Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète: Les grandes affaires criminelles de la Creuse
Forums Creusois > Les forums du site > Bibliothèque / Médiathèque
Alayn
La Creuse, pays tranquille ? Sans doute puisque des noms tristement célèbres, tels Emile Buisson ou Jacques Mesrine ont choisi ce département d'apparence si paisible pour se faire oublier de la justice des hommes. Pourtant, on ne se méfie jamais assez des forêts et autres vertes prairies car le crime peut aussi surgir au coin du bois...

La sérénité affichée de ses terres cache son lot d'assassins, de voleurs, d'incendiaires et de pervers dont certains sont encore dans les mémoires, comme le diable de Saint-Maixant, Marie Poupart ou encore les amants de Bourganeuf.

Nous les retrouvons ici, en compagnie de quelques autres, prêts à nous entrouvrir le rideau du théâtre des ombres sanglantes.

Jean-Marie Chevrier fait la lumière sur 40 affaires criminelles qui ont agité cette contrée du XV° au XX° siècle, 40 histoires d'une danse macabre regroupées dans un ouvrage essentiel, explorant le côté obscur insoupçonné du patrimoine creusois.

L'auteur Jean-Marie CHEVRIER: né à Sainte-Feyre, dans la Creuse, ce poète et romancier a publié plusieurs romans. Chroniqueur pour la revue Siècle 21, il réside et travaille à Guéret.

Couverture du livre: Le drame d'Aix-les-Bains: découverte du cadavre de la Creusoise Eugénie Fougère. Supplément illustré du Petit Journal, octobre 1903.

"Les Grandes Affaires Criminelles de la Creuse" de Jean-Marie CHEVRIER. Editions De Borée. 350 pages. 2006. 24€.
papounet
Dans ce livre est évoquée l'affaire des "amants diaboliques" de Bourganeuf dont je parlais à propos du film de Claude Chabrol "les Noces rouges".

Les départements "sans histoire" sont bien souvent des endroits recherchés pour pouvoir exercer de coupables activités en espérant ne pas être repéré ! Souvenez-vous du site Internet islamiste découvert dans un local situé sur la place de Sardent, un certain 16 septembre 2001 !

unsure.gif
Frédéric
Il est sorti peu après un autre ouvrage traitant du même sujet mais malheureusement nettement moins bien écrit. JM Chevrier a su nou scpaté et romancé ces histoires creusoises.
Alayn
Bonjour ! Je suis pas sur qu'il est vraiment romancé ! Hormis peut-être les affaires les plus anciennes...(Le diable de St Maixant entre autres...)
Mimi
Romancé ou pas, c'était bien
véronique
il faudrait que j'essaie de lire ce genre littéraire........ j'avoue, je n'aime pas trop les policiers, et tout ce qui tourne autour de la violence et bien que j'ai déjà vu ce bouquin (physiquement), je n'ai jamais été tenté de l'ouvrir.......... va falloir que j'essaie ! huh.gif
papounet
Il s'agit là, plus de la narration du déroulement de faits divers qui ont eu lieu dans la réalité que d'énigmes policières au sens du roman dit policier.
véronique
c'est ce que j'avais compris......... mais j'ai du mal avec la violence en général............même si je peux être violente parfois....... mais ce n'est jamais prémédité....... angry.gif
Tenryu
Moi je trouve que ce livre est romancé, mais pas dans le sens où des faits auraient été transformés ou rajoutés.
Il est romancé parce qu'il est agréablement écrit, et que chaque crime présenté se lit comme une petite nouvelle.

Il y a quelques crimes qui se rapprochent de la banalité, sinon dans l'ensemble ils sont plutôt gratinés ...

Bel ouvrage en tout cas.
Alayn
Bonjour ! Pour moi, un roman est un roman, c'est à dire une histoire fictive !
Là, ce sont des histoires vraies ! Cà ressemble plus, à mon sens, à des chroniques de faits divers. Il y a peut-être un style romanesque dans la manière dont c'est écrit...j'ai pas ressenti çà...

A la limite, çà pourrait se rapprocher plus de ces "romans historiques" mais sans les nombreuses falsifications de l'histoire qu'on y trouve fréquemment...

Où je ne perçoie pas ce bouquin comme un roman, c'est qu'il est basé pour l'essentiel, sur les minutes du Tribunal de Guéret et je trouve pas qu'il est trop brodé autour....
papounet
Je crois qu'on est tous d'accord, c'est le reflet de la vie quotidienne des hommes avec dans le cas présent, ses malheurs et ses petites histoires bien sordides !
Alayn
Bonsoir ! Au début du livre (donc pour les affaires les plus anciennes) j'ai eu un peu peur de tomber sur un livre de contes et légendes, c'est vrai... Mais ensuite, chaque affaire est véritablement basée sur les rapports de procès.

Le style littéraire de l'ensemble, on peut aimer ou ne pas aimer...moi, ce qui m'interesse, c'est la véracité des affaires décrites. Et là, c'est excellent.
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'information, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2018 Invision Power Services, Inc.