre chose!!!

CITATION
A mon sens, y'a rien de hors-sujets là-dedans, c'est "Futurs Creusois" qui s'informent avant d'éventuellement de débarquer et je trouve çà plutôt précautionneux...

Holala...c'est Véronique qui va pas être contente!!!... laugh.gif

CITATION
reste quand même une couleur politique qui reste importante pour nous à repérer, c'est celle de l'extrème droite et ses dérivés, surtout après ce que nous avons vécu ici.

On ne peut pas dire qu'il n'y en a pas, mais ces gens-là sont de plus en plus montrés du doigt et restent bien heureusement des marginaux. On les repère vite, ils sont "en clans"...

CITATION
Si nous avions été moins naïfs et avions un peu plus réfléchi je doute que nous aurions choisi l'ariège comme lieu d'installation

Tu ne nous as pas encore dit ce qu'il s'est passé. Pourquoi en vouloir à tout un département? Tu penses franchement que c'est mieux ailleurs?
Perso, j'en doute...




Go to the top of the page
+Quote Post

Tenryu

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 04/07/2008, 09:16
Message #46
CITATION(Jack @ 04/07/2008, 09:20) *
Moi je trouve que les gens se montent trop le bourrichon avec la politique. Ca, ça s'appelle un leurre!
Dans mon village on est de tous bords politiques. Je vais pas dire que c'est le grand beau temps, mais on gère pas trop mal.
Le tout est d'accepter la différence et d'être tolérant, après s'il y a des gros bourrins c'est autre chose!!!


Moi je dirais pas qu'on gère pas trop mal, mais qu'on gère plutôt très bien. Ici au hameau, et plus loin dans la commune, le sens "politique" revient à sa vraie réalité, qui est le vivre ensemble. C'est une telle évidence pour tout le monde qu'on ne mentionne pas le sujet.

Bon, il y a bien eu des tensions au moment des présidentielles, mais ça c'était national. Il y a eu aussi des petites histoires au moment des municipales, mais on ne peut pas dire que c'était la politique en soi qui divisait, mais plutôt un petit esprit de clans qui émanait surtout de la chasse.
Ah par contre, les chasseurs ils se prennent bien la tête, ça oui, mais que entre eux donc ça va tongue.gif

Sinon, dès que la politique remplace les yeux et le coeur dans le rapport avec les gens, ça n'est plus très humain, quelque soit le bord politique.

CITATION(Jack @ 04/07/2008, 09:20) *
(A propos de l'extrème droite) On ne peut pas dire qu'il n'y en a pas, mais ces gens-là sont de plus en plus montrés du doigt et restent bien heureusement des marginaux. On les repère vite, ils sont "en clans"...


Et je trouve que les gens qui sont trop virulents à gauche aussi, finissent par être isolés pareillement.

De toutes façons en Creuse, il n'y a pas tant de gens à voir que ça. Alors si tu te crèes des ennemis le problème c'est que tu vas souvent les croiser, et je crois que ça amène beaucoup de modération chez chacun. En particulier dans un village, on a toujours besoin les uns et des autres, pour des petites choses, des dépannages, ou pour sortir la voiture de Tenryu avec un tracteur parce qu'il a joué au débardeur avec sa berlingo.
Alors accepter d'avoir un ennemi, c'est se créer une gêne qui va rester tout le temps, c'est s'interdire d'aider les autres et de recevoir de l'aide.

CITATION(Jack @ 04/07/2008, 09:20) *
Tu ne nous as pas encore dit ce qu'il s'est passé. Pourquoi en vouloir à tout un département? Tu penses franchement que c'est mieux ailleurs?
Perso, j'en doute...


Eh bien moi Jack, je n'ai aucun doute là-dessus. Je pense franchement que les Creusois sont très tolérants et respectueux des étrangers. Certes ils sont méfiants comme pas possible par rapport aux citadins (et ils ont pas tord), on met peut-être un moment avant d'avoir leur confiance (pas trop non plus), mais il ne s'agit pas d'une sorte de racisme ou d'une autre.

Je pense que la culture socialiste ancienne, tolérante et humaniste, est vraiment profondément ancrée ici. Ecoute Sylmarick, je suis d'origine Arabe, et en plus j'ai la grosse barbe du Taliban, et pour finir mon port vestimentaire est assez loin du costard-cravate, mais je peux te certifier que j'ai été super-bien accueilli ici, et en particulier par les personnes d'un certain âge, plus tolérantes que les jeunes. Je n'ai jamais senti ici les regards qu'on me jetait en Région Parisienne.
A une fête de village, à la Marie pas longtemps après notre arrivée, plein de gens sont venus nous saluer en nous disant à quel point ils étaient contents que des nouveaux s'installent, etc ... Le Maire nous a cités deux fois dans ses discours, et son opposant m'a invité à faire partie de sa liste, etc, etc ...

Comparé à tout ça, quand on va vers le sud, on voit que ça n'a plus rien à voir, mais alors pas du tout ...

.... mais, comme le dit Alayn, on avait bien pris le temps de regarder où on mettait les pieds avant ...



http://www.vive-la-creuse.com/
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 04/07/2008, 09:49
Message #47
CITATION
Comparé à tout ça, quand on va vers le sud, on voit que ça n'a plus rien à voir, mais alors pas du tout ...

Bon ben comme je n'ai jamais vécu plus au sud tu as peut être raison! biggrin.gif




Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 04/07/2008, 10:00
Message #48
j'habite dans un village où nous nous entendons tous bien.......... chacun chez soi, mais solidaires en cas de petits ou gros problèmes et ça c'est le plus important !
je ne connais pas précisément la couleur politique de mes voisins...... aucun n'est facho (ou alors il se cache)..... à partir de là tout va bien ! bien sur, je n'ai pas les mêmes affinités avec tous, mais nous vivons en bonne intelligence dans le respect les uns des autres.

nous sommes arrivés dans ce village il y a 12 ans......... au début nous avons été très observé........ "parisiens", chevelus, des gamins pas très bien habillés, voir cul nu, une maison avec bcp de travaux....... un autre monde s'installait à coté de chez eux....... et puis, ils ont vu que nous étions respectueux de notre environnement, pas de bruits intolérables, pas de détritus partout, des gosses "bien élevés", des travaux qui "avancent gentiment", du boulot, une ouverture aux autres et surtout une modestie mesurée........tout ceci a fait notre "intégration"......... mais, car il y a un mais....... tu peux être très bien intégré, mais tu ne seras "jamais" pour eux un creusois...... et même avec des origines creusoises......... mais est-ce vraiment grave ?
je me considère comme creusoise......... je suis attachée à "ma terre" (qui se résume en un jardin !), et plus largement à Ma Creuse, c'est Mon pays.........mon amour pour lui vaut l'amour de tous les creusois de souche.....
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 04/07/2008, 10:38
Message #49
CITATION(Alayn @ 03/07/2008, 15:33) *
Bonjour ! Merci Papounet pour ces chiffres. C'est très parlant !
Il n'y a pas le taux d'abstention, c'est un peu dommage...Cà doit être un peu moins que la moyenne nationale (les campagnes généralement votent plus que les villes) qui oscillait quand même entre 30 et 40% !

De rien Alayn...

En ce qui concerne l'abstention, voici quelques chiffres...

Elections municipales (taux national)
- 1983 : 21,7%
- 2001 : 32,6%
- 2008 : 33,5%
Les élections locales connaissent, depuis 1983, un taux d'abstention toujours croissant.

Election européenne
- 2004 : 57,20%
La France mauvaise élève de la classe.

Election Présidentielle (taux national)
- 1974 : premier tour : 15,8%
- 1981 : premier tour : 18,9%
- 1988 : premier tour : 18,6%
- 1995 : premier tour : 21,6%
- 2002 : premier tour :28,40%, blanc et nul : 3,38% et second tour : 20,29%, blanc et nul : 5,39% C'est l'année du taux record pour l'abstention.

Election présidentielle de 2007

taux national
premier tour : 16,23%, blanc et nul : 1,44%
deuxième tour : 16,03%, blanc et nul : 4,20%

taux régional du Limousin
premier tour : 13,75%, blanc et nul : 2,02%
deuxième tour : 12,93%, blanc et nul : 5,04%

taux de la Corrèze
premier tour : 12,99%, blanc et nul : 1,85%
deuxième tour : 12,10%, blanc et nul : 4,91%

taux de la Creuse
premier tour : 16,56%, blanc et nul : 2,03%
deuxième tour : 15,07%, blanc et nul : 4,65%

taux de la Haute-Vienne
premier tour : 13,24%, blanc et nul :2,13%
deuxième tour : 12,72%, blanc et nul : 5,28%



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 04/07/2008, 13:29
Message #50
Salut
Et bé tu assures Papounet ! smile.gif

Nous ne nous inquiétions pas plus que cela sur l'esprit de la Creuse, sachant que la Creuse ne s'inscrivait pas dans le grand sud. Mais bon, après ce que nous avons vécu ici, nous sommes devenus méfiants quand même par rapport aux idées reçues.
Ce que vous dites nous confirme notre première impression. D'ailleurs celle-ci a été rapidemment ; ça ressemble à l'Anjou , Un climat plus paisible ( je ne parle pas de la météo )

Alayn, à part si tu aimes la lutte quotidienne, je te conseillerais de rester en Creuse, l'Ariège n'étant pas une terre de tout repos, même pour l'Ariègeois de souche ... et oui, il faut faire parti du bon clan, celui du pouvoir, même pour eux.
Tu disais que les idées politiques avaient été ramenées par les maçons Creusois ... ici, un Ariégeois qui partait était un traite ( expression du cru ) et devenait " estranger " sur sa terre natale.
La seule partie qui a changé maintenant, c'est la Basse Ariège ... toujours avec l'esprit du sud quand même. smile.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 04/07/2008, 13:46
Message #51
Bonjour ! Oui, le taux d'abstention est relativement faible en Creuse (enfin à mes yeux, hé hé...) mais je le savais plus ou moins car les gens à la campagne (surtout ici) ont toujours ce respect (on va le dire comme çà...) citoyen, l'impression de faire leur devoir en allant voter... Bon, allez, je m'étalerais pas plus là-dessus... toutes celles et ceux qui me lisent et me connaissent savent parfaitement ce que je pense de çà (arf !). En résumé: "Election, piège à ..."


Je crois qu'ici en Creuse, le premier truc que recherche les gens (ceux qui sont d'ici et aussi ceux qui viennent s'installer) c'est avant tout la tranquillité et le calme ! C'est pourquoi la Creuse devient de plus en plus prisée actuellement. Pour sa nature relativement préservée aussi, sa sérénité, sa pollution restreinte, son industrialisation minime, etc...

C'est assez mal vu d'ailleurs ici de parler de politique, d'afficher ses opinions, çà reste bien souvent un tabou ! Perso, je le regrette infiniment parce que je pense que la politique est dans tout, elle joue sur tout: nos façons de vivre, nos liens sociaux et économiques, etc... Mais chut ! Surtout ne pas étaler ses convictions politiques !

Ensuite, ne pas mélanger l'affectif et le politique ! Cà fait des dégâts énormes, même dans certains couples ! (arf ! J'en sais quelque chose...). Par exemple, tous mes ami(e)s ne sont pas forcément des anars "pur sucre"...

Mais y'a des limites: les fachos, c'est clair, c'est direct: no pasaran !

Ces histoires de clans politiques existent bien aussi un peu ici: par exemple à Guéret, si t'as pas la carte du PS, c'est un peu duraille... (arf !) mais les gens en sont pas quand même à se taper dessus...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Jack

Groupe: Webmaster
Lieu : Banize

* 04/07/2008, 14:58
Message #52
CITATION
Mais chut ! Surtout ne pas étaler ses convictions politiques !

Tout à fait d'accord, c'est très mal vu et tu es catalogué...presque fiché en quelque sorte!
Moi je suis comme Alayn: je m'en fiche complètement! Je trouve qu'il est courageux d'afficher ses opinions. Maintenant si ça déplaît à certains....vous connaissez la suite! laugh.gif




Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 04/07/2008, 17:46
Message #53
Je vais lancer un autre sujet, mais n'y voyez aucune provocation. ...
En circulant en Creuse, nous avons remarqué un nombre élevé, je dirais bien au dessus de la moyenne, d'églises fortifiées. Je me suis dit que cela avait dû être chaud à un moment. Je pensais surtout à des guerres seigneuriales.
En cherchant sur le net ( pas trop dans le détail et rapidemment ), j'y ai lu que ces constructions étaient dû aux guerres de religions.
La question qui va peut-être tuer quelqu'un, et je m'en excuses d'avance auprès de sa famille, qu'en est-il maintenant ?
Y a-t-il des restes de ces guerres ?
Je pose ces question car ici, il y a encore quelques années, un mariage mixte ( catholique/protestant) entrainait une absence d'une des familles le jour du mariage et une rupture des relations.
En général ( vous allez dire que j'insiste) les protestants sont de gauche et les catholiques de droite.
Ca entraine encore des tensions pour mettre en place, les Pays ... dans les communautés de commune ...
Bref, les conséquences de ces vieux événements sont encore présents dans la vie quotidienne.

Je vous assure que ma question est très naïve et que je ne cherche pas à redépeupler la Creuse smile.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

véronique

Groupe: Modérateur
Lieu : creuse/gard

* 04/07/2008, 18:50
Message #54
je crois qu'il y a peu de protestants dans le département........ je ne connais pas de communauté juive...... il y a qq familles musulmanes essentiellement à bourganeuf et guéret......... une petite communauté des témoins de jéhova....... et la plus importante est catholique......... bien que, il y a énormément de gens (surtout des néo.) qui ne sont "rattachés" à aucune communauté religieuse........ peut-être existe t-il des chiffres....... papounet ?? wink.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 09/07/2008, 17:54
Message #55
Salut
Et bé, on n'affiche pas ses idées politiques en Creuse, mais la religion serait un sujet encore plus tabou ? biggrin.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 09/07/2008, 18:02
Message #56
Salut ! J'ai pas répondu à cette question, non pas par tabou (dès que je peux bouffer du cureton... arf !) mais parce que je sais pas trop...

J'ai jamais vraiment entendu parler de guéguerres ici en Creuse entre les cathos et les Protestants...



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

Sylmarick

Groupe: Membre
Lieu : Creuse

* 09/07/2008, 23:13
Message #57
Salut
Oui, Alayn, j'ai été voir ce qui se racontait sur cette histoire, en fait rien de très marquant, sinon que c'est une région de frontière et que par moment ça pouvait être chaud.
Pas comme plus au sud en tout cas.
Que ces églises soient encore debout montre peut-être que les évènements n'ont pas été de grande ampleur. et destructeurs. smile.gif
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 09/07/2008, 23:31
Message #58
Salut ! Faisons appel au Professeur Papounet ! Paaapounet !!!

Cathos, Protestants qui protestent... (arf! )..., guerres de bénitiers en Creuse..., églises fortifiés pourquoi ? Le topo, SVP !



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post

papounet

Groupe: Membre.
Lieu : La Creuse

* 10/07/2008, 10:38
Message #59
Oui, oui... il est là, il est là...

En préambule, il faut savoir que la "grande" histoire de France a oublié le département de la Creuse ou plus précisement la province de la Marche. Pas ou très peu de "grands" hommes, pas ou peu de "grands" évènements.

Pour ce qui est des catholiques et protestants, le XVIème siècle s'annonçait sous des auspices favorables : installation d'une sénéchaussée à Guéret en 1515, puis adoption en 1521 des "coutumes de la Marche", à l'occasion d'une prestigieuse cérémonie qui affirme le rôle de Guéret comme capitale de la Haute-Marche et indique que le temps du droit et des coutumes a pris le pas sur la loi du plus fort. Est-ce pour autant la fin des guerres, des luttes féodales, des querelles de suzeraineté, des rapines et des violences ?

Ce ne sont plus les conflits franco-anglais qui vont ruiner la Marche, mais les guerres de Religion franco-françaises, non sans qu'un protestant de Bavières vienne y mettre du sien, en 1569.

Jean Calvin visite Angoulême en 1535, Limoges en 1538. Dès 1537, les partisans de la religion réformée sont nombreux à Aubusson. Et, à partir de 1560 environ, le protestantisme compte des adeptes dans toute la Creuse. Qui ouvre les hostilités ? Difficile à dire.

En 1565, les archives de l'église d'Aubusson sont lacérées par les protestants. Ce qui se passe dans la Marche est le reflet d'une querelle qui s'est étendue à toute la France. En 1569, les protestants sont battus à Jarnac (Charente) : Louis 1er, duc de Bourbon-Condé, fondateur de la lignée, oncle d'Henry IV, chef des calviniste, est capturé, puis assassiné par les catholiques. Le duc de Deux-Ponts, Wolfgang, prince du Palatinat, vient au secours des protestants français : il passe par la Marche ; les troupes royales aussi : Ahun, Aubepierre, Chambon, Evaux s'en souviennent. Et puis, dans toute la région, c'est la guerre des seigneurs, protestants et catholiques d'abord, ligueurs et partisans d'Henri de Navarre ensuite. Aucune ville, ou presque, ne sera épargnée. Une lutte implacable oppose les Foucauld de Saint-Germain-Beaupré, chefs du parti protestant, aux d'Aumont, chef de file des catholiques , dans toute la Marche, tandis que Crocq, aux Turenne, constitue une base d'opérations pour les protestants. C'en est trop : les paysans se révolte. En 1592 ou 1593, un mouvement prend naissance, dans les environs de Croq, d'où le nom de "révolte des croquants". Elle s'étend à tout le Limousin et une grande partie de la Marche. Il fait assez peu de doute que la révolte ait rapidement dégénéré en brigandages et rapines. Mais la sincérité originelle, provoquée par une lassitude profonde, est, elle aussi incontestable. En 1596, les "croquants" sont massacrés (cette révolte à fait l'objet d'un sujet qui lui est consacré dans "Connaître la Creuse" sous le titre "Crocq et les croquants").

La paix revient progressivement. Henri IV peut se rendre tranquillement, en 1605, à Limoges où il fait rentrer dans le rang quelques féodaux turbulents ; il fait halte pour une nuit, le 24 septembre, au château de Saint-Germain-Beaupré, témoignant ainsi publiquement sa reconnaissance à la famille Foucauld pour le rôle qu'elle avait joué dans son accession au trône.

A plusieurs reprises, pendant la minorité de Louis XIII, les nobles marchois renâclent contre la poigne de fer de Richelieu ; certains dentre eux sont mêlés, en 1626, à la conspiration du maréchal Jean-Baptiste d'Ornano (complot de Chalais) qui mourut en prison au château de Vincennes. A partir de 1629, le cardinal démantèle, en même temps que diverses places fortes protestantes, le pouvoir féodal : la Marche va connaître, enfin, des heures paisibles.

En 1685, la révocation de l'édit de Nantes a des conséquences néfastes sur l'industrie tapissière d'Aubusson, car de nombreux lissiers émigrent vers l'Allemagne ; cependant, cette industrie était déjà en crise, du fait de la baisse des commandes royales. Dans le même temps qu'Aubusson voit ses activités s'amoindrir, Guéret s'affirme comme capitale. Elle devient en effet le siège de diverses institutions du pouvoir royal.

A la veille de la Révolution, la région s'est transformée. La noblesse y réside de moins en moins ; elle préfère les fastes de Versailles et ne possède plus, dans la Marche et le Limousin, qu'un sixième des terres. Les possessions du clergé sont restées stables. C'est surtout la bourgeoisie et la noblesse de robe qui ont été les bénéficiaires de la diminution des propriétés foncières de la noblese. Quant à la population rurale, elle ne possédait pas de terres, ou surtout n'en possédait pas assez pour vivre.



Aime la vérité mais pardonne à l'erreur. Voltaire

Visiter mon site
Go to the top of the page
+Quote Post

Alayn

Groupe: Modérateur
Lieu : Creuse

* 10/07/2008, 13:28
Message #60
Bonjour ! Bon, ben voilà, il suffisait de demander ! Meeerci Papounet !

Très bon topo ! Je savais pas que çà c'était autant bataillé dans le coin entre Cathos et Protestants...

A contrario de Véronique, je pense que la Creuse est plus protestante que catholique, non ?



"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" (Michel BAKOUNINE)
Go to the top of the page
+Quote Post


7 Pages V  < 1 2 3 4 5 > » 
Reply to this topicStart new topic
0 membre(s):

 

Voir le classement des sites les plus populaires
RSS Version bas débit Nous sommes le : 17/12/2018 - 13:35